OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Carquefou - OM
Problème d'hOMme...

Le Mardi 18 Mars 2008 par

Olympique de Marseille
Pas d'bol pour vous, je rempile pour ce match. Disons que je suis dans une semaine "chatte noire", alors me confier les préliminaires de Carquefou-OM, c'est tendu pire qu'une ficelle de string. Attention, j'dis pas que j'ai la loose accrochée au calbar autant qu'une mouche au fion d'un ruminant, mais méfi... J'suis un déglingo d'attaquer commak moi, parce que si ça tourne vinaigre, on saura trouver le Cucurbitacée que je suis pour le faire en rondelle-crème fraîche. Remarque l'un dans l'autre...

On s'emboite comme des cuillères ? Le grand thème de ces derniers temps sur OMP, mais largement au-delà même des discussions footballistico-technico-tactiquo-tactiques sur le fouteballe qui se joue donc avé les arpions ravageant les topics sous des cataractes d'arguments défendus avec force et conviction (késkonkozebien, dis), c'est le problème de l'hOMme...

Oui mesdames, oui mesdemoiselles, mille fois oui messieurs : l'hOMme a un problème que même les scientifiques du jury de la Nouvelle Tare planchent dessus comme des dératés sans pour autant avancer d'un poil de... boule ! Car celle-ci ne nous est guère favorable depuis sept jours, voire nettement plus pour les imberbes du suivi quotidien dudit hOMme.

Reprenons donc pour les ramollis du bulbe qu'auraient posé leur cerveau sur la table pour suivre les performances alitées de l'hOMme : il y a dix jours à penis... Euh, attends... J'ai dû caguer des lettres là, erf... Il y a encore dix jours à peine donc, disais-je, l'hOMme fier de sa verge nouvellement retr... Verve nouvellement retrouvée, enchainait les passes droit aux putes ! Droit au but, droit au but, pas de bêtises ouh lalalalala... Pénétrant sans vergogne, l'hOMme se préserve hâtif. Trop peut-être...

Qui commence comme un lion, finit dans le con ! Ou plutôt, comme le dirais si bien Nickey, comme un con : dans la touffe ! D'herbe, cela va de soi. Alors oui, tondre le gazon est aussi délectable que passer derrière la défense, mais en même temps si c'est pour finir par dormir sur la béquille, quel intérêt hein...

Après les Poupées Russes savamment excitées, qui auront fini par avoir eu raison du self-control de l'hOMme en l'éliminant précoce, les Sang et Or qui ont forcé l'hOMme à passer par le chemin boueux de l'ultime coup de rein, voici donc Madame La Beaujoire qui l'acceuille pour qu'il la cueille...

Nantes la jolie, me demandras (de soie) tu, dans un excès de sang honteusement incontrolé ? Coït ?!? Euh, quoi ?!?... Carquefou te répondrais-je... Oui, sur le papier, ça calmé des bandes. En même temps, quelle idée de mater sur un magazine, franchement hein, alors qu'il suffit d'allumer Eurosport sur les coups de 20:45, mercredi soir...

Et ne te mets pas en rogne avec Dame Poignet, veuve de son état, en doigtant furieusement ta télézapette, nous ne sommes pas samedi sur la chaine qui fait screufeuscreufeu : pas de Rouj de Toof au programme, désolé l'aminche...

Au milieu de tout ça, un seau d'omis... C'est bien de foot dont nous parlons...


Réagir sur Facebook

La rencontre
Carquefou - Marseille
Coupe de France - 1/8
Mer 19/03 à 20H45/2008
Feuille de match