OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Rennes
Il est vilaine.

Le Dimanche 12 Août 2007 par

Olympique de Marseille
Il est des débuts de saison plus pétars à dents mais l'on fait avec ce que l'on a sous le plombage. Le réveil s'en ressent, et le jeu de l'OM aussi. Bien sûr, la stabilité de l'OM est telle que la plupart n'ont encore jamais joué ensemble, voire, très peu par le passé... Paradoxal.

Stabilité : Caractère de ce qui est stable.

En ces mots, le début de saison de l'OM est défini. Stable dans la pauvreté du jeu, mais aussi stable dans les points pris, le nombre de buts encaissés, et le nombre de buts marqués à l'adversaire... A savoir autant que ce qu'il me reste sur mon compte en banque... Imparable.

Toutefois, comme dirait l'autre, 0 plus 0, ça peut toujours te faire la tête à Toto, ce à quoi ressemblent les supporters un jour après le magnifique match que la Provence a eu le plaisir de titrer: "Authentiquement nul"... Un titre qui a de quoi laisser... Rêveur.

La Stabilité de l'effectif

En soi, très peu de joueurs sont partis. Mais lesquels sont-ils? Ribéry, titulaire en puissance. Pagis, ancien titulaire en puissance, type de joueur que l'OM rechercherait ardament, à moins que ce ne soit celui de son compère le filou Maoulida, allez savoir. En tous les cas, l'attaquant est devenu une denrée rare.

Pour les arrivées, pas moins de huit arrivées dont au moins trois dans l'effectif titulaire actuel, et cinq pour le match contre Rennes, sans parler de l'ajout d'un joueur comme Valbuena qui n'a jamais grandement joué avec des joueurs comme Ziani ou Zenden fraîchement arrivés de plus au nord, de quoi laisser le mot stabilité au vestiaire.

Ce qui amène à un autre point en concordance directe:

La Stabilité du jeu

Des matchs amicaux plus ou moins ravageurs et laissant certains joueurs ravagés, c'est un peu le souvenir laissé par ce début d'été en compagnie des télétubbies provencaux dans leurs maillots Ligue 1 Orange Fluo.

Pourtant, en deux matchs, tous les fondamentaux partent un peu en fumée. Le jeu est stable certes, mais en fait, il serait plus juste de dire qu'il stagne. Très peu de prise de risque, très peu d'allant, le jeu s'en ressent donc et en devient... Famélique.

La Stabilité dans l'attente

Le supporter est impatient, le supporter est vil, le supporter est un rageux sans nom qui saute trois mètres au dessus du sol quand tout va bien en criant le nom de l'entraîneur, et enfonce six feet under l'équipe dirigeante au premier match venu quand rien n'est au point.... Versatile.

Emon par ci, Pape par là, il y en a qui ne sont jamais content, sans parler des irreductibles anti-Carrasso et consorts... M'enfin, tout ceci ne fait que montrer une chose: Il reste trente-six journées mais l'on se croirait déjà en train de tirer un bilan comme écrit dans l'édito... Tout faux.

Oui, le jeu est famélique, oui les joueurs sont nouveaux, oui Emon n'a jamais été et ne sera jamais un grand entraîneur mais l'histoire est encore à écrire, longue et pavée de bonnes intentions et de petits pépins.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Rennes
Championnat - Journée 2
Sam 11/08 à 20H00/2007
Feuille de match - Historique