OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Lille
Des cacahuètes, des animaux et des joueurs de foot

Le Samedi 07 Avril 2007 par

Olympique de Marseille
Après la défaite lorientaise les supporters marseillais (moi le premier) ont, pour la plupart, passé la semaine à cracher leur venin et exprimer leur frustration ...
... et pourtant les informations venant du monde entier devraient permettre de relativiser nos petites misères.
C'est ainsi que ce qui fait la une en ce moment (c'est donc plus important que les présidentielles, la guerre en Irak, le génocide au Darfour et autres événements secondaires) c'est la curieuse aventure de deux touristes métropolitains en Guyane. Partis faire une petite balade en forêt (on sait pourtant que c'est dangereux depuis le petit chaperon bleu et blanc) ils se sont perdus et ont vécu un Koh Lanta pour de vrai : piqûres d'insectes et reptiles en tous genres, nourriture exotique composée de grenouilles, tortues et mygales (désolé si vous mangez ...), émotions garanties.

Comme ils sont probablement supporters de l'OM comme tout aventurier qui se respecte, on peut leur dire qu'ils n'ont pas manqué grand chose : le club appartient toujours à RLD, Anigo fait toujours des merveilles comme directeur sportif, Emon peut toujours être comparé à Trappatoni, Pape (Diouf pas Benoit) fait toujours d'aussi belles métaphores, les joueurs sont toujours aussi inconstants et les supporters toujours aussi désabusés ...
Le dernier match à Lorient ? Un concentré de tout ce qu'on n'aime pas dans l'équipe de cette saison, un best-of à l'envers : organisation catastrophique, engagement absent sauf pour Captain Cana, des joueurs indigne d'un niveau de L1 comme César et Civelli, et un manque de réalisme désespérant avec Cissé, Pagis et Maoulida en maladroits aux buts.

Et maintenant ?
Maintenant c'est Lille qui se dresse sur la route des Olympiens, pas vraiment l'adversaire idéal pour se relancer. Au match aller les marseillais traversaient (déjà, encore, comme d'habitude ...), une période difficile et avaient livré un match courageux à défaut d'être brillants et avaient fait preuve de solidité à défaut d'être particulièrement imaginatifs. Hélas c'est la défaite qui récompensa ces efforts à cause d'un coup de canon de Bodmer qui ne laissait aucune chance à Carrasso. Comme toujours les Marseillais réagissaient au lieu d'agir, et dans la précipitation notre excellent Albert Emon replaçait Bamogo au poste ... d'arrière droit ce qui ne perturba pas les Lillois mais fit hurler de rire les entraîneurs du monde entier.

Actuellement les dogues lillois sortent avec leurs muselières et sont particulièrement inoffensifs: Odemwingie, qui avait commencé la saison en fanfare par un triplé dans le derby du nord et qui était un des favoris pour le titre de meilleur buteur, n'a plus marqué en championnat depuis le mois de Septembre.
Problème : le budget lillois n'est pas exactement celui de Chelski et les alternatives au Nigérian s'appellent Fauvergue et Youla et si ils ne manquent pas de bonne volonté ils sont à peu près aussi dangereux qu'une tortue guyanaise.

Résultat : les nordistes stagnent au classement et voient le podium s'éloigner alors que les voisins et rivaux lensois se pavanent (provisoirement ?) à la 2ème place. La fatigue liée à un beau parcours en ligue des champions peut aussi expliquer les difficultés actuelles des dogues même si le collectif est toujours au point. L'excellent coach Puel doit en plus faire face à une épidémie puisque son capitaine Tafforeau et ses deux milieux défensifs Cabaye et Makoun seront forfaits pour affronter l'OM. C'est pas encore les 7 plaies d'Egypte et les averses de bestioles sympathiques mais ça fait quand même un lourd handicap pour les lillois qui devraient se présenter dans la composition suivante, en 4-5-1 : Sylva - Chalmé, Tavlaridis, Plestan, Lischteiner - Dumont, Bodmer - A. Keita, Obraniak, Bastos - Odemwingie.


Et les marseillais dans tous ça ? Ils ont brûlé et même carbonisé tous leurs jokers dans la course à la ligue des champions donc ils sont dans l'obligation absolue de prendre les trois points pour dépasser les lillois, quitter enfin cette indigne 8ème place et se rapprocher des équipes en forme du moment : les lionceaux sochaliens, les toulousains et les bordelais vainqueur de la coupe en carton, victoire que Gérard Houllier a salué avec la sportivité qu'on lui connaît, et pourtant ce n'est pas un bulgare qui a marqué à la 89ème minute.

Face à cette obligation de victoire quelle équipe va nous préparer Albert Emon ? En défense le retour de Rodriguez devrait redonner un peu de sérénité, la présence de Camara dans le groupe olympien laisse peut être espérer une titularisation de cette jeune recrue au poste d'arrière droit (les n°1 et 2 du poste Beye et Bocaly sont toujours blessés), l'expérience Zubar s'étant avéré désastreuse ... mais Albert pourrait bien la retenter et confier l'axe au duo Rodriguez - Civelli. Au milieu la méduse M'Bami et Olembé seront en concurrence pour épauler le tigre Cana.
Et l'animation offensive (je t'assure Albert le kick and rush c'est démodé ...) ? Nasri s'est donné une légère entorse à la cheville Vendredi, il est donc incertain, tandis que Ribéry (rappelez vous la star internationale, l'étoile filante, l'ex future vedette de la période mercato, celui qui « partira si l'OM ne joue pas la ligue des champions » comme s'il n'avait aucun rôle dans le succès ou l'échec de la saison olympienne ...) est de retour de blessure et devrait débuter sur le banc.
On pourrait donc bien retrouver un quatuor composé de Niang à gauche, Maoulida ou Valbuena à droite et Pagis dans l'axe en soutien de Cissé, sauf si ce dernier était invité à se refaire une beauté et un moral sur le banc comme le pense La Provence ...

Pour connaître la composition concoctée par le coach marseillais rendez - vous Dimanche à 21heures devant Canal + ou pas (la Grande Vadrouille ou le choc entre les Lakers et les Suns ont lieu à la même heure, on peut hésiter ...) avec Monsieur Piccirillo au sifflet. Pour finir le traditionnel message de prévention : pour votre santé évitez de manger des mygales devant le match et préférez lui les traditionnelles cahuètes, remplissez les bols comme l'OM remplira les filets lillois. De toutes façons les olympiens n'ont plus le choix si ils veulent accrocher une place en ligue des champions, ce qui était l'objectif de la saison : sur les 8 matchs restant à disputer en championnat il faudra en gagner 6 ou 7 et prendre une vingtaine de points. Ca sera compliqué mais quand on peut survivre un mois en mangeant des mygales et des tortues on peut bien gagner quelques matchs quand on est soutenu par le meilleur public de France (d'Europe, du Monde et de l'Univers) et qu'on gagne de quoi aller dans les restos les plus branchés où on trouve toute la nourriture exotique possible et imaginable ...

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lille
Championnat - Journée 31
Dim 08/04 à 21H00/2007
Feuille de match - Historique