OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lyon - OM
The Olympique strikes back, mais lequel …

Le Dimanche 11 Mars 2007 par

Olympique de Marseille
Dur. On est dimanche matin, il est midi, je me réveille. Je soulève à peine le couvercle de mon sarcophage, avec la gueule de bois des lendemains difficiles, que voilà un grand bonhomme en blanc m'agresse de sa baguette magique. Je me dis : mais qu'est-ce qu'il veut lui ? Il n'est pas au courant pour les momies, leur réveil, les malédictions sur 23 générations et tout le tralala ? Merde ! L'edito ! Plongé dans la recherche d'une conclusion à ma quête du graal, j'en ai oublié le duo que je devais faire avec le vieux magicien tout barbu (Enfin avec lui la conclusion existe déjà depuis longtemps. Gandalf si tu me lis ... ). Bon va falloir m'y attaquer et fissa qui plus est ...

Enfin pour le coup je suis pas le seul à rater mes conclusions en ce moment, car du côté de l'OM c'est pas le Pérou (Bein non c'est Marseille. Ok j'ai compris, je sors ...). Rien ne va plus. L'attaque ne marque plus, les milieu ne dominent plus et la défense prend l'eau ... Waouh, mais c'est la bérézina me direz vous. Non non, l'empereur Emon gère l'affaire. Héhé vous y avez presque cru. Ah ? Vraiment pas ? Normal ...
Il serait peut-être temps que le réveil sonne, que tout le monde se lève et reparte un peu au boulot. La deuxième place ? Ca c'est fait on l'a perdue la semaine dernière ... La Ligue Des Champions, le Vélodrome en feu, les grands joueurs attirés par l'ambiance, la gloire, la célébrité, les grands matchs européens mais surtout l'argent, ce n'est pas encore fini. Mais, car il y a toujours un mais et je suis bien placé pour le savoir, c'est maintenant où jamais. En cas de défaite une nouvelle fois on pourrait dire adieu aux guerres de stars dans des enceintes à la limite de l'ébullition.

Comme on nous le répète régulièrement depuis deux mois, l'OM se trouve face à un virage. Hum ... Y a comme de l'écho depuis quelques temps au sein du club. Enfin là ce coup là il serait bon de bien le négocier « a fond, a fond, a fond ». Lors de la dernière rencontre entre les deux olympiques (Tout le monde sait qu'il n'y en a qu'un mais à ce qu'il paraît il ne faut pas froisser les minorités ...) on prévoyait un duel entre Titans, autant là ce sont deux équipes en perte de vitesse qui se retrouvent. Il faut donc y voir l'occasion de contre-attaquer, sortir la tête de l'eau et repartir en avant. Le lion n'est pas en forme et encore sous le choc après avoir raté son quatre-quarts (Pas de souci : deux quarts ça fait un demi, mais bon les demi c'est pour les filles, les vrais la boivent en pinte, mais tout est relatif, n'est-ce pas Jean-Michel ? Theory of relativity strikes back too ...). Ce soir il faut donc se déplacer au pays des quenelles en vainqueurs. Non pas pour le prestige (la gloire c'est juste bon pour se reluquer), non pas pour le plaisir d'avoir bouffé du Lyon, mais surtout pour la ligue des champions. C'est là que nous allons voir si l'OM à les tripes nécessaires pour contre-attaquer... Allez ChewbaCissé passe en vitesse lumière et atteins ta cible si tu veux qu'un jour l'Europe parle le marseillais (Je suis entrain de penser à une Europe parlant le chtimi ... Dur ...).

Pfiou, c'est fatiguant les editos de si bonne heure. Il est grand temps de retourner se reposer un peu, juste histoire d'être en forme ce soir. Gandalf maintenant que je t'ai rendu mon papyrus je te laisse te démerder pour le déchiffrage. Moi en dehors des hiéroglyphes ... En partant tu pourras refermer mon sarcophage ? Il est temps que je retourner étudier ma synthèse pour obtenir une meilleure conclusion ... Au moins celle là je ne l'aurais pas ratée.

Imothep


Réagir sur Facebook

La rencontre
Lyon - Marseille
Championnat - Journée 28
Dim 11/03 à 21H00/2007
Feuille de match - Historique