OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Le Mans
Insipide ...

Le Dimanche 22 Février 2009 par

Olympique de Marseille
Stade Vélodrome, 22 février 2009.

Après la défaite face à Twente, l'OM avait l'opportunité de se refaire à domicile face à une des équipes les moins en forme de notre bon vieux championnat, mais que nenni ... Il y avait bien une opportunité de passer second, mais là encore une fois, que nenni ! Dire que l'OM va droit dans le mur et non droit au but serait facile mais après ce match-là, les nerfs n'ont pas envie de le dire, ils le crient ... Difficile de contenir ses nerfs après un tel match ...

Oui, Le Mans aura été un adversaire inspide, là il faut remercier Daniel Jeandupeux. Cette équipe du MUC 72 s'était fait un petit nom dans notre petit championnat, une petite réputation d'équipe joueuse et emmerdante à jouer, cela souriait en début de saison, mais sans que personne ne les prévienne, l'équipe s'est perdue, les résultats aussi ... pas Félicie mais Bertucci aussi ... Alors on a changé d'entraineur et une nouvelle philosophie semble s'être installée du côté du Mans. En effet, durant 90 minutes, tout le public présent au Vélodrome ainsi que les téléspectateurs ont pu assister à un refus de jeu total de la part de 11 joueurs manceaux, ces derniers refusant de venir dans le camp de l'Olympique de Marseille, préférant rester dans le leur et se battre bec et ongles pour obtenir un match nul, vierge ... Oui, vierge ... de tout ... de toute occasion, de tout semblant de spectacle ... Mais ce match nul et vierge, Daniel Jeandupeux n'en est pas le seul responsable ... En effet, même si on imagine que cela n'entrait pas dans ses plans, Eric Gerets, l'entraîneur fort populaire de l'OM, n'a pas réussi à résoudre le problème posé par son adversaire du jour. Concernant la défense, Laurent Bonnart et Julien Rodriguez effectuaient leurs retours ... hélas, ce fut de courte durée pour le dernier, sorti à la 32ème de jeu sur blessure, remplacé par Renato Civelli ; au milieu de terrain, c'est Karim Ziani qui effectuait son retour alors que devant les revenants Niang et Koné alignés face à Twente étaient reconduits. Mais franchement ... qu'est-il passé dans la tête de l'entraineur Olympien pour titulariser Niang ? Pourquoi a-t-il attendu aussi longtemps pour le sortir ? Il est clair que le feu follet sénégalais que l'on adore tous n'avait pas la condition physique pour être compétitif, en seconde mi-temps, il était exténué, complètement cramé ... Cramer Niang, un joueur si attachant et si important au collectif marseillais serait surement la meilleure chose à faire pour redorer un blason qui ne cesse de s'empoussiérer saison après saison ... Apparemment, Wiltord, Samassa et Ben Arfa servent à faire joli sur le banc, ni plus, ni moins ... Pourquoi les faire jouer quand on peut leur faire regarder un match si palpitant aux premières loges ...

Concernant le jeu, il n'y a pas vraiment beaucoup de choses à dire, c'est un de ces matches qui rappelaient la saison des Pedretti, Bamogo, Eduardo Costa, Luyindula ... Un match inspide, avec une animation offensive inexistante ou presque ... D'un côté, une équipe mancelle venue chercher son petit 0-0 ce qu'elle a obtenu sans aucun mérite ni gloire ; d'un autre, une équipe phocéenne qui a complètement perdu sa générosité et son allant de début de saison, une équipe sans âme ... une équipe qui s'est perdue ... Certains joueurs ont bien essayé de raviver la flamme, Ziani et Taiwo pour ne pas les citer, mais il semble qu'il va falloir un peu plus de la part d'un peu tout le monde pour raviver un feu qui faiblit semaine après semaine. Concernant les occasions, pas bien difficile de les énumérer tant elles ont été nombreuses, les doigts d'une main suffisent : Ziani lancé par Niang suite à une relance rapide de Mandanda a frappé dans le petit filet alors qu'il était seul excentré côté droit, ceci à la 38ème de jeu, et c'est tout pour la première mi-temps. Ah si, l'arbitre aurait pu siffler un pénalty en faveur de l'OM si Valbuena n'avait pas fait des roulades aussi inutiles qu'agaçantes, comme dit le proverbe : on récolte ce que l'on sème. En deuxième mi-temps, l'attaque-défense se sera avéré encore plus présent, mais pas très fructueux, Taiwo a bien essayé de changer la donne avec deux-trois missiles bien sentis mais à côté. Le pire, c'est que le hold-up ne fut pas bien loin de se produire en fin de match sans une intervention aussi rapide qu'efficace d'Hilton dans les pieds d'Helstad qui se présentait seul face à Mandanda. Ainsi, les deux équipes se sont quittées sur un pauvre match sans buts, mais aucune des deux n'a fait avancer le Schmimblick qui le concerne ...

Marseille : Mandanda - Bonnart, Rodriguez (Civelli, 32ème), Hilton, Taiwo - M'Bami, Zenden - Ziani, Valbuena (Ben Arfa,66ème) - Koné, Niang (Wiltord, 75ème)

Le Mans : Pelé - Corchia, Geder, Paulo André, Cerdan, Lamah - Coutadeur, Estigarribia (56ème, Maïga), F. Thomas, Le Tallec (Bouhours, 74ème) - Helstad

Les notes olympiennes :

Mandanda (6) : Rien à faire ou presque, une soirée tranquille.

Bonnart (5) : Rien à faire défensivement, a essayé d'apporter offensivement.

Rodriguez (-) : Sorti à la 32ème sur blessure, remplacé par Civelli (5), qui a eu peu de travail défensif.

Hilton (5,5) : Comme les copains, rien à faire derrière si ce n'est un sauvetage de dernière minute.

Taiwo (6) : Est monté petit à petit en puissance, toujours aussi généreux mais pas décisif.

M'Bami (4,5) : Le refus de jeu des manceaux a facilité sa tâche mais aurait pu apporter plus offensivement.

Zenden (3,5) : A bien tenté quelques tirs de loin cadrés mais n'a eu aucune influence dans le jeu.

Valbuena (3) : Il sait faire des pirouettes, ça on le savait mais des passes décisives ? On attend toujours. Remplacé par Ben Arfa à la 66ème, qui a semblé plus en jambes que face à Twente mais n'a pas vraiment eu l'occasion de s'exprimer.

Ziani (6) : Généreux, il a bien essayé de perturber le mur Manceau mais était un peu seul à l'ouvrage.

Niang (4) : Très peu d'impact, complètement hors de forme et rapidement crevé, aurait du sortir bien plus tôt et n'aurait surement pas du être titularisé. Remplacé par Wiltord, qui comme Ben Arfa, n'a pas vraiment eu l'occasion de s'exprimer.

Koné (3) : Une jolie déviation pour Valbuena, pour le reste a beaucoup couru dans le vide.

Côté Manceau, Coutadeur a montré qu'il savait pas trop mal se servir de son pied droit même s'il n'a pas cadré, suite à quelques coups francs et une tentative de lob de 35 mètres, sinon, on ne les a pas vus, ils ont eu ce qu'ils voulaient, le petit point du match nul mais ne se sont surement pas rassurés dans le jeu, triste pour une équipe qui a déjà montré qu'elle savait jouer au football, et plutôt bien.




Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Le Mans
Championnat - Journée 25
Dim 22/02 à 17H00/2009
Feuille de match - Historique