OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Carquefou 1-0 OM
Les restaurants du coeur

Le Mercredi 19 Mars 2008 par

Olympique de Marseille
Ya pas à dire, ça paye pas de mine ces restaus... On t'offre la télé, la bouffe, un spectacle attrayant où tu peux t'esclaffer sur le mec d'en face car on a l'impression qu'il s'est pris une banane sur la tête tellement ses cheveux sont peroxydés, ou encore parler politique avec les zub, les missiles sans cerveau qui n'atteignent jamais leur but (sauf contre Sochaux). Au bout du compte, tu ressors de là le ventre engraissé et le grand froid t'attend...

C'est le cas de le dire, ça fout un froid. Surtout quand on voit le spectacle proposé ce soir. On va pas débattre longtemps tellement il était bien ridicule de la part des onze pseudo-professionnels présents sur le tarmac nantais que sont les marseillais. Ce soir, c'est l'envie qui a primé, et il est de bon ton de dire que les joueurs qui en voulaient ce soir ne portaient pas le maillot third. Tout ce qu'il est possible de faire actuellement, c'est une remise en question pure et dure de l'effectif de l'OM.

Manque d'envie:

Celle-là, elle est vraiment pas difficile. Quand tes joueurs marchent alors qu'en face de simples étudiants ou tapissiers comme dirait l'autre, courrent à en perdre toute l'eau que contient leur corps, c'est tout simplement symptomathique de ce problème récurrent depuis des années dans ce club, et surtout, c'est assez honteux. Ce n'est pas en marchant que l'on sera capable de mettre à mal les défenses adverses.

Problème défensif:

En parlant de défense, la notre est vraiment d'une abérration sans nom. Bonnart était ce soir ce qui se faisait de mieux dans l'arrière garde tant Krupoviesa n'est pas encore adapté (et pourtant si volontaire), Faty souvent blessé et en dessous de son niveau, Zubar... ba Zubar quoi... Le joueur qui se lance des fleurs sur son site perso quand il ne sait pas aligner trois passes, et s'aligner pour créer le hors-jeu adverse... D'ailleurs, on peut se demander pourquoi Gerets s'obstine à l'utiliser, et ne le sort pas à la mi-temps tant il est coupable sur le premier but et souvent dépassé par les évènements.

Manque de solidarité:

Cela va de pair avec l'envie mais c'est quand même notable, ça peut même choquer quand on y regarde de plus près. Lors des attaques marseillaises, sans parler du fait que les joueurs marchent, ils ne sont, pour la plupart du temps jamais présents sur les seconds ballons. Aucun joueur ne se situe proche de la surface adverse lors des dégagements, ce qui permet au bloc défensif carquefolien (ça c'est du mot) de remonter et vite effectuer un pressing efficace. Ce soir mis à part Krupoviesa et Zenden, rare ont été les joueurs à pouvoir tenter un shoot des 30 mètres... Criant de vérité.

Problème de talent:

Le talent, il est là toussa toussa... blablabla... Il faut croire qu'il n'est présent que partiellement voire jamais. Un joueur comme Nasri souvent encensé pour sa qualité technique au dessus de la moyenne est en définitive un joueur en dillétante qui ne sait toujours pas cadrer un tir. Son talent technique ne le rend pas exempt d'aller au charbon et d'en faire deux fois plus que les autres. Il devrait d'ailleurs être le détonateur de son équipe dans les moments difficiles, en percutant dans l'axe permettant de libérer des espaces pour ses attaquants.

Au lieu de ça, il redescend sans cesse près de la ligne médiane et joue trop de manière latérale... Typiquement français quoi... Comment faire simple quand on peut faire compliqué? En jouant comme l'OM tout simplement... Une histoire de culture quoi... On redouble les passes latérales, on se colle à la ligne de touche, puis au bout d'une course de 10 mètres contre un caissier du Leader Price local, on tente un centre au troisième poteau que seul le piquet de corner pourra toucher... Magistral quoi.

M'enfin, il est plus intéressant pour certains de se plaindre des journalistes après un but à Lens, de dire à son président sans le nommer qu'il devrait se la fermer, tout ça car il ne fait que dire ce que tout le monde pense tout bas, quand lui pense à son contrat et aux bancs européens, que de penser à joueur et de permettre à son club de viser plus haut. Typiquement diva quoi.

Problème Offensif:

Le 4-5-1, c'est une bonne tactique en soi, car ça peut vite se transformer en 4-3-3 sur les phases offensives, sauf quand tes ailiers jouent bas où alors qu'ils se baladent d'un côté à l'autre sans venir au soutien de leur attaquant central, en l'occurence Djibril Cissé. Bien sûr, il n'est pas exempt de tout reproche mais il est évident que cette tactique l'isole de part la faible implication d'un ailier en particulier (Ziani) et de la position basse du meneur de jeu (Nasri). Souvent pris au piège du hors-jeu, il eut l'occasion sur un centre d'Akalé de ramener les deux équipes à égalité, mais son genou en décida autrement. Pendant ce temps, Nasri mit sa 300 ème frappe au dessus des buts adverses depuis le début de sa carrière... Et oui, avoir du talent pour le rugby, c'est une chose, mais dans ce cas, faut oublier le foot mon jeune ami.


Ce soir, la honte prédomine forcément dans les esprits des supporters tant la défaite va resonner dans leurs têtes pendant de longues semaines. Il n'est pas à exclure que la déroute dans les bourbiers russes n'aient pas eu quelconque influence sur le moral des troupes mais tout de même... Le manque de conviction de beaucoup restera gravé dans les mémoires de tous comme un souvenir cauchemardesque impérissable.

Comme quoi, les restos du coeur, c'est génial, ça permet de voir des caissiers battre des professionnels comme si votre petit frère mettait la taule au champion de PES... C'est Coluche qui doit bien se marrer ce soir.

PS: Je m'excuse d'avance pour ce titre tant les personnes en détresse ne méritent pas ça, et devraient gentiment le rappeler aux nababs qui peuplent les cours de récré de la commanderie.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Carquefou - Marseille
Coupe de France - 1/8
Mer 19/03 à 20H45/2008
Feuille de match