OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 5-0 Vannes
...Théorie de la relativité...

Le Mercredi 28 Février 2007 par

Olympique de Marseille
Retrouver la confiance, marquer des buts, demander à Cissé où il achète son produit pour se blondir la chevelure, donner du lexomil à Pagis pour ses accès de nervosité, mettre de l'engrais sur le crâne de José, demander à Kachkar de participer au Gandalfton, demander à Einstein si il sait pourquoi l'OM est aussi mauvais, si Imothep réussira à faire sa conclusion... Autant dire qu'il y avait quoi faire ce soir contre Vannes.

Compositions:

OM:

Carrasso - Beye Zubar Rodriguez Taiwo - M'bami Cana - Nasri - Niang Maoulida Cissé

Vannes:

Lailler - Bamba Le Bescond Besnard Talmont - Le Roux Auvray Lebouc Hagguy - Jacuzzy


Les notes des joueurs:

Carrasso 6.5
Peu d'arrêts à faire, mais présent de bout en bout. Pas d'erreur à son actif, il a sauvé l'égalisation quelques minutes après le but de Niang, sur une tête plongeant de Bamba à bout portant après un coup franc Vannetais.

Beye 5.5
De rares montées, un couloir bien tenu, mais une fin de match plus difficile. On se demande si un autre vis à vis de L1 ne l'aurait pas croquer tout cru...

Zubar 5.5
Défenseur en mal de confiance, il fut dans la lignée de ses derniers matchs à erreurs, pris de vitesse sur la première occasion franche des vannetais... Il se rattrapa en seconde mi-temps avec la fatigue des adversaires.

Rodriguez 6
Peu de boulot à faire, mais toujours aussi bien fait. Beye devrait lui passer son brassard pour changer.

Taiwo 5.5
Quelques centres ratés, quelques montées peu tranchantes, présent défensivement bien que s'étiolant au fil du match blessé à la cheville.

Cana 6
Une pile duracell avec des cheveux et ne ressemblant pas un lapin. Positionné plus haut qu'à l'accoutumée, il a enchainé les courses offensives et défensives sans jamais se fatiguer.

M'bami 6.5
Remplaçant Cana devant la défense, il a d'abord raté quelques passes avant d'aimanter les ballons et accumuler un bon nombre de récupérations. Le tandem avec son compère s'améliore et est à peaufiner mais on sent que notre Taribo West retrouve son niveau.

Nasri 8
Plaque tournante du jeu marseillais, pourvoyeur de ballons pour ses attaquants, dribbleur à ses heures, on l'aura vu partout et dans tous les bons coups. Parfois pas dans le bon tempo, il a su élever son niveau de jeu le match avançant. Ribéry peut en prendre de la graine.

Maoulida 7
Un Maoulida dans la lignée de la saison précédente, buteur, bandeletteur, bananeur, et même dribbleur. Son copain Banane peut être fier de lui.

Niang 7
Décisif dès la première minute se faisant à lui seul tout le côté droit de la défense vannetaise. Percutant, vif, il ne lui aura manqué qu'un peu plus d'adresse devant le but en seconde mi-temps.

Cissé 6
Il aura compris qu'il vaut mieux se taire plutôt que d'être rageur, applaudissant chacun de ses coéquipiers pour leurs passes ratées. Buteur sur pénalty, mais manquant le coche après avoir dribblé le gardien, il aura attiré la foudre du public avant que celui-ci ne scande son nom, tout en versatilité...

Pagis 6.5
Rien que pour son but tout en finesse il mérite une note...

Talmont 10
Le douzième homme pendant le match, le vannetai aura à lui seul apporté la victoire à l'OM. En deux occasions, il aura montré ses capacités aigües de volleyeur international en venant au contre au filet devant Cana et le vent.

Emon
Voir la photo de l'édito, c'est tout à fait lui, tâtonnant depuis 26 journées de L1...


L'âne à Lise:

Allez zou, une p'tite nanalyse pour l'occasion... On va faire court car il se fait tard et moi j'ai pas que ça à faire de passer la nuit à parler foot et de l'OM.

Les marseillais se sont imposés 5-0. Le Vélodrome s'est enflammé comme au premier jour, scandant le nom de joueurs à leur sortie comme si ils venaient de vaincre Milan en finale de Ligue des champions... Et bam (ogo), c'est là qu'on tombe de son lit. On se réveille et on y regarde d'un peu plus près pour voir s'inscrire sur le tableau du match "Vannes"... Et oui, le Vélodrome s'enflamme pour un match contre un club près de la reléguation en National, assez désespérant.

Le score est donc assez révélateur de la différence qu'il y a entre une équipe de L1 qui ne fait rien, et une équipe de national qui ne fait rien non plus. Peut-être que niveau moral, ça en réveillera certains, à savoir en fait, tous du staff aux joueurs en passant par le jardinier car Niang l'a dit: "Des fois on tombe sur un terrain". Monsieur le Jardinier, faites donc en sorte que la pelouse n'ait pas d'accrocs, et si possible pas trop d'herbe, car certains doivent en abuser vu leurs prestations les soirs de match.

En conclusion, notons que l'équipe de Vannes était assez fébrile, et que bien que le score soit flatteur pour l'OM, une autre opposition aurait sûrement posé beaucoup plus de problèmes aux joueurs sur le terrain, comme ce fut le cas samedi contre Toulouse. Longtemps, le bloc défensif adverse à gêné les marseillais, et le jeu se limita à de simples redoublements de passes défensifs avant un long ballon sur les ailes n'aboutissant pas...

Seuls les pénaltys, et la fatigue ont permis de libérer un peu des espaces, et paradoxalement, c'est à partir de là que les vannetais ont réussi à mettre à mal le bloc défensif marseillais...

En espérant que le blues offensif s'est terminé ce soir et qu'une opposition plus huppée permettra d'en réveiller certains, et de faire sourire un public pour le moins exigeant avec certains joueurs.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Vannes
Coupe de France - 1/4
Mar 27/02 à 20H45/2007
Feuille de match