OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lorient 2-1 OM
Où allons nous ?

Le Samedi 31 Mars 2007 par

Olympique de Marseille
Au terme d'une bonne rencontre de ligue 1 (terme couramment employé pour désigner un match sans aucune intensité, et d'une pauvreté technique affligeante), l'Olympique de Marseille a perdu malgré une fin de match à son avantage (ça se voyait pas beaucoup mais si si j'vous l'jure !) face à une bonne équipe Lorientaise (enfin, moins mauvaise que l'OM). Aujourd'hui, à 8 journées de la fin du championnat, la question est plus que jamais de savoir "où allons nous ?", on passe en 90 minutes d'une volonté de voir plus haut, d'accrocher la ligue des champions à une nouvelle déception associé à l'espérance qu'on finira pas trop mal la saison et qu'avec un peu de chance on accrochera la non moins prestigieuse coupe Intertoto.
En effet encore une fois, non seulement Marseille a perdu cette rencontre, mais surtout à aucun moment elle ne s'est donné les moyens de l'emporter, pourtant face à des Lorientais pressant haut (et pas forcément de manière organisée), personne ne pourra dire qu'il n'y avait pas la place d'obtenir meilleur résultat.
Que ce soit notre défense (expérimentale avec des joueurs très lourds), l'état d'esprit ou l'animation offensive (si on peut appeler ça ainsi) difficile de voir une quelconque satisfaction dans un match contre une équipe qui parait pourtant à notre portée.
Demain nous regarderons le résultat des prétendants à la ligue des champions comme nous le faisons chaque semaine en espérant qu'a défaut d'être plus mauvais que nous (est-ce possible?), ils laisseront eux aussi s'échapper des points. Voila notre réalité de supporter, bien loin des paillettes qui décoraient notre glorieux passé.
C'est ainsi et malheureusement on y peut rien.



LES EQUIPES :

Lorient : Riou - Jallet, Marchal, Ciani, Morel - Mansouri, Ewolo, Abriel, Le Pen - Saïfi (75e Bourhani), Gignac (83e Marlet).
Marseille : Carrasso - Zubar, Civelli, César (46e Olembé), Taiwo - Cana, M'Bami, Nasri - Valbuena (67e Pagis), Niang (79e Maoulida), Cissé.



LES TEMPS (TRES TRES) FORTS :

8 : Sur un coup-franc Lorientais le ballon revient sur Saïfi à l'entrée de la surface qui enchaîne contrôle de la poitrine et bonne frappe de volée mais Carrasso réalise un bel arrêt.

19 : Bonne passe aérienne en profondeur de Valbuena pour Cissé qui part seul et tente de lober Riou sorti de sa surface mais il n'y parvient pas, le ballon frappant la tête du gardien Lorientais..

42 : Gignac crochète Civelli (pas assez prompt sur le coup) et place une bonne frappe que Carrasso arrête superbement du pied.

MI-TEMPS : 0-0

52 : Centre de Le Pen sur la tête de Saïfi, le ballon passe au dessus des buts de Carrasso mais attention car le gardien était battu !

60 : Gignac lancé à gauche adresse un bon centre sur la tête de Saifi qui place le ballon à ras du poteau de Carrasso, 1-0 pour Lorient !

74 : Corner de Gignac tiré à ras de terre au premier poteau que Le Pen plus rapide que la défense reprend bien, 2-0.

80 : Morel en retard crochète Maoulida dans la surface, penalty !
Le penalty est bien transformé par Cissé qui prend le gardien à contre-pied.

86 : Superbe ouverture de Nasri qui lance Maoulida dans la surface de réparation, malheureusement le Marseillais rate son face à face contre un Riou autoritaire.

88 : Bon débordement de Zubar coté droit qui adresse un bon centre à ras de terre pour Maoulida qui dépose un bon ballon sur la tête de Pagis à quelques mètres des buts de Riou, mais l'ancien Sochalien ne parvient pas à rabattre ce ballon qui passe au dessus du but, énorme occasion.

FIN DU MATCH, 2-1 POUR LORIENT !



LES NOTES DES OLYMPIENS :

Cédric Carrasso (5,5) :
Pas grand chose à reprocher ce soir à un gardien très peu aidé, il est vrai, par sa défense. On a tout de même pu admirer 2 superbes arrêts en première période.

Ronald Zubar (2,5) :
Improvisé arrière droit faute aux absences conjuguées de Beye et Bocaly, il nous a confirmé pendant 90 minutes ce qu'on savait déjà : beaucoup trop lourd défensivement (ce qui obligeait Civelli à le soutenir dans son couloir) et trop limité que ce soit techniquement ou dans le jeu de passe pour aider dans le jeu offensif (malgré les absences de Beye et Bocaly une question s'impose : A quoi sert Hassoun Camara ?)

Renato Civelli (3) :
Son manque de vivacité et sa lourdeur ont été très préjudiciable à l'OM sur l'ensemble du match, conjuguez tout ça à des relances longues aussi nombreuses qu'approximatives (même si il n'était pas le seul dans ce cas).

Bostjan Cesar (3) :
Pour le commentaire voir Renato Civelli.
Remplacé à la 46e par Salomon Olembe (6) : le Camerounais a parfaitement rempli son rôle de relai entre la défense et l'attaque, précieux dans ses remontées de balle et son jeu de passe, malheureusement la présence du bloc Lorientais ne lui a pas permis de monter davantage pour être décisif. Une bonne entrée néanmoins.

Taye Taïwo (3,5) :
Il nous avait habitué à mieux depuis plusieurs mois mais aujourd'hui on a eu droit au Taiwo du début de saison. Au volume physique moins important, laissant plus d'espace dans son dos et moins en réussite offensivement, esperons que le prochain match nous montrera un autre visage du Nigérian.

Lorik Cana (6) :
Il ne peut quand même pas être partout ! Milieu défensif bouchant les nombreux trous des défenseurs centraux en première, défenseur lui même en seconde, à titre personnelle il n'a pas grand chose à se reprocher si ce n'est son laxisme sur le centre amenant le premier but Lorientais laissant dans son dos Saifi sur le centre de Gignac.

Modeste M'Bami (5) :
Inégal. Parfois précieux à la récupération et en tant que plaque tournante du jeu Olympien et parfois auteur de pertes de balle évitable.

Samir Nasri (4,5) :
Match difficile pour le néo-international face à une équipe le pressant constamment il a eu énormément de mal à se dépêtrer du marquage de ses vis à vis qui visiblement avait décidé de le surveiller particulièrement.

Mathieu Valbuena (4,5) :
Petit gabarit, lui aussi n'a pas réussi à sortir son épingle du jeu dans un match fermé et physique, il n'a pas pris ses responsabilités dans le jeu, tentant très peu de choses.
Remplacé à la 67e par Mickaël Pagis (5,5) : L'ancien Strasbourgeois a donné une nouvelle impulsion au jeu Marseillais, jouant meneur de jeu au coté de Nasri il a tenté de fluidifier le jeu dans les dernières minutes. Dommage que cette tête à la 88e n'ait pas trouvé les filets.

Mamadou Niang (4) :
Auteur d'une bonne série (buteur contre Lyon, auteur du doublé contre Nice et double buteur également avec la sélection), le Sénégalais n'a pas été à la hauteur des espérances samedi, lui aussi étouffé par le volume physique des Lorientais, on ne l'a à aucun moment senti apte à faire la différence, un match à oublier.
Remplacé à la 79e par Toifilou Maoulida : Il est entré de plein pied dans le match, sur l'une de ses premières actions il a sollicité un excellent une-deux et obtenu le penalty transformé par Cissé. Il aurait même pu permettre aux Marseillais d'égaliser si Riou n'en avait pas décidé autrement.

Djibril Cissé (4) :
Un nouveau match difficile pour l'Arlésien, ses partenaires ne le sollicitant que par des longs ballons difficile à négocier. Toujours aussi peu capable de varier son jeu (en demandant les ballons différemment) on l'a que trés peu vu si ce n'est que sur quelques déviations intéressantes et à la transformation du penalty, c'est beaucoup trop peu!

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Lorient - Marseille
Championnat - Journée 30
Sam 31/03 à 17H10/2007
Feuille de match - Historique