OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Liverpool
Aussi Raide Que Possible...

Le Mardi 16 Septembre 2008 par

Olympique de Marseille
Bienvenue au vernissage de la nouvelle attraction "Aussi Raide que possible" au stade Vélodrome, Boulevard Michelet, Marseille. Elle arrive à point nommée car rappelant le doux son de Champion's League et sa musique si prenante. Elle a tout pour attirer le grand public, faire de cette soirée, une soirée inimitable dont on se souviendra à jamais, et pour ça, le raid (rêve) est encore long.

Ne Pas tirer sur la corde raide

Demain soir, il sera question de ne pas rééditer les même erreurs qui avaient permis à Liverpool de venir humilier le club sur son propre terrain. Pour cela, les joueurs devront se battre dès la première minute pour ne pas laisser le milieu de Liverpool prendre le dessus physiquement. L'année passée, le stress et l'attentisme marseillais avaient permis aux reds de leur donner un cours d'anglais dont ils se souviendront toute leur vie. Forcément, à la fin du match, en voyant 0-4 inscrit sur le tableau d'affichage, il y avait de quoi vouloir retourner à la maison la queue entre les jambes pour reprendre les bases à 0.

"Where is Bryan?" "He is in the Kitchen"... "Where is my umbrella? It is raining today"... Espérons que cette année, il n'y ait pas besoin de s'abriter et de rejoindre Bryan dans la cuisine pour peler les oignons. D'ailleurs, Coach Eric a prévenu qu'il ne pouvait y avoir deux miracles, sous entendu, Liverpool ne pourra pas recréer deux fois le même exploit. Pour cela, il dit avoir 99% de son équipe en tête, et quelques changements de prévu par rapport à Bordeaux.

My English is Poor, But my Tactic is Rich

Bien sûr, la première mi temps du match de Bordeaux apporte pour une fois quelques certitudes quant au jeu proposé. Pendant l'espace d'une mi-temps, les marseillais ont su exploiter les espaces au milieu et dans la défense adverse, mettre à mal le losange cher au Président, exploiter les petits espaces, proposer du jeu à une touche de balle... Pour une fois, l'OM se projettait rapidement en contre pour le plus grand bonheur de ses attaquants dont la vitesse de pointe rendait fou le pauvre Placente. Il faut dire que la plupart des attaques proposées par les marseillais arrivaient inlassablement de son côté gauche...

Bien calés dans un 4-4-2 en losange avec trois milieux à vocation plus défensive, les provençaux ont su appliquer les consignes du Belge avec brio et maîtrise, mais il ne faut pas oublier que pendant la seconde mi-temps, le match fut un peu plus hâché. En défense, Zubar aurait pu encore une fois, coûter quelques buts mais Mandanda veillait heureusement pour lui au grain. Il devra assurément resserer les boulons dans le cerveau pour faire de meilleurs choix, ne plus se jeter inutilement sur le pied adverse quand celui-ci est techniquement plus fort sous peine de voir Torres, Babel and co lui passer sous le nez et filer doux vers le but.

Les Vendanges, On Koné...

Les vendanges, c'est pourtant souvent au mois de Mai dans la dernière ligne droite avant le sabrage du champagne, l'ouverture des caisses de Vin dernier millésime. Ces vendanges là, elles avaient le goût d'un Beaujolais nouveau, le truc qui te calcifie les papilles gustatives et te dessèche le palais, et ça Baky il en connaît forcément un rayon, peut-être celui des produits peu frais du supermarché du coin. En tout cas, contre Bordeaux il s'est permis de rater deux occasions franches qui auraient pourtant permis à l'OM de pouvoir enfin repartir de la côte atlantique avec une victoire dont elle rêve (vraiment tout bas) depuis plus de trente ans. Son compère du soir, le vendangeur par excellence ne lui jettera bien-sûr par la faute tant il doit savoir l'effet que ça fait. D'ailleurs à ce sujet, il n'est pas en reste avec un face à face où il cherchait (volontairement?) le panneau publicitaire derrière le but.

Forcément, contre Liverpool, la montagne sera bien plus raide à franchir qu'une simple dégustation gastronomique ne peut leur accorder, et tous ces face-à-face - si toutefois nous avons le droit d'en voir autant - se devront d'être réussis sous peine de se voir payer cash dès l'action suivante. Il va donc falloir se préparer au combat comme l'a si bien dit Niang, car le match est relatif à l'escalade de l'everest, loin d'être impossible mais prenant des allures d'une difficulté sans nom.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Liverpool
Champions League - 1
Mar 16/09 à 20H45/2008
Feuille de match - Phase de groupes