OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 4-2 Sochaux
Le droit de rêver ?

Le Lundi 30 Avril 2007 par

Olympique de Marseille
LES NOTES DES OLYMPIENS

Cédric Carrasso (5.5)
Au final très peu de travail pour Carrasso malgré la pression permanente des Sochaliens sur sa défense, n'a pas pu faire grand chose sur les 2 buts.

Ronald Zubar (4.5)
Dans la continuité de ces dernières sorties, malgré les victoires Marseillaises c'est un des rares joueurs à marquer le pas, rarement dans le bon timing et au placement souvent hasardeux, une période à oublier pour l'ancien Caennais. A en lire ses critiques personnelles sur son site officiel (à base de "j'ai fait un bon match, rarement pris à défaut" etc.) peut-être qu'un peu de remise en question ne lui ferait pas de mal.

Julien Rodriguez J. (4.5)
- Tiens j'te laisse le ballon.
- Non c'est trop d'honneur!
- Mais si, j'insiste !
Résultat c'est Jérome Leroy qui tire le gros lot et donne l'avantage aux Sochaliens.
Rodriguez se paye en plus le luxe de marquer le 2e but des jaunes contre son camp, à créditer d'une superbe prestation donc.

Habib Beye (4.5)
A tenté de butiner dans les jambes de son compère de la défense, de copuler avec le ballon, et ainsi accoucher d'un beau but gag (Si cette blague ne vous fait pas rire, c'est Gandalf qu'il faut voir).

Taye Taïwo (6.5)
Toujours aussi difficile à passer en un contre un et offensivement bon conservateur et précis dans ses transmissions, un très bon match du Nigérian plein d'autorité face à un adversaire redoutable en la personne de Ziani.

Lorik Cana (7.5)
Lorik Cana ou l'art de tenir une équipe pendant toute une mi-temps à bout de bras. Irréprochable une nouvelle fois dans l'état d'esprit, il faut dire que le 4-4-2 mis en place par Albert Emon n'était pas vraiment fait pour le ménager en le laissant seul à la récupération en début de match. Il s'est en plus offert le luxe de marquer le but de l'égalisation sur coup de pied arrêté, du grand Cana!

Samir Nasri (7.5)
La tactique de début de match le mis fortement à contribution, en effet il était chargé de contenir les montées des 2 milieux défensifs Sochaliens tout en étant la plaque tournante du jeu Olympien, il s'est bien acquitté de cette tache durant toute la première mi-temps puis s'effaça petit à petit avant de revenir de plus belle pour une fin de match tonitruante ponctué par un but magnifique plein de culot et d'audace.

Franck Ribéry (8)
Décidément depuis le retour de blessure c'est un Franck transcendé qu'on a le plaisir d'observer/d'admirer. Techniquement inspiré comme sur cette superbe roulette qui mis dans le vent Pichot qui précédait le bon centre sur le but de Nasri ou sur son exploit individuel ou il embarqua 2 Sochaliens en un crochet avant de mystifier Richert. Une chose est sure : ce Ribéry là on a tout intérêt à ne pas le laisser filer.

Mamadou Niang (4.5)
De très belles chaussures jaunes poussins mais ce fut à peu prêt tout, pas en réussite il n'a pas réussi à sonner la révolte pour son équipe et a perdu un nombre important de ballon en tentant de faire la différence seul.
Toifilou Maoulida (5) 63e : Ses appels ont profités en fin de match aux percées des attaquants Olympiens mais rien d'extraordinaire à se mettre sous la dent.

Mickaël Pagis (4)
Toujours l'envie de bien faire, de faire la différence à lui seul par une passe directe ou un geste venu d'ailleurs. Certains soirs ça fonctionne plutôt bien mais depuis quelques temps on constate énormément de déchet dans son jeu avec des pertes de balles assez inutiles entrainant des contres intéressants pour l'équipe adverse.
Modeste M'Bami (6.5) 46e : Le Camerounais a donné un équilibre au système de jeu, ne laissant plus Cana livré à lui-même. A la fois précis dans ses transversales et présent à la récupération il est à crédité d'une excellente entrée dans un contexte difficile (avec la montée en puissance des Sochaliens en début de seconde période).

Djibril Cissé (6)
Malgré un nombre important de passeur sur le papier, il s'est une nouvelle fois retrouvé très esseulé devant, les Marseillais ne le cherchant que par des longs ballons approximatifs. Néanmoins le peu de fois où on l'a servi dans de bonnes conditions il nous a quasiment donné du 100% d'efficacité avec une passe décisive et un but.
Wilson Oruma (non noté) 80e : Ca faisait longtemps qu'on avait pas vu le Nigérian sous le maillot Marseillais et il a su profiter du contexte favorable pour se mettre en valeur lui aussi sur ses quelques ballons.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Sochaux
Championnat - Journée 34
Dim 29/04 à 21H00/2007
Feuille de match - Historique