OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Valenciennes
Flop Gun

Le Samedi 07 Mars 2009 par

Olympique de Marseille
Après la victoire sur Caen, les hommes d'Erik Gerets recevait l'équipe de Valenciennes dans l'antre du Stade Vélodrome, afin de concrétiser la bonne mini-série de la semaine passée. En effet, les Olympiens restaient sur 2 victoires en 2 matchs, ce qui pouvait laisser les supporters marseillais optimistes avant ce match opposant le 3e au 16e de la Ligue 1, malgré le fait que ces derniers poursuivaient une étonnante série de 9 matchs sans défaite dans cette même Ligue 1. Erik Gerets aligna donc l'équipe la plus à même de remporter ce duel, en comprenant les nombreuses blessures devenues récurrentes cette saison, d'Hilton, de Rodriguez et de Koné. Conjugué au retour de Cana, le coach belge aligna donc un onze logique aux dernières performances (poussives) des Marseillais:


Mandanda - Bonnart, Zubar, Civelli, Taiwo - Cana, Cheyrou, Ziani - Ben Arfa, Niang, Brandao.


Antoine Kombouaré en fit de même avec une équipe offensive avec 2 ailiers et 2 joueurs en pointe:

Penneteau - Ducourtioux, Rafael, Bisevac, Tiene - Sanchez, Lacourt, Danic, Mater - Darcheville, Sebo.

Resumé:

Après 30 minutes totalement insipides, tant par les défaillances techniques que par le manque de lucidité, les Olympiens eut été les premiers à se montrer réellement dangereux, malgré la timide frappe de Lorik Cana des 25 mètres, passant quelque peu à coté du montant gauche Valenciennois.
A la 33e minute, corner concédé par Civelli, que Mater frappe en direction de Schmidt qui expédia une demi-volée en direction du front de Mandanda dégageant avec beaucoup de chance, la frappe surpuissante du Brésilien.
Sous les coups de boutoirs des Nordistes, les Marseillais étaient à 2 doigts de subir l'ouverture du score, sur le coup-franc de Tiéné, 5 minutes plus tard, qui frappa le poteau d'un Mandanda qui semblait battu.
A la 40e minute, bon travail de Ben Arfa coté gauche de la surface qui élimina trois adversaires sur la ligne de but de Penneteau, et mit en retrait pour Niang qui s'est vu retirer le ballon de but par Bisevac. La défense repoussa sur Ziani qui transmit à Taiwo qui osa la frappe et trouva la transversale de Penneteau, au niveau de l'équerre du but de ce dernier.
Après l'offensive du latéral gauche nigérian, ce fut au tour du latéral droit, Laurent Bonnart, de montrer ses velléités offensives en se présentant seul face à Penneteau sur une belle passe de Cheyrou. Malheureusement pour l'ancien manceau, il ne parvint pas à piquer son ballon qui sera dégagé par le portier Valenciennois.

Fin de la première période, les Olympiens auraient pu mener à la marque, même si un but des Nordistes n'auraient pas été immérité.

Reprise de la 2nde période, avec dès la 55e minute, la première occasion de but depuis le retour des vestiaires, avec une tête légèrement trop décroisée de Darcheville, au devant de Zubar. Quelques minutes plus tard, ce fut au tour d'un Brandao très en jambe ce soir, de se présenter en position favorable pour enfin ouvrir le score, mais ce fut sans compter sur l'arrêt en 2 temps d'un Penneteau décidément performant ce soir.
88e minute. Après une faute inexistante de Civelli, Lacourt, sur les ordres de Kombouaré, expédia un missile similaire à celui de Taiwo en première période, mais qui connut également le même sort, à savoir une barre sortante.

Fin du match donc, sur une défaite 2 poteaux à 1, qui, même si elle n'est intéressante que pour les statisticiens, résonne comme un échec chez les marseillais, malgré le petit point pris, au vue des résultats du PSG et de Toulouse. Il faudra donc corriger le tir face à un concurrent direct pour le podium et pourquoi pas pour le titre, au Parc des Princes, avec pour seul objectif, les 3 points.



Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Valenciennes
Championnat - Journée 27
Sam 07/03 à 19H00/2009
Feuille de match - Historique