OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 3-1 Lyon
Marseille trop puissant ...

Le Dimanche 06 Avril 2008 par

Olympique de Marseille
Nos amis parisiens ayant eu la très mauvaise idée de perdre à Nancy les OLYMPIENS de Marseille se retrouvent dans l'obligation de battre les olympiens de Lyon pour rester à 3 points de Nancy. Valbuena, Ziani, Cris et Benzema ne sont pas de la fête mais les coachs ont quand même trouvé 11 joueurs chacun à aligner.
Pour Gerets il s'agit de Mandanda, Bonnart, Cana, Rodriguez, Taiwo, M'Bami, Cheyrou, Nasri, Akalé, Niang et Cissé.
L'ancien marseillais Perrin aligne lui la compo suivante : Coupet, Clerc (mouahah), Boumsong, Squillaci, Grosso (mouahahahaha), Toulalan, Juninho, Bodmer, Keita, Govou et Fred.

Résumé de ce magnifique match :

7ème : Pas encore d'occasion dans ce match mais déjà un coup dur côté lyonnais. Déjà privé de 2 piliers (Cris et Benzema) les lyonnais en perdent un troisième avec Toulalan, touché au genou après un tacle sur Nasri. Kallstrom le remplace et Bodmer recule d'un cran au milieu de terrain.

14ème : Noon ! Enorme occasion pour l'OM. Superbe action côté droit, Akalé se débarrasse de Grosso et centre parfaitement en retrait et à ras de terre pour Nasri. Malheureusement le meneur de jeu olympien qui avait le but grand ouvert écrase sa frappe qui passe à côté.

23ème : Nouveau blessé Lyonnais. Pris de vitesse Cana retient Fred et lui marche involontairement sur le pied. Le brésilien doit sortir, remplacé par Ben Arfa, Govou passe dans l'axe.

25ème : 1-0 pour l'OM ! Après un très joli mouvement côté droit (encore ...) Nasri centre impeccablement pour Cissé. Le mal aimé contrôle impeccablement et expédie un missile qui laisse Coupet sans réaction. Splendide.

27ème : Et de 2 !! Superbe action d'un Akalé décidément intenable qui résiste à deux lyonnais avant de servir Cissé. Djibril frappe du droit, est contré mais se bat et tacle le ballon en direction de Niang. Le sénégalais est plus vif que la défense lyonnaise et pousse la balle au fond.

46ème : But lyonnais. Sur un énième coup franc de Juninho, Cana, pressé par Boumsong marque de la tête contre son camp. Rageant ...

Mi-temps : Très beau spectacle au Vélodrome. Les marseillais ont fait une énorme entame de match qui a étouffé les lyonnais. Le dernier quart d'heure a été plus laborieux, les phocéens ayant enclenché la marche arrière. Rien n'est joué ...

47ème : Belle passe en profondeur de Juninho pour Ben Arfa. Heureusement Mandanda sort impeccablement dans les pieds lyonnais. Attention ...

53ème : Mamadou ! L'OM refait le break. Cheyrou dépose un amour de corner sur la tête du Sénégalais qui s'offre un magnifique doublé. Le spectacle continue !!!

62ème : Le match est débridé avec de nombreuses actions de chaque côté. Cette fois c'est Govou qui se débarrasse de Taiwo et centre sur Bodmer. Reprise instantanée de l'ancien lillois contrée par la défense marseillaise. Le ballon revient sur Keita qui, à quelques mètres des buts a la très bonne idée de ne pas trouver le cadre.

69ème : Sortie de Rodriguez, auteur d'une bonne rentrée. Zubar fait son entrée.

76ème : Nouveau changement avec la sortie de Cissé remplacé par Zenden.

80ème : A peine entré en jeu le Néerlandais fait admirer la puissance de sa frappe mais Coupet l'arrête en deux temps.

82ème : Akalé sort sous une ovation méritée et laisse Grandin participer à la fête.

84ème : Magnifique frappe de Kallstrom qui aurait trouvé la lucarne gauche sans un arrêt de grande classe signé Mandanda.

87ème : Grosse frayeur côté marseillais. La frappe de Govou oblige Mandanda à se coucher, le ballon revient sur Kallstrom dont la frappe s'envole alors que le but était vide.

Fin du match : Beaucoup de bonheur au Vél ce soir, les 3 points mais aussi et surtout un magnifique spectacle des 2 côtés. Comme quoi la ligue 1 peut encore offrir de beaux matchs !

Les notes :

Mandanda 7,5 : Encore un énorme match du gardien marseillais qui ne peut pas rester n°4 en équipe de France avec ses prestations. Rassurant, zen, jamais impressionné, il est décidément époustouflant.

Bonnart 6,5 : Lui aussi enchaîne les bonnes prestations avec autant de régularité que d'abnégation. Non content de faire son boulot défensif sérieusement il a très souvent apporté le danger offensivement et ce n'est pas un hasard si c'est de son côté que sont venues la majorité des actions dangereuses.

Cana 5,5 : Un peu à la peine ce soir. Il a parfois frôlé la correctionnelle et l'expulsion avec des interventions limites. Malheureux en fin de première mi-temps il a pu compté sur un bon coéquipier en charnière centrale pour repousser les assauts lyonnais.

Rodriguez 6,5 : Sa rentrée a fait du bien, incontestablement. Il a apporté un très bon jeu de tête, un bon placement et surtout une sérénité bienvenue. C'est définitivement le meilleur olympien à son poste cette saison.

Taiwo 5,5 : Le Nigérian a alterné le bon et le moins bon au cours du match. Parfois mis en difficulté par les attaquants lyonnais, notamment Govou, il n'a pas toujours fait les bons choix dans ses relances. Mais son engagement et sa puissance lui ont permis de bien limiter les dégâts.

M'Bami 6,5 : Les matchs passent et il est meilleur à chaque fois. Il a été prudent dans ses relances et a surtout rayonné dans l'empire du milieu où son physique a étouffé les lyonnais.

Cheyrou 6 : Très actif il a bien épaulé M'Bami et sa qualité de passe reste un régal, à l'image du corner déposé sur la tête de Niang. Il a néanmoins été pris de vitesse à plusieurs reprises.

Nasri 6,5 : Sa grosse occasion manquée en début de match n'aura pas eu de conséquence négative. Il a su profiter de la sortie de Toulalan pour prendre les manettes du jeu olympien et orienter parfaitement les actions offensives des hommes de Gerets. A noter une belle passe décisive pour Cissé.

Akalé 7,5 : Sans doute son meilleur match sous les couleurs olympiennes. Côté droit il a écœuré un Grosso totalement dépassé par les événements. Il n'a pas hésité à se décaler parfois à gauche pour faire des misères à Clerc. Il ne lui aura manqué qu'un but mais à ce rythme les dirigeants devraient vite lever l'option d'achat de son prêt.

Niang 7,5 : Si il continue comme ça il va finir par dépasser Benzema ... D'un réalisme à tout épreuve il signe un doublé face à Coupet, sa victime préférée. On constate encore une fois que l'OM est le plus efficace quand Mamadou est aligné aux côtés de Djibril ...

Cissé 7,5 : Djibril justement est lui aussi à créditer d'un gros match que même ses détracteurs ont dû remarquer. Auteur d'un premier but superbe il est aussi à créditer d'une passe décisive rageuse pour Niang. A souligner aussi sa combativité et le harcèlement permanent qu'il a fait subir aux deux défenseurs centraux lyonnais.

Côté lyonnais : A leur décharge ils étaient privés au coup d'envoi de leurs deux meilleurs joueurs et le sort ne les a pas épargné avec les sorties de Toulalan (l'OL n'a jamais pu rééquilibrer son milieu de terrain sans lui) et de Fred (soigné sur le bord du terrain pendant les 2 premiers buts marseillais).
Les Lyonnais ont été dépassé par l'envie et l'engagement marseillais et ont été pénalisés par la faiblesse de leurs latéraux, Clerc et surtout Grosso dont le niveau est indigne d'un champion du monde.
A l'inverse Ben Arfa est à créditer d'une excellente entrée et il a fait passer, heureusement sans conséquence, de nombreux frissons dans la défense olympienne.

A suivre : Une très belle victoire ce soir mais un coup pour rien dans le duel avec Nancy pour la 3ème place.
Le statu quo pourrait évoluer avec le délicat déplacement des Lorrains à Lille, surtout que c'est un déplacement à Metz qui se profile pour les Olympiens. Rendez-vous Samedi prochain à Saint Symphorien.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lyon
Championnat - Journée 32
Dim 06/04 à 20H55/2008
Feuille de match - Historique