OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-2 Toulouse
Le Titanic est marseillais

Le Samedi 15 Septembre 2007 par

Olympique de Marseille
3 matchs au Vélodrome mais aucune victoire ...
7 matchs de championnat mais seulement 7 points récoltés par les olympiens ...
Des recrues pointées du doigt ...
Un entraîneur sous pression ...
La ligue des champions qui arrive ....
Un public impatient ...
Un capitaine parti en Angleterre ...
Son lieutenant suspendu ...
Le navire olympien tangue dangereusement et on ne peut pas compter sur l'a(r)mateur RLD pour améliorer la situation.
Après le coup de griffe argentin et la douche écossaise subis par les équipes de France il s'agit maintenant de vaincre les joueurs de la ville rose pour que Marseille voit à nouveau la vie en ... rose.

Avant même le coup d'envoi premier coup de théâtre : Albert Emon propose une composition très surprenante avec Salim Arrache titularisé aux dépends de Karim Ziani ... et Mamadou Niang qui se retrouve milieu droit. Comprenne qui pourra, moi je ne peux pas : Mandanda - Bonnard - Rodriguez - Givet - Taiwo - M'Bami - Cheyrou - Niang - Nasri - Arrache - Cissé.
Côté Toulousain Elie Baup, qui doit composer avec les absences de Paulo César, Arribagé, Mathieu et Ebondo, aligne la formation suivante : Douchez - Fofana - Cetto - Congré - Ilunga - Dieuze - Sirieix - Emana - Battles - Mansaré - Elmander.

Le résumé :

3ème : Bon débordement de Nasri à droite, son centre est repris de la tête par Niang ... au - dessus.

9ème : Pression marseillaise dans la surface toulousaine : après un bon déboulé Niang frappe mais se fait contrer. La balle revient sur Nasri qui veut donner à Cissé mais Congré intercepte in-extremis et évite probablement à son équipe d'encaisser un but.

10ème La catastrophe ! Sur un coup franc rapidement joué au milieu de terrain, Battles lance Emana. Le Toulousain joue le une -deux avec Elmander dont la remise de la tête est parfaite. Emana pique son ballon devant Mandanda et ouvre le score. Ca commence bien ... OM 0 - 1 Toulouse

19ème : Niang accélère et sème un, puis deux toulousains ... mais doit s'excentrer un peu à droite avant de se faire contrer par Cetto.

27ème : Carton jaune pour un habitué du genre, Ilunga.

32ème : Enfin une occasion marseillaise digne de ce nom ! Beau déboulé de Nasri qui frappe du droit à 20 mètres mais tombe sur un bon Douchez qui détourne en corner.

34ème : Le clone de l'action précédente : nouvelle percée de Nasri qui adresse une nouvelle frappe lointaine du gauche ... à côté.

36ème : Dans les cordes ... Les marseillais sont KO debout : alors qu'ils ont la maîtrise du ballon ils encaissent un deuxième but : sur un coup franc d'Elmander la balle est contrée par le mur mais le Suédois la récupère dans les pieds de Nasri. Tir croisé d'Elmander à l'angle de la surface, entre les jambes de Bonnard et 2-0 pour Toulouse.

42ème : Action individuelle de Cissé qui conclut par une grosse frappe ... non cadrée. Le public marseillais a définitivement perdu patience ...

Mi-temps : Les joueurs marseillais sortent sans surprise sous une grosse bronca. Il va falloir réagir très fortement pour tenter de changer la physionomie du match et enfin bousculer réellement Toulouse. Mais cet OM là en est-il capable ?

51ème : M'Bami est remplacé par Ziani. Ca sent le sauve qui peut,comme contre Nice ...

55ème : Arrache est remplacé par Moussilou. On parle bien de l'Olympique de Marseille et pas d'un match de National ...

60ème : Elmander transperce une défense marseillaise aux abois et sert Emana mais le Camerounais, seul face au but échoue sur un Mandanda impeccable. Le 3-0 n'était pas loin. Plus ça va moins ça va ...

62ème : Coup franc de Nasri qui passe au - dessus, sans danger ni pour Douchez ni pour d'éventuels oiseaux migrateurs.

63ème : Gignac remplace Elmander qui sort ovationné par le stade Vélodrome.

65ème : Carton rouge pour Rodriguez après une double faute : tacle violent sur Sirieix et léger coup de coude sur Mansaré qui en fait des tonnes ...

66ème : Niang est remplacé par Zubar.

69ème : Geste audacieux de Gignac qui tente de lober Mandanda, le ballon passe quelques centimètres au-dessus des buts olympiens.

74ème : Nouveau carton jaune pour Ilunga qui essaie de gagner du temps (comme si la pression marseillaise était insupportable). La partie se finira à 10 contre 10.

87ème : Jolie frappe à ras de terre de Gignac qui oblige Mandanda à se détendre pour éviter le pire (ah parce que ça pourrait être pire ??).

90ème : But de Zubar ! Sur un corner de Ziani mal repoussé par Douchez, l'ancien Caennais reprend d'une frappe surpuissante qui finit dans la lucarne.

C'est fini : Réaction beaucoup trop tardive des marseillais. L'OM est bel et bien en crise et on attend désormais des décisions radicales pour sauver ce qui peut l'être. 2 points sur 12 au stade vélodrome c'est un bilan indigne qui interpelle forcément. Quand on vise le podium et qu'on se retrouve dans les 5 derniers après déjà 9 journées on n'attend plus une révolte mais une révolution sire ...

Les notes :

Mandanda : 5 Il prend deux buts sur lesquels il ne peut pas faire grand chose. Il a le mérite de sauver 3 ou 4 ballons qui auraient pu aggraver le score.

Bonnart : 3,5 Grande nouvelle, ce n'est pas un arrière droit ... On ne peut pas lui reprocher de ne pas mouiller le maillot mais ses centres sont aussi précis que le jeu au pied des Rugbymen français devant l'Argentine.

Rodriguez : 2 Il est coupable sur le premier but et il prend un carton rouge, difficile de faire pire. Bizarrement on pensait que l'arrivée de Givet lui enlèverait de la pression mais il semble bien plus fébrile que la saison passée ...

Givet : 4 Pas de grosse erreur pour lui mais on attend plus d'un joueur de sa stature : qu'il contrôle mieux Elmander, qu'il se comporte en patron, qu'il apporte un plus de hargne et de combativité, un supplément d'âme ...

Taiwo : 3 Vraiment pas au mieux le Nigérian en ce début de saison, à l'image de l'équipe. Pas totalement rassurant défensivement avec un placement parfois aléatoire il se signale surtout pas des centres aussi nombreux ... que mal exécutés.

M'Bami : 3 Il était censé remplacer Cana. Mais il en a été à des années lumières au niveau de l'engagement et de la présence : il a été totalement « mangé » par les milieux toulousains et a traversé le match comme une ombre.

Cheyrou : 4,5 Il n'a pas été aidé par M'Bami mais fait encore un match décevant. Quelques bonnes ouvertures et coups de pattes sur coups de pied arrêtés en première mi temps mais il s'est progressivement éteint.

Arrache : 3,5 De la bonne volonté, oui. De l'engagement oui. Mais quel apport réel pour l'équipe ? Très faible malgré un début de match encourageant ou il a centré et provoqué la défense toulousaine à plusieurs reprises. Ca a duré 10 minutes ...

Nasri : 4,5 Peut - être le moins mauvais des joueurs de champ marseillais. Il a pas mal tenté, frappé à plusieurs reprises de loin et mis Douchez en danger à une ou deux reprises. Mais il reste très loin de son meilleur niveau et quand Nasri tousse c'est l'OM qui coule et fait naufrage ...

Niang : 4 On peut-être indulgent en pensant que Albert Emon lui a imposé l'idée saugrenue de jouer à droite. Il a pas mal tenté mais a cruellement manqué de solution autour de lui et on l'a souvent vu entouré de 3 ou 4 toulousains. Pas facile dans ces conditions de faire des miracles.

Cissé : 3,5 On le connaît Djibril, c'est un joueur dépendant des milieux offensifs et de ses autres co-équipiers chargés de l'alimenter. A ce niveau là ça a été le désert complet et on peut difficilement le juger, sauf à remarquer qu'il n'a pas été plus transcendant que les autres et qu'on aimerait bien voir un éclair de génie de sa part de temps en temps ...

Ziani : Il s'est démené à son entrée avant de rejoindre peu à peu ses équipiers dans un monde de zombies médiocres ...

Moussilou : Tu vas pas me dire qu'il a signé à l'OM lui ??

Zubar : Il marque un but superbe et a eu le mérite de se battre. On peut s'attendre à de grands chamboulements dans l'équipe et il pourrait en profiter...

Emon : Démission ...

Les Toulousains : Le contraste est cruel pour les marseillais. Une équipe solide, bien organisée (hein Albert c'est ton boulot ça ...) et très réaliste en première mi-temps. Mention spéciale à Cetto et Dieuze, très solides et au duo Emana - Elmander qui aurait sa place dans beaucoup d'équipes disputant la ligue des champions.

La conclusion signée par le magicien Gandalf : L'eau s'engouffre dans la brèche des fruits peu mûrs, la coque s'effrite, et tout le monde en perd la frite. Ressassée pendant longtemps par RLD, ce qui en fit rêver un grand nombre sur les bords de la Méditerranée, la cerise est enfin sur le gâteau... M'enfin, la crise est enfin sur le bateau devrais-je dire.

La mienne : tu vois bien Sid que j'avais raison d'être optimiste avant ce match ...

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Toulouse
Championnat - Journée 8
Sam 15/09 à 17H10/2007
Feuille de match - Historique