OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Le Mans 2-0 OM
La Note Tac-O-Tactique: Rageant !

Le Samedi 27 Janvier 2007 par

Olympique de Marseille
C'est toujours délicat d'affronter 2 fois la même équipe en une semaine (les 2 fois à l'extérieur qui plus est), preuve en est aujourd'hui dans un match où les Marseillais n'ont pas réussis à confirmer leur net regain de forme face à des Manceaux bien aidé, il est vrai, par un arbitre débordé par la pression qui sévissait sur le gazon et très peu enclin à prendre les bonnes décisions.

Une température douce, la première présence de Kachkar dans les tribunes, 2 formations offensives, toutes les conditions étaient réunis pour qu'on assiste à un bon match de football et pourtant dés les premières minutes de jeu et l'ambiance électrique qui régnait dans le stade on se rendit vite compte que cette rencontre avait tout du match piège.
En effet, comme pour resouhaiter la bienvenue à des Marseillais qu'ils n'avaient pas vus depuis une semaine les locaux sont vite entrés dans les hostilités, comme pour montrer que cette fois ils ne nous ferons pas de cadeaux.

Des tacles appuyés, des coups de coude, le match était bien lancé et les Marseillais se devaient de ne pas perdre leur sang froid, c'est ce qu'ils semblaient avoir réussi à faire en contenant bien le bloc équipe en pressant haut et en ouvrant le score sur coup-franc par Ronald Zubar, but malheureusement refusé pour une position de hors-jeu imaginaire.

Les 2 équipes se neutralisaient mutuellement dans un match très âprement disputés dans lequel l'intensité primait sur le spectacle et où les Phocéens eus toutes les peines du monde à rendre coup pour coup à des Manceaux agressifs (dont l'arbitre n'a pas su calmer les ardeurs et l'envie de pourrir ce match). Niang frappa ainsi le poteau pendant que Carrasso du s'interposer par 2 fois, les 2 équipes restaient sur ce pied d'égalité. Jusqu'au moment où sur un corner Sarthois et un véritable cafouillage le ballon arrive dans les pieds de Fanchone que celui-ci repris d'un plat du pied qui trompa la defense phocéenne pour le premier but du Mans.

En deuxième mi-temps Albert Emon voulait apporter de la fluidité à l'entrejeu en faisant entrer Olembé et Nasri respectivement à la place de M'Bami et Pagis, mais cela n'a pas empêché des Manceaux regroupés en défense et jouant le contre de se créer les plus nettes occasions, et alors que l'entrée du petit Valbuena aux dribbles déroutants semblaient donné une nouvelle dynamique aux visiteurs pour les dernières minutes de jeu, l'arbitre siffla injustement un penalty imaginaire sur une faute de ce même Valbuena. Décidément même si les Marseillais n'ont pas fait ce qu'il fallait pour espérer gagner cette rencontre l'arbitre ne leur a pas non plus facilité la tache ...


LES FAITS DU MATCHS :

8 : But de Zubar sur coup-franc injustement refusé, le juge de touche estimant qu'il y'avait hors-jeu. Frustrant pour des phocéens bousculés depuis le début de match.

23 : Superbe occasion de Niang ! Ribéry lance le Sénégalais dans l'espace mais sa frappe ricoche sur le poteau de Pelé, quelle malchance !

28 : Zubar monte trop tard pour jouer le hors-jeu et laisse De Melo partir seul au but, mais la frappe croisée de celui-ci est bien repoussée du pied par Carrasso d'un réflexe étonnant !

38 : But pour le Mans suite à un corner donnant lieu à un véritable cafouillage, le ballon hérite dans les pieds de Fanchone qui d'un plat du pied marque le premier but de ce match ! 1-0 pour les Manceaux

Mi-temps

47 : Samassa se retrouve seul face à Cédric Carrasso suite à une erreur d'appréciation affligeante de la défense Marseillaise, heureusement la sortie du jeune gardien Olympien qui bouche bien l'angle empêche le Manceaux d'inscrire un 2e but, il faut se réveiller !

52 : Bangoura tente sa chance mais sa frappe ricoche contre la poitrine de Carrasso décidément à son avantage aujourd'hui.

54 : Djibril Cissé dos au but sur sa prise de balle crochète puis frappe en pivot mais le tir est détourné en corner par un défenseur.

81 : Penalty imaginaire pour Le Mans ! Alors que Camara entrait dans la surface de réparation Marseillaise Valbuena revient bien pour récupérait le ballon mais l'arrière gauche se jette littéralement sur le sol !
Penalty transformé par Grafite ! 2-0 pour Le Mans ! Décidément les décisions de Mr Jaffredo sont très discutables !

Fin du match : 2 buts à 0 pour les Manceaux.

Olympique de Marseille

LES NOTES DES OLYMPIENS :

CARRASSO (6,5) :
Décidément disposé à faire taire les nombreuses critiques dont il est la cible le jeune gardien Olympien a été l'auteur de réflexes étonnants! Même si son autorité dans le jeu aerien et son jeu au pied (comme en témoigne cette relance ... dans le dos de Rodriguez) laissent à désirer il a su rassurer sa défense et a fourni une très bonne prestation.

ZUBAR (5) :
Difficile à apprécier la prestation de Zubar tant le Guadeloupéen a autant été auteur du bon comme du moins bon, en effet malgré le fait qu'il ai semblé être un des seul Marseillais capable de répondre à l'engagement (parfois très limite) des Sarthois ses défaillances dans le placement ont permis trop souvent à De Melo (avant sa sortie) et Grafite de se montrer dangereux.

RODRIGUEZ (5,5) :
Même si la rapidités des attaquants Manceaux lui ont souvent posé des problèmes (notamment lorsqu'ils prenaient la profondeur), il n'a pas semblé déstabilisé par l'ambiance électrique qui régnait dans ce match. Prompt dans ses interventions.

TAIWO (6) :
Malgré la défaite un match dans la continuité de ses dernières prestations sous le maillot Marseillais, le Nigérian fait beaucoup moins d'erreur tactique qu'en début de saison et son physique (qu'il a imposé à bon escient) a été utile face à la vivacité des adversaires du jour.

Olympique de Marseille
BEYE (5) :
Ce match lui aura laissé des traces ! Habib Beye est sorti en première mi-temps pour se faire bandé le haut du visage ensanglanté par un coup de coude reçu lors d'un duel aérien avec Grafite. En dehors de ça il n'a pas été souverain dans son couloir et a éprouvé toutes les peines du monde à marquer Bangoura puis Matsui.

M'BAMI (4,5) :
Un excellent début de match où il a semblé bien dans son rôle et sûr dans ses transmissions puis soudainement son niveau de jeu s'est altéré, ses passes ont en effet parues moins précises, faisant perdre énormément de ballon à son équipe.

CANA (5) :
Une prestation bien en deçà de celle qu'il nous livre habituellement, l'Albanais a beaucoup couru mais pas toujours à bon escient, récupérant au final très peu de ballons pour son équipe.

RIBERY (5) :
Il n'a jamais vraiment paru apte à faire la différence, ses dribbles semblant moins déroutant, et ses gestes avec moins de convictions et d'audace que d'habitude.

PAGIS (4) :
N'a pas été bon dans le rôle de soutien à Cissé, il était chargé de faire le lien entre le milieu de terrain et l'attaque, il a seulement été étouffé par la masse de joueurs adverses.

NIANG (4,5) :
Toujours aussi actif que d'habitude, on ne peut pas reprocher au Sénégalais de ne pas courir sur le terrain ! Le gros souci avec Niang est que certains jours il est déroutant, il réussit ses dribbles et d'autres non, aujourd'hui c'était un jour sans.

CISSE (5) :
La défense Mancelle méfiante de la vitesse de l'Arlésien jouait très bas, l'obligeant en première mi-temps à un rôle de remiseur, apparemment lassé en seconde mi-temps de jouer dos au but, il s'est ensuite contenter de demander le ballon dans des espaces bien trop petits pour être exploités.

LES REMPLACANTS :
Tous 2 entrés à la pause, Olembé a apporté de la vivacité au milieu de terrain Marseillais et de la clairvoyance dans le jeu avec de bonnes orientations bien pensées, même chose pour Nasri qui s'est montré plus audacieux et déroutant que Pagis. Valbuena a également été l'auteur d'une bonne entrée par ses prises de balles intéressantes et son sens du jeu. Dommage que l'arbitre ait accordé un penalty sur son retour sur Samassa alors qu'il ne jouait que le ballon.

L'ARBITRE MR JAFFREDO :
« L'arbitre est auteur d'un très bon match » (dixit Alain Sars), avons-nous réellement vus le même match où sommes nous décidément trop bêtes pour comprendre les lois du jeu?
Les Manceaux avaient visiblement la volonté de pourrir la rencontre en jouant des coudes, mais au lieu de calmer les choses dés le début, il s'est uniquement contenté de les réprimander, réprimandes qui n'ont servis à rien puisque les locaux n'ont à aucun moment calmé leur agressivité et les seuls cartons qu'il a sorti de sa poche ont été à destination des visiteurs (en dehors de celui, anecdotique à la 85e minute pour Matsui qui avait empêché les Marseillais de jouer vite un coup-franc).

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Le Mans - Marseille
Championnat - Journée 22
Sam 27/01 à 17H10/2007
Feuille de match - Historique