OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-2 Metz
La prière du siècle !!

Le Mercredi 31 Octobre 2007 par

Olympique de Marseille
Que le seigneur expie enfin leurs fautes,
Que dans la prière nous retrouvions nos hôtes,
Que la joie et le bonheur ne cessent,
Après ce match du siècle, OM-Metz.

Compos

OM: Mandanda - Bonnart, Faty, Givet, Taiwo - Cana, Cheyrou, Ziani - Nasri - Niang, Cissé

Metz: Chépu

L'effet (eve) angéli(que):

Une prolongation avec quatre buts dont un du banni, du paria, du gars au pilori, du gars blond dont tout le monde aimerait lui casser les jambes car tout le monde il joue mieux que lui car c'est une chèvre, un tocard toussa toussa...

Les notes

Ce soir, on va faire court, seuls les bannnis, les parias, des gars au... M'enfin, comme tout à l'heure..

Cheyrou 6: Pour Menzo, c'est son homme après Saviola... Le divin ne peut pardonner ce pêché.

Ziani 6: Même si il y a encore un peu trop de touche "alone in the terrain", une passe décisive à son actif.

Cissé 10: Rien que pour son but, et les corones chères à l'autre chauve d'avoir tiré son pénalty. En plus de ça, un retourné, du jeu en pivot, des centres, des une-deux... Qui veut se plaindre (il y en a toujours, montrez vous)? Le Seigneur a choisi, il est son nouvel apôtre.

Les autres (Y en a deux)

Taiwo 2: Un mollusque, on se serait cru au resto avec un poisson mort dans son assiette, qui plus est, pas frais... Il va pouvoir apprendre les voix du Sudoku, l'autre forme du divin.

Zubar 4: Dommage que Faty se soit blessé, tu avais une belle place bien chaude sur le banc.

L'Ane à Lise

Faisons court, y a pas le temps d'écrire un nouveau testament, ni de faire un office:

Gerets avait promis du changement, il a bien eu lieu mais pas où on le croyait...
-Ce soir, deux buts des attaquants, ce qui n'arrive pas tous les jours dans le sud depuis le mois d'août (C'est 120 minutes ok mais chut Menzo).
-Ce soir, un 4-1-2-1-2 tout en losange, histoire de se rappeler les 4 points cardinaux, et pour poser le jeu au sol, car les longues balles de Taiwo, Rodriguez et Zubar, c'est pour le rugby, pas pour le foot.
-Ce soir, Nasri il a permis quelques actions rapides en une touche de balle, et même après sa sortie, bien que plus rare, il y en eu, signe que les joueurs peuvent le faire, et si ils se libèrent le feront peut être quotidiennement.
-Ce soir, il y a victoire (enfin un match nul pour faire plaisir à Menzo), peu importe la manière. Metz a joué à 10 derrière, et a appliqué les consignes de leur coach comme il se doit, vendant chèrement leur peau, mais la victoire est là, grâce aux pénaltys, faisons une prière mes enfants.

Les voix du seigneur son impénétrables à ce qu'il parait... En tout cas ce soir, le seigneur, il a bien faillit nous la pénétrer profond à jouer avec sa messe comme si c'était un évangile en La mineur. Je ne saurais vous dire si cet OM, ce match, et cette Metz ont quelque chose de commun, voire de divin, mais une chose est sûre, ça rend chauve...


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Metz
Coupe de la Ligue - 1/8
Mar 30/10 à 21H00/2007
Feuille de match