OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Porto
Dr Gerets Et Mister OM...

Le Mercredi 24 Octobre 2007 par

Olympique de Marseille
Ou comment un Belge arrive à révéler la face cachée de l'OM pour conquérir les étoiles. « Arrive mon petit Gandalf n'ait pas peur. Je m'en vais te conter une histoire. Belle ? Seul l'avenir nous le dira, après tout les comptes de ma crypte (un temps que les moins de 20 ans ... enfin je me comprends) réservent toujours leur lot de surprise. Es-tu assis confortablement ? L'histoire commence ainsi ... »

Quand Mister Hyde est invité aux réceptions de Monsieur l'ambassadeur

Les réceptions de l'ambassadeur sont réputées pour le bon goût raffiné de son maître de maison. « Ouais mais là on est pas chez Ferrero Rocher mon grand ». Et tu as raison Gandalf. Enfin ... A la peine en championnat, Mister OM se révèle surprenant quand l'hymne de la ligue des champions résonne dans les stades. Il faut dire que dans les grands soirs Dr Marseille sait recevoir (You'll never walk alone ... Ouais enfin la prochaine fois essayez de vous faire entendre, après moi j'dis ça, j'dis rien, ...). Apres le football champagne de Liverpool, l'OM se met au Porto. Et demain soir pas question de servir, on consomme ! Pas de problèmes Patron, c'est Gandalf qui paie !

Même si c'est pas encore la folie en championnat, il y a du mieux. Reste à confirmer ce mieux ainsi que la prestation d'Anfield Road, dans l' « espoir » de revoir Marseille parmi les grands d'Europe et que ses supporteurs ne riment plus avec l'anagramme « poires ». Dans tous les cas, ici c'est pas Lyon on ne sert pas de « 4 quarts » (qui a dit « là bas non plus »), donc mettons les petits plats dans les grands et consommons le Porto jusqu'au bout de la nuit, afin que demain on puisse entendre dans la rue : « Monsieur, avec l'Olympique de Marseille, vous nous avez vraiment comblé. ». Ouais je sais bébé, ça fait toujours cet effet.

Un cavalier qui surgit du fond de la nuit...

Ouais ou plutôt deux en fait. Faut dire qu'avec l'arrivée de Dr Gerets, les choses ont un peu changé. On ne parlera pas de potion magique de Panoramix (Un amateur je vous dis. C'est avec les vieilles momies et les vieux magiciens blancs que l'on fait les meilleures potions c'est bien connu), mais de certains joueurs qui se révèlent sous sa houlette. Et c'est un bien pour un mal car à l'heure des Héros, l'OM en a bien besoin pour rattraper ses Zéros.

C'est d'ailleurs le moment qu'a choisit un p'tit de 1m68 qui signe ses performances d'un V qui veut dire Valbuena. Car ne vous y fiez pas, s'il est à peine plus gros qu'un cassis, il ne compte pas ses efforts pour proposer des solutions dans le jeu. « Tu sais ce qu'il te dit le Cassis ! », ouais on sait, on sait : « Tout rikiki, maousse costaud ! ». En l'absence de Nasri, on peu se féliciter de posséder ce petit gars capable d'animer le front de l'attaque phocéenne.
Il est d'ailleurs bien accompagné par un revenant (Non c'est juré je n'ai signé aucun contrat à l'OM, puis je suis pas un revenant mais une Momie !). Si Djib était attendu comme le messie c'est finalement un autre ancien de Liverpool qui relève la tête. En effet, Bolo fait à nouveau parler sa « pâte » gauche (rien à voir avec une sauce pour pâtes Gandalf, c'est pas l'heure du repas). Quoique la droite ne semble pas mal non plus.
Toujours est-il que ceci rend bien service quand les starlettes n'en font qu'à leur tête. Mais si Djib et Karim venaient à se réveiller (à se trouver aussi, on va peut-être tenter de les faire sponsoriser chez un grand de la téléphonie mobile, avec un forfait illimité ça peut marcher) le mélange pourrait être explosif.

Le Malade imaginaire

En parlant de pâtes, il est évident qu'il est de coutume de dire que ce qui est fait maison est censé être meilleur que le reste. Pourtant, à y regarder de plus près quitte à se momifier la cornée, dans le sud, malgré les p'tits plats bien connus, certains passent mal (La preuve je me prendrai bien un p'tit Maalox, t'as ça toi Imo ?). On s'en nouerait presque la gorge d'ailleurs surtout quand ceux-ci se nomment Anigo et Emon... Ah le gentil Bébert, toute un histoire, toute une maladie à lui tout seul... Lente à se dessiner j'en conviens, mais bien réelle pour nous autres supporters et eux, joueurs car malheureusement contagieuse...

Et le propre d'une maladie contagieuse n'est-il pas de se propager provoquant l'apathie chez les personnes touchées, à savoir nos p'tits gars bien de chez eux. Un jeu proche du néant, une complicité inexistante, des entraînements dignes de vacances au Club Med avec Albert en Géo de service... « Hey, ça te dit pas d'aller te dorer la momie au soleil Imothep ? »

Et aux frontières du réel, qui de mieux que le fils spirituel du Sorcier Belge (Je requiers la primauté sur son éducation) pour venir au chevet d'un malade de longue date ? Un nouveau sorcier à la magie noire défensive importante, taclant ses propres joueurs si besoin est, protecteur le cas échéant, et drastique dans sa manière de travailler. Les malades l'ont bien compris, fini les séances d'UV et les toros manière balle au prisonnier. Désormais, place à la souffrance, au côté obscur de la force (preuve que les Siths sont partout – « Surtout sur Internet » dixit Imo).

Un millésime version Double Face

Les alcoolos sont de sortie, et nous aussi... Quoi ? Qui a dit « Espèces d'alcoolos va » ? Nous assumons totalement notre accoutumance à ces délictueux breuvages faits de degré et de volume, de jaune et brun, de trucs pour les p'tits joueurs et les autres... De Cognac ou bien de Porto... D'éboueurs et de Knacky... Quoi Imothep ? Je m'évade que tu me dis ? Qu'est ce que tu me racontes là ?

Porto: Vin de liqueur produit au Portugal, provenant exclusivement des vignobles de la vallée du Douro.

Et chez l'ambassadeur, ça vous en sert en veux-tu en voilà, rien que pour tu fasses une overdose. Bien sûr, les pros comme nous, ça ne tombe guère dans le panneau, nous savons différencier les millésimes et voir que celui de cette année n'a rien du punch d'un Porto 03/04. Fini les redoublements de breuvage dans l'estomac, et dans les intestins, les appréciations de buvée chirurgicale à la Déco, place désormais au seul rescapé de l'air Mouinho, Bosingwa et ses amis Lucho, Quaresma, Lisandro Lopez et le feu meilleur espoir portuguais qui met tout à côté, Helder Postiga.

Hey, Imo, j'suis sûr que de ton sarcophage tu ferais mieux que lui, allez avoue... M'enfin, pieds carrés ou pas, momie béatifiée ou pas, il est une chose que nous pouvons dès à présent annoncer:

"Quand Bernard et son XV s'prennent la porte, l'OM et nous autres savourons le Porto... Mais alors juste un doigt..."

Dr Gandalf et Mr Imothep (ou l'inverse)

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Porto
Champions League - 3
Mer 24/10 à 20H45/2007
Feuille de match - Phase de groupes