OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bordeaux 1-1 OM
Que de regrets...

Le Dimanche 14 Septembre 2008 par

Olympique de Marseille
L'Olympique de Marseille, qui reste sur 4 matchs sans défaites en Ligue 1, avec 3 Victoires et 1 match nul, se déplace en terrain conquis, en terre Bordelaise, pour une affiche qui sur le papier s'annonce comme l'un des premiers gros chocs de cette saison de Ligue 1. En effet, le dauphin et le 3e de la saison passée, entameront leurs périlleux périples en coupe d'Europe, en milieu de semaine prochaine, respectivement face à Chelsea et Liverpool... Autant dire que Bordeaux et Marseille, se doivent de pratiquer du beau football, afin de préparer dans les meilleurs conditions possibles, leurs déplacements Anglais.


Pour cela, Laurent Blanc s'emploie à concocter une formation particulièrement offensive avec pour but de garder la possession de balle au maximum, pour préparer des attaques par un jeu court et rapide. Un seul milieu récupérateur en la personne d'Alou Diarra, placé derrière Gourcuff, Wendel à gauche, Gouffran à droite, et Cavenaghi et Chamack en pointe


Bordeaux: Ramé - Placente - Henrique (Planus - 37è) - Diawara - Chalmé - Diarra - Gourcuff - Wendel - Gouffran (Bellion - 86è) - Cavenaghi ( Obertan - 72è) - Chamack.


Erik Gerets, quant à lui, a décidé de mettre Zenden sur le banc, auteur d'une piètre sortie face à Sochaux, au profit du jeune Kaboré, au profil plus défensif que le néerlandais, afin de contrecarrer l'armada bordelaise. L'entraineur belge a donc posé un onze de départ, dont le principal attribut sera de contrer l'équipe bordelaise, en se basant sur une défense basse, en se projetant très vite vers l'avant, pour trouver Niang et Koné dans la profondeur.


Marseille: Mandanda - Bonnart - Hilton - Zubar - Taiwo - M'Bami - Cheyrou - Kaboré (Ben Arfa - 69è) - Ziani (Valbuena - 82è) - Niang (Samassa - 77è) - Koné.


Résumé


3e Minute (0-1)
Après un exploit technique de Cheyrou qui lance parfaitement Niang dans le dos de la défense, ce dernier s'en va décaler Koné qui n'a plus qu'a pousser le ballon dans le but vide.

8e Minute
Coup franc lointain de Bordeaux, Mandanda relache le ballon après qu'il fut surpris par le rebond. Cafouillage général qui se finit par un dégagement de Zubar.

17e Minute
Koné s'échappe à la limite du hors-jeu, il s'en va en duel face à Ramé, qui finalement remporte son face à face en repoussant la balle du pied.

25e Minute (1-1)
Chamack sollicite Gourcuff coté droit, qui le ressert dans l'axe. Après avoir éliminer M'Bami d'un contrôle orienté, il s'en va effectuer un une-deux aérien avec Gouffran, Chamack, contrôle poitrine - reprise de volée, fusille Mandanda à bout portant. Un partout balle au centre.

31e Minute
Niang part à la limite du hors-jeu, lancé idéalement dans la profondeur, il affronte Ramé en duel qui gagne un 2e duel face à l'attaque marseillaise, après que le sénégalais eut frappé juste à coté du montant gauche de Ramé.


Mi-Temps


55e Minute
Cavenaghi frappe soudainement de l'entrée de la surface, Mandanda est à la parade et dégage le ballon qui s'en aller battre le gardien olympien.

56e Minute
Chamack frappe, après une belle action bordelaise. Malheureusement pour le marocain, sa frappe est trop écrasée et Mandanda se couche idéalement sur le ballon.

68e Minute
Ziani coté droit. Il arrive à centrer malgré la défense de Placente, Cheyrou en est à la réception après avoir devancé Planus. Sa tête passe de peu à coté, le gardien bordelais était battu.

71e Minute
Chamack se retrouve seul face à 2 marseillais, il dribble Zubar coté gauche, avant d'effectuer un tir enveloppé du droit, qui passe de peu à coté de la cage de Mandanda.

81e Minute
Ben Arfa lance idéalement Koné dans la profondeur sur un contre mené après avoir récupéré un corner bordelais mal exploité par ces derniers. Malheureusement, l'ancien aiglons piquent mal son ballon, qui passe à droite de la cage bordelaise.

93e Minute
Score de parité au final au stade Chabans-Delmas, malgré une déferlante d'occasions olympiennes, qui se sont toutes avérées infructueuses par manque de réalisme.


Notes Olympiennes:


Mandanda (6)
Bonnart (5,5)
Hilton (6,5)
Zubar (6)
Taiwo (6,5)
M'Bami (6)
Cheyrou (8,5)
Kaboré (5,5)
Ziani (7)
Niang (6,5)
Koné (6)


Analyse:


Sur le papier, un match nul à l'exterieur face à Bordeaux est un bon résultat en soit. Malheureusement, cette fois-çi, au vue de la physionomie du match, c'est clairement 2 points de perdus pour les Marseillais, qui ont eu d'innombrables occasions d'alourdir le score de ce match, de part des faces à face perdus part manque de lucidité et de réalisme. Niang et Koné, dont les prestations auraient pu etre grandiose avec un poil plus de réalisme, ont donc effectué un match moyen. L'homme du match aura été Benoît Cheyrou, qui retrouve le niveau de la saison de lui, à savoir celui d'outsider pour une sélection chez les Bleus. Le milieu olympien s'est illustré, de part des passes d'une exceptionnelle justesse, mais aussi de part une conservation de balle « Made in Cheyrou » qui ont fait de lui, une plaque tournante du jeu marseillais face à des Bordelais qui n‘auront pas réussi à mettre le pied sur le ballon.


Commentaires de matchs:


Erik Gerets: «Ce serait bête d'être content. Je ne sais pas comment l'OM a joué lors des 30 dernières années mais quand on voit la manière dont on a joué en première période, il n'y a pas grand-chose à dire. Il aurait fallu mettre un ballon de plus dans les filets. Je suis déçu parce que l'équipe a joué sa meilleure première période depuis que je suis à l'OM. Je me suis régalé. En seconde mi-temps, Laurent Blanc devait faire quelque chose car on était trop forts. Bordeaux est revenu mais à la fin, on a fait tout ce qui est nécessaire pour gagner le match mais on a raté des occasions de plus.
Si on veut être champion, on doit gagner des matches comme ça. C'était un test fantastique mais je ne suis pas rassuré car quand on voit le match de Liverpool face à Manchester... C'est costaud ! Si mon équipe fait le même match que ce soir, je ne sais si on gagnera ou si on perdra mais ce sera un beau match
».


Laurent Blanc: « Je vais faire court. Nous ne devons pas être déçus de ce match-là, du résultat tout au moins. Marseille a ouvert le score et a eu des occasions pour plier le match. Ils ne l'ont pas fait. Notre gardien nous a permis de rester dans la partie. Nous avons égalisé grâce à un très joli but de Marouane Chamakh. Si nous analysons la totalité de la rencontre, je pense que nous ne méritons pas de gagner la rencontre. Nous sommes tombés sur une très belle formation marseillaise. A contrario, eux doivent être déçus de n'avoir pris qu'un point ce soir. Sur ce match, je pense que Marseille était en avance sur nous autant individuellement que collectivement. Ils avaient un peu plus de « gaz » que nous.
Comme je l'ai dit aux joueurs, il n'y a pas à être déçu de ce point pris car en prenant du recul sur le match, nous aurions pu ne pas en prendre du tout. Nous avons retrouvé certaines qualités par rapport à notre dernière sortie à Lille. C'est le point positif. Nous sommes revenus au score, ce qui n'est jamais simple après avoir pris un but dans les cinq premières minutes. Je crois que les deux équipes ont livré une belle première mi-temps, ce fut plaisant à suivre. Cependant, nous sentions que l'OM pouvait être dangereux à tout moment. Marseille a eu des occasions très nettes mais Bordeaux s'est également procuré des situations dangereuses. Sur ce match-là, Marseille était un peu en avance, il n'y a pas à être déçu.
Tout le monde aurait aimé gagner : les joueurs, le staff, le public, que je tiens à remercier d'être venu en masse au stade mais nous ne méritions pas de gagner. Ce n'est pas inquiétant, le résultat aurait pu être différent mais nous serions allées à Chelsea dans le même état d'esprit. Nous y allons pour prendre un ou trois points, c'est-à-dire pour réaliser un exploit.
»


Réagir sur Facebook

La rencontre
Bordeaux - Marseille
Championnat - Journée 5
Sam 13/09 à 21H00/2008
Feuille de match - Historique