OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Bordeaux
Voodoo Child, Un buveur d'OM...

Le Samedi 16 Septembre 2006 par

Olympique de Marseille
Voodoo Child,

Certains le disent manipulateur, mais il leur répond, regarde ta tête, regarde tes pieds, on dirait bilbon sans son brumisateur. D'autres le traitent de tyran, pourtant en les voyant, il ne voit qu'une bande de thons bons à avoir la tête de vieux harengs, et rien ne s'arrange... Mais ils continuent et le haranguent jusqu'à plus soif, ne voyant en lui qu'un simple ivrogne dont la vie n'est qu'un long cycle sans fin d'ennui et de frustration.

Eux, on les traite de déchets sans nom ni utilité, de badauds à l'air déjanté, et des paroles dignes de Maïté. Alors forcément, le seul refuge devient l'épicier du coin de la rue, et son rayon boissons alcoolisées. Entre rouge et jaune, et non sang et or, on choisit le jaune car l'on se rappelle bison futé, bah oui il est futé donc il sait que le jaune c'est mieux que le rouge...

Long cycle de beuveries, il en convient, cela ne peut se cacher, mais que celui d'entre vous qui n'a jamais aimé un vrai bon jaune lui jette la première pierre......... Long silence ....... Personne semble-t-il, c'est donc que l'on se comprend mieux que je ne pensais. Je sens déjà des gars venir pointer l'oreille et le creux de la bouche, pour se délecter de ce bon breuvage. (Non non Ptitony, ce n'est pas une conversation pour toi, on parle boisson là.)

Et c'est là que l'éclair de génie vient, je buz Jimmy, euh le bipe pardon, et il se dit, quand on y pense, Marseille, c'est comme une jaune, ça se délecte et s'apprécie, et même quand t'es torché à t'en rompre la vessie et le Colon, tu en reprends une goutte car le gosier s'assèche... Le corps s'en habitue si vite qu'il lui faut sa dose régulière, Jimmy en sait quelque chose, lui avec sa guitare rimant au son du vibrato et de la folie du Blues.

Alors forcément, quand on se prend à voir le classement de l'OM après seulement cinq petites journées (sur 38 ne l'oublions pas), il y a de quoi s'en écarquiller les yeux, et de boire la bouteille cul sec. Rien de mieux pour se rendre compte à quel point tout peut changer du jour au lendemain, ceci:

Souvenez-vous l'époque des Braga et autres Clémente, où tout Marseille se noyait dans la zone rouge d'un mauvais millésime. Epais et discontinu, le flot n'en était que plus trouble, de quoi voir germer les prémices d'une longue traversée du désert, fort désagréable pour les plus assoiffés. Il y a encore un an, à la même époque, en zieutant de près, on voyait tout de même une belle différence, dernier ça forge le caractère, et renforce le goût de la bouche, alors forcément, on ne peut que se congratuler d'un tel changement.

Aujourd'hui réjouissons-nous. D'en être semble-t-il enfin sorti. De voir que peu de nouveaux mais de bons alcooliques sont arrivés. Pas question de tout changer quand tout fonctionne au plus haut point, j'en veux pour preuve cette seconde partie de saison 05/06 qui vit accéder à nos yeux un millésime encore inconnu mais fort goûteux... Une seule défaite... De quoi bâtir de vrais espoirs...

Demain, l'équipe type devrait être à nouveau à l'ordre du jour après avoir été mise au repos le temps d'un Bol de slaves. Même tactique pour les collectionneurs d'images Panini, et autres fans des compos tout en photo avec de la couleur (Xenel si tu nous entends, non en fait ne nous entends pas, et ne nous lis pas)... Un 4-3-3 des familles bien qu'une question reste à poser. M'bami ou Lamouchi? Lamouchi ou Nasri? Maoulida ou Bamogo? Oruma ou... Euh non, je n'ai rien dit.

En face, le Haillan dans toute sa splendeur avec son nouveau meneur de jeu Johann Micoud dont la présence ne se ressent que par son long nez, lui aussi comme P'titony, renifle (Bon j'avoue P'titony il ramasse tout avec ses cheveux un vrai balais). Ricardo, le pragmatique, bien qu'une adaptation du Ricard version brésilienne, est un adepte du changement. Le turn over, ça le connaît, beaucoup ont pu le remarquer. Après une année prolifique, ça semble devenir moins agréable pour le palais, ça ne prend pas aussi vite à moins que le contenu n'ait tourné...

Leur défense immunitaire devra se passer de Planus blessé pour les six prochaines semaines, Henrique ou Enakarhire se placeront au côté de Jemmali, tandis que Marrange et Jurietti garderont les ailes. Faubert, Mavuba et Micoud presque assurés d'être sur le papier matché, Darcheville et Chamakh pourraient être alignés ensemble à moins que le Brasileo ne retente l'option Gronaldo seul avec un milieu gonflé.

Avant le match quatre gorgées séparent le jaune du rouge, qu'en sera-t-il dimanche soir en sortant du rayon boissons? Je vous laisse déguster, vous me raconterez tout à la sortie.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Bordeaux
Championnat - Journée 6
Dim 17/09 à 21H00/2006
Feuille de match - Historique