OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Monaco 2-3 OM
Les cartes en main

Le Lundi 28 Avril 2008 par

Olympique de Marseille
Après le nul ramené par Nancy du stade Nungesser de Valenciennes (1-1), l'occasion était donnée aux Marseillais de s'emparer de la troisième place du championnat en cas de succès à Monaco. De leur côté les hommes de Ricardo avaient en ligne de mire le maintien mathématique en Ligue 1, mais aussi la nécessité de casser une spirale de résultats négatifs peu commune dans l'histoire de l'ASM : plus de trois mois sans victoire à domicile...

Et l'ami Ricardo peut ajouter une nouvelle pierre en mousse à son édifice, puisque l'OM ne s'est pas raté. Oh bien sûr tout n'a pas été parfait mais à maintenant 270 minutes du terme de cet exercice 2007/08, chaque victoire est à prendre comme un tour de coupe : peu importe la manière, du moment que la qualification soit au rendez-vous. Car c'est bien de cela dont il s'agit, atteindre le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Ce serait un drôle de lot de consolation pour une équipe qui a flirté avec la zone rouge durant de longues semaines...

Tout commence peu avant la demi-heure d'un jeu qui, jusque là, tenait plus du round d'observation un peu longuet que d'un déferlement tsunamien sur les buts de Roma et Mandanda. Sans s'affoler, les hommes de Gerets ont pris petit à petit la mesure du terrain (pas avec des double-décimètres hein) et de leurs adversaires d'un soir pour finalement ouvrir le score par le chahuté "Lillois" : lancé dans l'axe par Charles Kaboré, Samir Nasri se retrouve dans une position Papinesque et colle une praline que ne renierait pas l'actuel entraîneur des Sang et Or. Légèrement décalé sur la droite, il fixe la défense avant de tromper un Flavio Roma sans réaction alors que le cuir a déjà claqué dans son petit filet droit. ASM 0-1 OM (28ème).

La pause, sifflée par Laurent Duhamel, est atteinte sur ce score et rien n'indique que la vague arrive...

Il aura fallu sept minutes pour passer de l'exaspération au cri de joie sans fin... Puis de nouveau à l'état dit du : "je pourris consciencieusement ma télé et tous les clampins qui portent ce maillot DDE qui est lui aussi tout pourri d'ailleurs". Bon là c'est la version soft, mais c'est dans l'esprit. On a repris depuis une dizaine de broquilles et l'OM mène toujours, lorsqu'une vieille remise anodine de Gonzalez à destination de Bakar se transforme en branle-bas de combat dans les rangs Phocéens. La frappe de l'attaquant Monégasque est sortie en corner par un Mandanda auteur d'une superbe parade, mais sur le coup de pied arrêté lâchement abandonné par sa défense... Nenê trouve la tête d'un Gonzalez désespérément seul aux six mètres et qui prend tout son temps pour allumer le portier Marseillais d'une tête piquée ! ASM 1-1 OM (56ème).

A peine le temps d'hurler à la mort sur la passivité récurrente de cette défense, que c'est justement un des gars d'l'arrière qui vient changer la donne ! Les Marseillais viennent de bénéficier d'un corner sur lequel Cana a collé un beau coup de tronche, mais le poteau droit de Roma est venu se mettre en travers de la trajectoire du cuir. Hé je sais c'que j'dis, on voit bien Monsoreau filer un coup d'latte dans l'potal pour qu'il se déplace non mais oh... Toujours est-il qu'au lieu de faire mumuse comme son vis-à-vis asémiste, Taïwo ne pose pas la queue d'une question et trompe le portier Monégasque à bout portant ! ASM 1-2 OM (61ème).

Ouais mais 120 secondes plus tard, c'est retour à la case départ et dégun te file un bifton pour te remercier de faire autant de cadeaux... Ah Steve, Steve, Steve... Indéniablement tu tiens de l'hOMme qui vaut une belle poignée de dollars mais quand tu t'y met lapin, tu fais vraiment pas semblant... Ou alors c'est qu't'as signé un contrat avec Canal pour qu'il y ait tout plein de buts et de suspens le dimanche soir ? Parce que sortir comme tu l'as fait sur le coup franc de Nenê, c'est pour gagner un pari c'est pas possible autrement... Breffons, du verbe breffer si si, Leko récupère ce ballon mal renvoyé et subtilement... Je sais comme ça on se dit "Leko-subtilement", c'est paradoxal. C'est vrai mais comme quoi, avec un p'tit coup d'main tout arrive... Et subtilement, disais-je, vient lober Mandanda pour l'égalisation Monégasque ! ASM 2-2 OM (63ème).

Mener deux fois au score et se faire reprendre, y'a rien de plus rageant. Et des rageux, y'en a sur banc Marseillais. Ainsi Akalé, entré en lieu et place de Cheyrou, va permettre à Cissé de marquer un vieux but tout pourri de son pied connu pour ne servir qu'à monter dans le bus ! Nous sommes entrés dans les dix dernières minutes lorsque Samir Nasri paye son travail sur le flanc droit de l'attaque Phocéenne, relayé par une talonnade de Mamadou Niang à destination de Djibril Cissé. Arf, y'a Monsoreau sur la tajectoire ! Pas bien grave, un Akalé (assez proche du Yatoumidanssaface) plus tard et le défenseur Monégasque, au sol, ne peut que voir Cissé frapper d'un bon pointard de vioque mais Droit Au But ! ASM 2-3 OM (83ème).

Les dernières instants, très longs avec plus de quatre minutes d'arrêts de jeu, ne changeront plus rien et l'OM reprend la troisième place du classement. Il ne reste donc plus que trois rencontres pour conforter ce petit point d'avance sur l'AS nancy (58 contre 57) et disputer le tour préliminaire de la Ligue des Champions puisque Bordeaux avec ses 68 points ne peut plus être rejoint. D'ailleurs, l'équipe de Laurent Blanc est le futur adversaire de l'OM, alors que dans le même temps Nancy recevra un RC Strasbourg pour ainsi dira condamné à la descente. Les Phocéens enchaîneront ensuite avec un déplacement au Mans et par la réception de Strasbourg, tandis que les Nancéens iront défier Lyon avant de terminer à Marcel-Picot face à Rennes.

Quoiqu'il en soit, depuis hier soir les hommes de Gerets ont les cartes en main. Alors pas de cagade...

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Monaco - Marseille
Championnat - Journée 35
Dim 27/04 à 20H55/2008
Feuille de match - Historique