OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 6-1 Caen
What Else ?...

Le Dimanche 27 Janvier 2008 par

Olympique de Marseille
Ben les aminches, quelle soirée hein. Sept buts au Vél', un triplé de l'enterré vivant, un doublé du p'tit vélo et le second but du minot en trois jours. Pourtant, la bouillabaisse a bien faillit avoir le goût d'une carne qui aurait passé l'été 2003 sur la plage avant d'attendre gentiment son heure dans un sauna pour se baguenauder dans la tambouille. Mais il y a des soirs comme ça où le Mistral pousse dans le bon sens, où des éclairs de génie illuminent la mythique enceinte du boulevard Michelet et où finalement tout fait plaisir. Bordel, y'a rien à dire, c'est aussi ça l'OM...

120 secondes de jeu et la gueule à Maurice. Tu m'étonnes, John : servi sur le flanc droit, Gouffran met Krupo à la rue avant de centrer à ras de terre dans le rectangle Phocéen. Toudic, à la lutte avec Rodriguez, profite d'un contre favorable pour allumer Steve Mandanda à bout portant. OM 0-1 SMC (2')...

Dix minutes plus tard, la marmote met le choco dans le papier alu. Et pas une hallu de baltringue de la part du corps arbitral les aminches. Krupo laisse à nouveau décoller Gouffran qui se fait un copier-coller de son centre victorieux. Malgré un tacle rageur de Bonnart, Toudic parvient à frapper et le portier Phocéen nous sort la parade de la soirée... Mais indiscutablement derrière sa ligne ! Silence de cathédrale au Vél' durant une fraction de seconde, à 0-2 ça devient très problématique. Mais ni Ledentu ni son assistant ont les globuleux en face des trous et hop hop hop, clameur du Vél'. Le but n'est pas validé, fin d'chantier...

On approche la demi-heure de jeu lorsque l'enterré aka Djibril Cissé nous refait le coup de la nuit des morts-vivants. Resident Evil est une vaste blague à côté de ce type, sérieux... Coup-franc frappé par Nasri et repris de la calbombe par un Krupoviesa qui a visiblement une ou deux bricoles à se faire pardonner. Le cuir, contré par un défenseur Caennais, traînouille alors devant le but et devinez qui, tel un zorro, passe en Firefox pour jouer au renard ? Le ZE Djib' oeuf corse. Sa frappe est ralentie par Costil mais le ballon franchit la ligne. C'est le début de la fin pour les Caennais qui vont maintenant faire connaissance avec une p'tiote bicyclette qui va leur faire tourner la tête. Olympique, mon manège à moi c'est toi. OM 1-1 (28')...

Le premier bijou de la soirée, mais les gars attention hein. Là on s'cause pas du truc en plastoque médinetayeouane chopé dans un distributeur à couennerie d'un centre commercial Moldavo-Tchétchène, et que t'offre à ta donzelle quand t'es à peine sorti du Club Dorothée. Oh que non, là c'est du lourd, du 78965213 carats massifs qu'il te faut un convoi exceptionnel pour le ramener chez toi, sinon tu oublies. Coup-franc joué vers Valbuena qui enrhume mignon Hengbart avec un joli contrôle orienté avant de... Avant d'avoir une chiadé d'inspiration, Anfield Road Style. Mais peut-être encore plus beau, va savoir... Vingt-cinq mètres côté gauche, et craquoune-patate-missile aussi sec ! Un tir enroulé exceptionnellement ahurissant de fluidité qui vient se loger dans la lucarne gauche d'un Costil qui n'a guère eu le temps de seulement se rendre compte que le Vél' était déjà en feu. Rhâââ mais quel but les aminches, après ça on claquer heureux. Le plus tard possible, mais heureux ! OM 2-1 SMC (41')...

Pause atteinte sur ce score ? Même pas en rêve l'ami, deux minutes plus tard Mathieu Valbuena se régale à nouveau et offre sa tournée de bonheur en barre à un Vélodrome qui n'en finit plus de chanter. Nouveau cuir vers cézigue à l'entrée de la surface normande, contrôle et frappe en rupture magnifique qui lobe Costil. Imparable et tellement beau. OM 3-1 SMC (43')...

A peine le temps d'remonter d'la buvette que le chaud Cissé fait son show. Servi à la limite du hors-jeu par Samir Nasri, Djibril Cissé contrôle à l'entrée de la surface et glandouille une petite seconde. Djib' rognjutudjuuu, mais qu'est-ce tu branles ?!? La queue du chien pour pas qu'il jappe ?!? Reste souple Roger, et admire. C'était pas de la glandouille les aminches mais le temps que sa transmutation X-Or de la guibole soit effective, il vise au millimètre et te colle une de ces frappes petit filet gauche, mon vié... Popopo, tu mets la pogne on t'appelle Nakundoigt pour le restant de tes jours. OM 4-1 SMC (55')...

The Chauve Must Go On ! Et comment ! Une poignée de broquilles plus tard c'est le triplé pour l'Arlésien. Et crois-moi que ça fait plaisir pour lui parce que là encore, c'est pas d'la baballe poussée à l'arrache mais un but à La Djib'. Ouverture de Krupoviesa côté gauche, Thiam se rate complètement et le numéro neuf de l'Olympique file vers le but caennais avant de battre Costil d'une jolie frappe enroulée. C'est l'heure du Pastaga les filles ! OM 5-1 SMC (57')...

Le mot de la fin pour le minot de l'Olympique. Nasri, parti côté gauche, repique au centre en gommant Hengbart de la pelouse et frappe en force au premier potal. Ouais, un potal des poteaux au même titre qu'un chacal, des chacaux ! Costil touche le ballon mais en vain de messe-ostie garantie, c'est la tasse pour des Normands qui auraient pû vivre un tout autre match sans un petit coup de pouce du destin. OM 6-1 SMC (81')...

Un Frenchie en finale de l'Australian Open ne pouvait donc laisser indifférent un OM qui s'offre une dernière grande accolade. On n'va pas bouder notre plaisir, ce serait gâché. Que ça fait du bien de les voir comme ça, sérieux. Une équipe soudée qui prend et donne du plaisir, c'est ça l'OM ! A ne pas oublier, car la route est encore longue d'ici le mois de mai...

Olympique de Marseille

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Caen
Championnat - Journée 23
Sam 26/01 à 20H00/2008
Feuille de match - Historique