OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-0 Valenciennes
La victoire mais bon ...

Le Lundi 20 Novembre 2006 par

Olympique de Marseille
Certes VA n'est qu'un promu, certes la prestation n'était pas au rendez-vous (on avait parfois l'impression d'être à Valenciennes tellement on a subi à certains moments le jeu des nordistes), mais l'important était tout de même de prendre les trois points après avoir subi 5 défaites consécutives et même si ce fut trés laborieux, même si parfois nous étions rouge de honte devant ce spectacle d'un ridicule a faire palir Bozo le clown l'essentiel est là et cette victoire fait du bien au classement !


LES FAITS DE MATCH

8 : Coup-franc pour Valenciennes coté gauche, Bezzaz le frappe sur la tête de Mater qui met le ballon à quelques centimètres du poteau droit de Carrasso.

10 : Bonne passe diagonale de Dufresne qui trouve Roudet étrangement seul mais le gaucher Valenciennois n'arrive pas à trouvé le cadre dans un angle fermé, erreur énorme de marquage d'Habib Beye.


21 : Superbe frappe de Wilson Oruma qui prenait le chemin de la lucarne si Penneteau ne s'était pas interposé d'une belle claquette.

44 : Bon centre en retrait de Roudet sur Paauwe seul au point de penalty mais sa frappe est superbement repoussé par Carrasso sur sa ligne.

MI-TEMPS

61 : Bon débordement de Niang coté gauche qui efface son vis à vis avant d'adresser un bon centre pour Pagis que l'ancien Strasbourgeois coupe au premier poteau d'une reprise de volée.

73 : Hassli reprend un bon centre de Bourgeois mais Carrasso arrête la frappe du pied sur sa ligne.

77 : Dufresne étrangement seul face au but à l'entrée de la surface adresse une frappe qui s'envole au-dessus de la cage de Carrasso, quelle occasion manquée !

90 : Nouvelle frappe de Dufresne à l'entrée de la surface et nouvelle parade de Carrasso décidément mis à contribution jusqu'au coup de sifflet final !

Olympique de Marseille


LES NOTES DES JOUEURS :

C.CARRASSO (7,5)
MERCI CARRASSO ! On ne peut que le féliciter de son match tant le jeune portier a été sollicité et c'est imposé avec autorité ! Il a eu un passage à vide mais après ses prestations contre les 2 clubs nordistes il a l'air d'avoir retrouvé son niveau qui avait à un moment mis la pression à Fabien Barthez. Impeccable Carrasso.

H.BEYE (5)
Etrange prestation, il a été vraiment inégal, responsable de plusieurs erreurs de marquages et s'est fait débordé plusieurs fois par les attaquants Valenciennois, il a semblé plus efficace dans l'axe que sur son coté. Difficulté à reprendre ses repères peut-être ?

R.ZUBAR (5)
Pas aussi étincelant qu'en début de saison, il a parfois semblé dépasser face aux combinaisons offensives de VA. Et surtout de gros soucis au niveau de la relance, à ce niveau on a pas le droit de perdre des ballons comme ça ! Malgré la victoire un match à oublier donc.

T.TAIWO (6)
Dans la continuité de son match contre Lille, toujours une présence physique impressionnante, même si lui aussi ses relances laissent souvent à désirer (en même temps c'est Taiwo) il fait preuve d'une belle combativité.

R.CIVELLI (6)
C'était lui le leader en défense ce soir, malgré sa taille il a su être prompt dans ses interventions, un placement juste et beaucoup d'application et de justesse dans la relance.

W.ORUMA (5,5)
La première mi-temps a été très bonne, la deuxième un peu moins mais Wilson Oruma s'est battu sur chaque ballon. Une superbe frappe en première période dans la lucarne bien détournée par Penneteau.

S.NASRI (6)
Même si on a toujours le même constat, le minot est un peu trop léger physiquement et peut-être un peu trop bas pour un numéro 10 sur la feuille de match, technique il a su remplir entièrement le rôle qu'on attendait de lui, il a su mettre le pied sur le ballon aux moments chauds et a su mener son équipe avec une grande lucidité et une grande maturité. Le Nasri qu'on aime.
Remplacé à la 84e par M.VALBUENA
Difficile de rentrée à ce moment de la partie où Marseille éprouvait des difficultés à sortir de leur moitié de terrain, une belle accélération sur le coté droit pour l'un de ses seuls ballons de la partie, un joueur que l'on espère revoir rapidement.

T.DERUDA (4)
Qu'est ce que je pourrais dire de bien sur lui ? Euh ... il a de belles chaussures, il fait de magnifiques corners premiers poteaux quand tout le monde est au second. Pour être sérieux j'ai rarement vu un joueur techniquement aussi faible et avec un volume de jeu aussi inexistant (on a pas l'impression que c'est le style de jeune joueur à avoir les crocs et qui a envie de briller au plus haut niveau), j'ai d'abord eu envie de lui mettre 3,5 mais je lui ai mis 4 car je suis persuadé qu'il a été extraordinaire pendant les 10 minutes de problèmes techniques de Canal.
Remplacé à la 60e par H.BAMOGO
Ce remplacement fut sans aucun doute le tournant du match, Albert Emon a en effet changé de dispositif pour repasser à ce systême à 3 attaquants si cher à Jean Fernandez, Habib Bamogo a semblé trés en jambe, comme d'habitude un peu trop d'individualisme dans son jeu mais sur chaque ballon on le sent capable de percuter et de faire la différence. Une trés bonne entrée.

M.M'BAMI (5,5)
Ce n'est pas Lorik Cana, il n'a pas la même présence mais niveau combativité Modeste M'Bami a montré de belles choses ce soir, perdant trés peu de ballons mais auteur d'une faute aussi stupide que méchante (M'Bami a marché sur un Valenciennois et sur le ralenti on voit bien qu'il met son poids sur sa jambe) à la 26e minute.

M.NIANG (5,5)
Dans la lignée de son match contre Lille, Niang semble en jambe, des appels, de la combativité mais techniquement moins en réussite qu'en début de saison, auteur du débordement coté gauche avec ce centre bien ajusté qui amène le but de Pagis, on l'a immédiatement senti mieux sur le coté gauche dans cette attaque à 3 attaquants. Albert Emon à quand le retour du 4-3-3
Remplacé à la 77e par S.OLEMBE
On l'a très peu vu coté gauche, auteur d'un bon débordement tout en vitesse, comme pour Valbuena à revoir.

Olympique de Marseille
M.PAGIS (5,5)
Une mauvaise première mi-temps avec beaucoup de pertes de balles, obstiné à vouloir jouer à une touche de balle alors qu'il faudrait mettre le pied sur le ballon pour permettre à toute son équipe de monter d'un cran et ainsi s'installé avec plus de conviction dans le camp de Valenciennes, tout cela ponctué par beaucoup de nervosité comme le manifeste cette faute à retardement sur ce tacle en retard à la 44e minute sanctionnée d'un carton jaune. La 2e mi-temps a été légèrement plus brillante, Pagis semblant plus inspiré et surtout marquant le but de la victoire.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Valenciennes
Championnat - Journée 14
Dim 19/11 à 21H00/2006
Feuille de match - Historique