OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-3 Lorient
A l'envers !

Le Samedi 15 Novembre 2008 par

Olympique de Marseille
Stade Vélodrome, 15 novembre 2008.

14ème journée de L1. Hum, une douce odeur jaillissait de la Commanderie, l'on pouvait apercevoir Gerets et sa toque préparer le menu de ce soir, cela sentait bon, du bon poisson venait du fin fond de la Bretagne ... tout frais ! De l'océan, s'il vous plait, non pas que ceux de la mer ne le sont pas mais ça change, ce n'est pas tous les jours qu'on a droit à du merlu à Marseille. Et quoi de mieux que le Vélodrome pour le déguster ? Enfin, ça, c'est ce que l'on croyait mais il faut croire que les Merlus avaient une autre idée en tête ...

... Les bougres ... non, ils ne sont pas venus se faire manger ... pire, ils sont repartis du Vélodrome le ventre plein, ils ont cueilli 3 points, tu m'étonnes qu'ils aient plus faim ... Pourtant, leur petit hold-up mit du temps à se dessiner, mais bon les joueurs de l'OM, qui fesaient grève apparemment, les ont bien aidés à mettre ça en place. Cela commencait presque parfaitement, oui presque car notre Mamadou méridional ratait une énorme occasion de but d'entrée de match, après avoir devancé Cappone, il cavalait, sans doute dans l'idée de fêter un but qu'il croyait acquis mais le poteau le coupa dans son élan. Peu importe, ce ne fut que partie remise, quelques minutes plus tard, Ziani, suite à un centre en retrait de Cheyrou, trouvait la lucarne de Cappone, 1-0. Pendant ce temps, Niang continuait à prendre de vitesse la défense Lorientaise mais cela ne donnait rien, alors qu'Abriel donnait des sueurs froides à l'arrière-garde marseillaise ... mais son heure viendra. Et la mi-temps se déroula, l'OM poussera bien par moments mais malgré le léger avantage au score, on entendait les ventres grogner. S'ils savaient la suite du menu, ils n'auraient pas osé grogner les ingrats ...

Bref, la deuxième mi-temps reprit tambour battant ... non, je déconne, le chronomètre redémarra mais le jeu ... les joueurs olympiens n'avaient vraiment pas envie et avaient décidé de gérer leur mince avance au score, d'autant plus que le principal animateur du jeu phocéen, Karim Ziani pour ne pas le citer, était sorti sur blessure à la pause. A la 60ème, Niang sortit le Vélodrome de la turpeur dans laquelle il s'était assoupi en obtenant un pénalty imaginaire, en effet la faute était commise en-dehors de la surface de vérité ( on ne soulignera pas non plus le fait que Genton aurait du être exclu en tant que dernier défenseur ), celui-ci fut transformé, 2-0. Le plus dur semblait être fait malgré la pauvreté du jeu proposé, service minimum pouvait-on se dire ... et puis, et puis ... Amalfitano entra, Amalfitano marqua, 2-1, cela ne semblait pas perturber plus que ça nos joueurs, alors Abriel ne se fit pas prier et égalisa d'une frappe croisée aux 20 mètres, 2-2.

Hum, à ce moment du résumé, en admettant que vous n'ayez pas vu le match, ni même lu le score sur le site .. admettons hein ... vous l'avez quand même tous antislippé ce 3ème but ... Signé qui ? L'inévitable Kévin Gameiro, tout ceci à la suite d'un contre, ironie du sort, la seule fois que l'OM sort de son camp en équipe en seconde période, il se fait planter.

Pour conclure, comme diraient nos amis les Inconnus, c'est le ca, c'est le caca, c'est la catastrophe ! Cependant, si l'on pouvait ou devait faire un constat de ce triste match, l'on dirait que l'OM est fait pour attaquer, quitte à s'exposer à des contres, mais vraiment pas pour refuser le jeu ...

Marseille : Mandanda - Bonnart, Cana, Hilton, Taiwo - M'Bami, Cheyrou - Ben Arfa (Kaboré, 79ème), Ziani (Grandin, 46ème), Valbuena (Zenden, 79ème) - Niang

Lorient : Cappone - Soro, Genton, Ciani, Le Lan - Mansouri (Amalfitano, 66ème), Ewolo, Abriel, Morel (Le Pen, 56ème) - Gameiro, B. Robert (Vahirua, 46ème)

Les notes olympiennes :

Mandanda (5,5) : Pas grand-chose à se reprocher ce soir mais 3 buts encaissés.

Bonnart (5,5) : La même.

Cana (4) : Une bonne première mi-temps avant de plonger.

Hilton (4) : La même.

Taiwo (4) : Match à oublier.

M'Bami (4,5) : Transparent.

Cheyrou (5) : Une bonne première mi-temps, a disparu de la circulation en seconde.

Ben Arfa (4,5) : A eu le mérite de tenter de provoquer, peu en verve, mais aurait du être le passeur du 3ème but Marseillais, refusé à tort. Remplacé par Kaboré.

Ziani (6,5) L'Olympien du match, s'il fallait en dégager un. En plus de sa très bonne première mi-temps, il a à son crédit le fait d'avoir ouvert le score d'une très jolie frappe. Hélas, il est sorti sur blessure, remplacé par Grandin (3), fantomatique.

Valbuena (2) : Match plus qu'à oublier ... Remplacé par Zenden, auteur d'un beau coup-franc.

Niang (4,5) : A fait des efforts en vain, a raté, mais a double la marque, s'est vu refuser un but, abandonné seul devant en deuxième mi-temps. Pas sa soirée.

Côté Lorientais, la défense lorientaise semblait très friable en première mi-temps et souffrait à chaque accélération marseillaise, Abriel était le seul à sortir du lot, mais il ne fut pas le seul à marquer ... Amalfitano, entré en cours du jeu, réduit le score d'une superbe volée instantanée et Gameiro clotura le score en contre.

Il parait que recevoir deux fois de suite d'affilée n'est pas une garantie de succès ... en effet. Allez, au week-end prochain les amis en espérant une réaction face à Lille.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lorient
Championnat - Journée 14
Sam 15/11 à 19H00/2008
Feuille de match - Historique