OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nancy - OM
Le syndrome de...

Le Mercredi 23 Janvier 2008 par

Olympique de Marseille
... La page blanche ! Pas celle de l'annuaire mon vié, bien qu'il s'agisse là d'un bouquin super intéressant mais avec tout de même, à mon sens, un peu trop de personnages par rapport à l'action. D'ailleurs, je consulte chaque matin la page nécrologique de mon quotidien régional pour mettre à jour ledit annuaire, ça permet d'y voir (la Côte bien sûr) plus clair. Toujours est-il que je n'ai pas le syndrôme des P&T, ou de FranchemenTécon pour les plus jeunes, mais celui que tout auteur appréhende d'avoir un beau jour : celui de rester un temps infini devant sa page sans trouver l'ombre d'une idée. Manquait plus qu'ça, tiens...

15 minutes plus tard. Toujours rien... Un vide intersidéral à la limite de la Super Nova. Cela pourrait signifier que ce point du temps contient une spécificité cosmique intrinsèque, un peu comme si c'était le point d'intersection de l'ensemble du continuum espace-temps... A moins que ce ne soit une vulgaire coïncidence... Emett, Igor & Grishka : HELP !!! SMS !!! AU SEC... Hein ? Qu'est-ce tu baragouines, aucun lien avec un bistrot spécialisé dans la tarte aux poils, lecteur ? On ne dit pas SMS, mais SOS ?!? Nan mais attends loulou, m'en cogne de ta Soul moi... Save MY Soul, vous autres debrouillez-vous avec le grand barbu...

30 minutes plus tard. Je vais aller mater les stats, historiques et groupes retenus. P'têt' que ça va m'aider, y'a pas d'raisins secs hein... Sidérant comme je suis à la rue... Sid errant aussi est dans la rue...

34 secondes plus tard (ouais j'ai l'Adèle Essaile, quand même). Quelle idée à la con, sérieux. Comme si une panoplie de chiffres m'avait une seule fois inspiré en bientôt trois ans de rédaction sur le Ouèbe. Un autre café bien noir avec un bon clope qu'on m'empêche pas de fumer chez moi, et à nouveau un regard Hagard Dunord sur une page qui décidemment ferait un superbe monochrome de chez Whiteman. Sans aucun doute, les courbettes en moins...

Encore plus tard que tout à l'heure. Nancy, bordel !!! Mais que j'suis ramolli du bulbe moi, c'est à s'la coller dans le grille-pain. Il suffisait d'imaginer un match de foot autour d'une machine à café, avec des personnages truculents comme l'eternel Jean-Claude et la plus que jolie Nancy pour avoir le buzz de la semaine. Mord-moi l'tableau Véver, ils sont là à me demander si je peux garer mon camping-car entre la gomme et le porte crayon de mon petit bureau, alors que j'ai quand même eu 12 au test de l'intelligence du cerveau. T'en veux ?...

Maintenant. En fait, ça n'avance à rien. Page blanche, tu m'emmerdes gentiment, affectueusement, avec amour mais tu m'emmerdes. Parlons touffe, alors. Euh foot, pardon. Que dire sur l'OM ? Franchement, pas grand chose. Entre un match raté à Auxerre et une victoire face à Valenciennes que l'on doit à un Steve Mandanda encore une fois particulièrement décisif, difficile d'imaginer quel sera le scénario de la soirée à Marcel-Picot. Un point ou plus ramené(s) grâce au portier Phocéen et à un Cissé qui n'en finit plus de retrouver ses sensations, ou au contraire une nouvelle boule bien poilue dans l'potage ?

Là j'avoue que je collerais pas la queue d'un euro sur l'issue de cette rencontre qui oppose un club Nancéien en perte de vitesse (cinq points sur les sept derniers matchs), et un Olympique qui nous refait le coup des montagnes russes. D'autant que la tradition veut que l'on se fasse cogner par là-bas : 12 défaites, 7 nuls et seulement 4 victoires. Je passe sur les 43 buts encaissés contre seulement 21 marqués, on n'va pas s'plomber l'moral hein...

Quid des forces en présence ? Pablo Correa doit composer avec les absences de Kim, Chrétien, Hadji et Zerka alors que de son côté Eric Gerets devra se passer de Faty, Oruma, M'Bami, Taiwo, Niang et Ayew. Mine de rien, ça fait d'la populace...

Carrément trop plus tard que tout à l'heure, mais tu n'peux même pas imaginer. Arf, j'ai les touches du clavtar greffées sur le front à cause que j'm'ai endormi. Comme toi d'ailleurs, je le sens à ton haleine estampillée Beaufort. Wake up fils, ce soir l'OM a besoin de toi ! Mais brosse-toi les ratiches avant, le terrorisme bactériologique après avoir bouffé du cimetière ne fonctionne pas. Si j'ai pas dessoudé une souris en tant d'années de réveils avec les ch'veux qui poussent à l'intérieur, t'as aucune chance de voir les Nancéiens tomber même si tu roules des pelles à ta télé... Par contre si t'as des doigts, croises-en un max...


Réagir sur Facebook

La rencontre
Nancy - Marseille
Championnat - Journée 22
Mer 23/01 à 20H45/2008
Feuille de match - Historique