OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Valenciennes
Bienvenue chez les sudistes

Le Mardi 03 Mars 2009 par

Olympique de Marseille
Le Maroilles est un fromage qui finirait tout seul au fin fond d'une calanque en compagnie de mouches qui voleraient au-dessus de lui, une brise légère porterait aux narines d'un phocéen ce doux parfum qui caractérise ce fromage si généreux. L'homme ainsi touché crierait avec ampleur « bonne mère c'est quoi cette odeur ? ». Au bord de la cité phocéenne et dans ses alentours, on pratique le même sport que dans le nord : il s'agit du porte à porte. On va chez des amis boire un coup ou deux, on vient pour parler, palabrer, mais au final on fini toujours... beurrés. Même si quelque fois le mistral s'annonce gagnant du coté de Marseille, dans le midi c'est une pluie de soleil qui tombe du ciel : ça sent le thym, le romarin et la lavande. Quand on arrive ici, on est souriant à l'idée de respirer l'air marin, de profiter des beaux paysages de la Provence et de rencontrer les personnages aux verbes hauts qui font honneur à l'exubérance légendaire des Marseillais. Et quand on repart, on a le cœur rempli de gaieté, alors pourquoi pleurer puisque qu'on a emmagasiné beaucoup de chaleur humaine.

A Marseille on côtoie aussi la Belgique, les frontières se sont rapprochées depuis qu'un certain Raymond Goethals alias Raymond « la science », est venu poser ces valises et sa personnalité Pagnolesque du coté de la Canebière. Il est à jamais celui qui a fait entrer le club dans la légende du football Français, ses expressions et son accent ont marqué le club, il restera pour toujours dans nos cœurs. Je l'imagine bien au ciel sur son nuage, râlant après les olympiens actuels et tirant des taffes sur son clope. Pape Diouf connaît bien l'histoire du club (heureusement), et du coup, il est allé nous chercher un entraîneur atypique et adepte du franc-parler comme son ancêtre. Voilà un deuxième Belge sur le banc de l'OM, il arrive pour faire remonter la pente à l'équipe qui a fait un début de saison cauchemardesque. Son premier fait d'arme sera la victoire à Anfield Road, face à un Liverpool pris dans la tactique imaginée par l'homme au cigare. Marseille, avec cette victoire, sera le premier club Français à s'imposer sur les terres des Reds. Au passage, le but victorieux sera inscrit par Valbuena sur une frappe enroulée magistrale. La suite de la saison se passera plutôt bien et après un début catastrophique, les olympiens redresserons la barre, bien aidés par leur capitaine Gerets et son chien George : ils finiront sur le podium à la troisième place et qualifiés pour le tour préliminaire de la ligue des champions.

Comme Valenciennes, nous visons le maintien... Oui le maintien de nos ambitions, à savoir une qualification directe pour la ligue des champions et si possible un titre, qui fuit l'OM depuis maintenant seize ans. Après le match aller contre Twente (0-1), le moral était entamé et après la rencontre contre Le Mans (0-0), les ambitions du début de saison semblaient s'éloigner. Mais aujourd'hui l'espoir est revenu, après une lutte acharnée au Pays-Bas où les olympiens ont serré les miches pendant cent vingt minutes, la qualification pour le prochain tour de la coupe de l'UEFA est venue récompenser leur abnégation. En ligue 1, le match nul entre Lyonnais et Rennais a validé le très bon résultat Marseillais, cette victoire à Caen nous redonne de l'espoir et tant mieux : comme quoi tout est possible en football.

Pour les hommes d'Antoine Kombouaré, la donne est différente. Après un début de saison très difficile, dû à un renouvellement d'effectif obligatoire vu que Valenciennes avait perdu des pions importants pour leur équipe, ils ont su redresser la situation et quitter la zone rouge mais le combat pour le maintien en ligue 1 est un combat de longue haleine. Donc la route est encore longue pour les Valenciennois, mais nul doute que Kombouaré sera encore insuffler son mental à ses joueurs, ce mental qui faisait de lui un défenseur tant redouté. Et puis les nordistes restent invaincus depuis neuf journées, autant dire que la tâche s'annonce ardue mais si nos joueurs se sortent les doigts, nul doute que les Valenciennois n'oublieront pas les sudistes.

  • Olympique de Marseille
  • Avant et après le match face à Valenciennes, n'hésitez pas à passer faire un tour chez notre partenaire la Boutique des supporters de l'OM ! 15% de remise pour tous les abonnés !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Valenciennes
Championnat - Journée 27
Sam 07/03 à 19H00/2009
Feuille de match - Historique