OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bordeaux - OM
Quand disette rime avec anisette

Le Vendredi 12 Septembre 2008 par

Olympique de Marseille
31 ans de disette, 31 ans que l'OM mendie pour espérer glaner les 3 points en terre girondine, que l'OM doit se contenter du match nul ou de repartir bredouille de Chabans-Delmas, soit exactement l'âge qu'aura Vitorino Hilton le jour de la rencontre, la coïncidence n'est peut être pas si anodine que ça...
Les statistiques ne plaident en effet pas pour les marseillais puisqu'ils n'ont gagnés que 4 fois dans l'histoire du club à Bordeaux, alors que les Girondins ont vaincu les Olympiens à 29 reprises, pour seulement 12 nuls. Autant dire que le rendement de l'OM est plus que minime, et ce, à n'importe quelle époque. Cependant, depuis près de 4 ans, les Olympiens ont obtenu 3 matchs nuls, le dernier en date étant à mettre au crédit du faible mental de l'équipe l'an dernier, qui après avoir ouvert le score par Niang servi par Cissé et doublée la mise par l'intermédiaire de Cheyrou, n'avait réussi qu'à concéder le match nul 2 partout après une réduction du score de Chamack et l'égalisation de Jussie. Bref des stats qui ne plaident pas pour réduire la cote d'une victoire Olympienne du coté des vignobles Bordelais.

Mais que les joueurs et le staff des Bordelais se méfient, les Olympiens n'ont jamais été aussi affutés que cette saison. L'arrivée de Koné portant déjà ses fruits, la confirmation de Niang qui s'avère fructueuse en buts, l'apport de Grandin et de Zenden ainsi que le retour en grâce de Ziani, ne font que bonifier le cru marseillais qui s'annonce exceptionnel cette année. Invaincus depuis le début de saison (3 victoires et 1 match nul), les marseillais occupent la tête du classement de Ligue 1 devant Lyon avec une meilleure attaque, ils ont relégués les hommes de Laurent Blanc, à 4 longueurs. En 2 matchs à domicile, ils ont récoltés 6 points, avec une victoire dans la douleur face à Caen, et une victoire face à de pales Canaris. Autant dire que c'est un tout autre challenge qui attend les marines et blancs, même si l'OM ne pourra vraisemblablement pas compter sur Hatem Ben Arfa, blessé cette semaine, et trop juste pour samedi. Erik Gerets pourra toutefois s'appuyer sur Matthieu Valbuena, de retour il y a 2 semaines face à Sochaux, le feu follet du Vélodrome, tachera d'enflammer la pelouse de son club formateur, si le « sorcier belge » le juge apte à endosser le costume de meneur de jeu titulaire en lieu et place de Ben Arfa.

Bref l'équipe Olympienne sera sans doute un peu remaniée par rapport au onze de départ concocté face aux doubistes. Erbate devrait céder sa place à Ronald Zubar, qu'Erik Gerets place comme le défenseur central de cette saison, associé à Hilton. Bonnart et Taiwo seront sur les flancs de la défense, sauf énorme surprise. En milieu, M'Bami et Ben. Cheyrou devraient préserver la défense des assauts girondins, sauf si Cana, venait à retrouver les faveurs du coach. La doublette Zenden - Ziani devrait être reconduite, tout deux auteurs d'un début de saison très convainquant à l'image de l'OM, même si le néerlandais doit effacer sa piètre performance lors du dernier match de championnat, il y a de ça 15 jours. A moins que Valbuena débute, Gerets n'ayant pas exclu cette possibilité. Niang et Koné formeront probablement le duo d'attaque de l'OM.

Équipe probable: Mandanda-Bonnart-Zubar-Hilton-Taiwo-M'Bami-Cheyrou-Koné-Ziani-Zenden-Niang

Les hommes de Laurent Blanc, sortant d'une défaite en terre lilloise, pourrons s'appuyer sur un Gourcuff en forme, qui lors de sa première titularisation en équipe de France, à régaler le Stade de France par son élégance de jeu.
Leur point faible, selon Marius Trésor, reste la défense, un manque certains de sérénité qui pourrait se payer cache face à l'armada marseillaise.

Ce match nous promets donc un beau spectacle à première vue, un duel au sommet entre deux prétendants logique aux premières places.
S'en suivrons les premiers matchs de Ligue des Champions, avec comme adversaires, deux clubs anglais, Chelsea pour le FCGB et Liverpool pour l'OM.

Autant dire que cela sera un bien bon apéritif ...

Quelques déclarations par-ci, par-là:

Marius Trésor : Ce n'est pas une partie de plaisir qui attend les Girondins de Bordeaux. Depuis le début de la saison, Bordeaux ne semble pas encore défensivement au point. En face, il y a une ligne d'attaque assez impressionnante, l'une des meilleurs de ce championnat. Nous devrons être très vigilants, si nous ne voulons pas que Marseille mette fin à 30 ans d'invincibilité à Chaban-Delmas.

David Bellion : Si nous perdons ce match, l'Olympique de Marseille sera à quelques longueurs déjà. Nous aurons un retard assez conséquent en ce début de championnat. Marseille est un concurrent direct que nous recevons, le message est très clair, nous devons l'emporter et si possible avec la manière. En s'imposant, nous reviendrons quasiment à leur hauteur.

Laurent Blanc :
C'est toujours spécial d'affronter Marseille. Il s'agit donc d'une confrontation directe très importante. La saison dernière, nous n'avons pas été à la hauteur face à Lyon et nous l'avons payé cher à la fin du championnat.

Erik Gerets : Contre Bordeaux, on va connaître notre valeur du moment. Par rapport à l'an passé, on s'est rapprochés d'eux.

Modeste M'Bami :
Nous avons les joueurs et les individualités pour ramener quelque chose. C'est vrai que cela fait longtemps que l'OM ne s'est plus imposé à Bordeaux, mais on sait ce que l'on a à faire.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Bordeaux - Marseille
Championnat - Journée 5
Sam 13/09 à 21H00/2008
Feuille de match - Historique