OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Porto 2-1 OM
Si l'OM m'était conté...

Le Mardi 06 Novembre 2007 par

Olympique de Marseille
Vous venez de passer les grilles qui mènent vers une histoire vieille de ce soir.

Si Taiwo m'était conté... Il était une fois un morceau de bois

Je chercherais alors du p'tit bois, et sortirais mon briquet, je me mettrais à les assembler, et commencerais à faire crépiter les flammes du désespoir, de la honte. Il se pourrait alors que les fans de la première heure viennent soutenir l'élément clé de leur campagne... les forêts... Pauvres forêts, je m'en voudrais de devoir vous ôter toute votre essence, mais au fond, c'est bien d'essence dont j'ai besoin.

Si Taiwo m'était conté...

Je l'appelerais Porto, car en deux matchs, il permet de ramasser dans les filets trois maquereaux qui mettent à mal les ambitions de son histoire, et lui permettent de ne plus être en odeur (le maquereau ça pue) de sainteté auprès du sorcier belge, à croire qu'il lui faudrait un sorcier africain pour s'en sortir. Aujourd'hui, il est d'ailleurs aisé de dire qu'il est la nouvelle tête de nigérian (remplaçant les turcs) dans le coeur des marseillais en lieu et place de Cissé, à moins que les cheveux de l'Arlesien ne soient plus intéressants que le sourire du latéral gauche.

Si Taiwo m'était conté...

Je lui demanderais simplement d'apprendre le manuel entier du "Foot pour les nuls", car même si ça reste moins bien que les inconnus, les nuls, c'est tout un mythe, même si au fond, Taye Taïwo, c'est plus une mite. Le concombre masqué tient d'ailleurs à rajouter son grain de sel de guérande: "Une grosse même".

Si l'OM m'était conté...

Je lui demanderais de sortir de sa caverne, car à devenir OM des cavernes, on n'en voit plus le jour. Ce soir, il a tenté une approche, genre je mets un pied au soleil pour voir si je bronze ou si ça me brûle de trop les ailes. D'ailleurs, on a longtemps cru que les ailes tiendraient enfin le coup mais des placements douteux virent gâcher la fête. Pendant près de 70 minutes, ils n'auront pas démérité, même si les actions ne se comptèrent pas non plus sur un mille-pattes.

Si ce type de matchs, toutefois sans les erreurs pouvait de nouveau arriver en championnat, ce dont on peut sûrement rêver, à moins qu'une pomme ne tombe sur la tête de certains et ne les rendent meilleur en découvrant qu'une action engendre souvent une réaction x2... Qu'ils agissent déjà ceci dit, et on en reparlera...

Si Salim m'est conté...

M'arrache les cheveux... Quoique non, les siens plutôt. La coupe Tektonik mûlet, c'est assez tendance chez les mômes de 15 ans mais faut dire que devant la caméra, c'est encore plus moche. Sans parler de son utilité, car justement, mis à part ses cheveux, on a rien vu... Sans fixation aucune sur le sujet bien sûr.

Si Mandanda m'était conté...

Premièrement je me pincerais la peau en espérant que ça me fasse mal, et pourtant, je ne suis pas sadique (pas avec moi même). Deuxièmement, je prierais pour qu'il ne disparaisse pas, comme McQueen en son temps. A l'inverse du cadet mûlet, il brille par ses sorties sobres mais pleines de panache (pas comme l'OM).
Je n'en croirais pas mes yeux et me demanderais d'où il tient d'aussi félins réflexes (reste calme Concombre). Quel arrêt sur la madjer de Sektioui... Madre de Mio... Bon bien sûr, il y avait hors-jeu mais quand même, quelle vista (Xp à la poubelle).
Je me demanderais si cette voie royale qu'il arpente de jour en jour lui sera familière pendant longtemps, tout en espérant qu'il en soit ainsi. Actuellement, sans lui l'OM ne ressemblerait plus qu'à un simili mélange des maisons des trois p'tits poucets, autant dire, à un amas de poussière.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Porto - Marseille
Champions League - 4
Mar 06/11 à 20H45/2007
Feuille de match - Phase de groupes