OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-1 Ajax Amsterdam
Bien mais pas top

Le Vendredi 13 Mars 2009 par

Olympique de Marseille
En recevant l'Ajax jeudi soir au stade Vélodrome, l'OM a atteint un de ses deux objectifs : gagner à domicile. Le second en revanche, c'est "zéro" pointé sur toute la ligne. Ou, tout du moins "un" pointé mais pas du pointu, comme un joli contre-pied de nez fait à l'hermétique défense Phocéenne. Ce but Néerlandais assez bêtement concédé disons le franchement, alors que les Phocéens venaient de faire le break, place maintenant le club sudiste dans une position plus délicate avant le match retour qui se disputera mercredi prochain à l'Amsterdam ArenA.

C'est un OM offensif et conquérant qui prend ce match par le bon bout, avec des débordements signés Hatem Ben Arfa et Mathieu Valbuena sans que cela ne crée malheureusement de véritable occasion. La première intervient sur un coup franc dans l'axe : décalé par Ben Arfa, Taye Taïwo a un boulevard devant lui mais frappe au-dessus du cadre (7è). Quelques minutes plus tard, c'est un frisson particulièrement glacé qui parcourt les travées du Vél : sur un contre efficace, Sulejmani qui est passé derrière Taiwo centre devant le but de Steve Mandanda. Suarez, absolument seul, se jette comme un mort de faim pour ouvrir le score mais le ballon ne fait qu'effleurer ses crampons. Les Marseillais sont passés à deux centimètres de la correctionnelle (11è).

Cette tentative de l'Ajax ne freine pas les ardeurs Phocéennes, bien au contraire : Benoît Cheyrou décale Bakari Koné qui lui remet le ballon dans la foulée. Nous sommes aux trente mètres, le milieu de terrain Marseillais ne se pose finalement pas plus de question que ça et tente une frappe du pied droit, lui qui est gaucher. Initiative heureuse et payante, puisque ce tir tendu rebondit juste devant Kenneth Vermeer et termine sa course au fond des filets. OM 1-0 Ajax (19è).

Premier remplacement dans cette rencontre avec l'entrée en jeu de Robbert Schilder au détriment de Rasmus Lindgren qui, depuis un choc quelques instants auparavant avec Lorik Cana, se plaint de maux de têtes (23è). Peu avant la demi-heure de jeu, Mamadou Niang est tout près d'aggraver le score : il est à la réception d'un très bon centre de Valbuena, mais sa tête ne trouve pas le cadre (28è). Ce n'est que partie remise...

Il est des moments, que l'on souhaiterait plus voir plus souvent, où l'équipe d'Eric Gerets régale vraiment. Comme sur cette action limpide où Mathieu Valbuena récupère un ballon sur le flanc droit, et centre directement pour Niang qui tente et réussi une superbe talonnade limite "Madjer". Vermeer détourne le cuir sur le poteau mais ne peux empêcher ce geste de l'attaquant Marseillais de franchir la ligne. OM 2-0 Ajax (33è).

L'Olympique a fait le plus dur, se dit-on alors. Sauf que...

Peut-être encore sous l'euphorie de ce break, les Marseillais se rendent alors coupables d'un relâchement qui ne pardonne pas à ce niveau : Eyong Enoh, conjointement descendu dans la surface par Laurent Bonnart et Renato Civelli, obtient un pénalty que ne se prive pas de transformer Suarez en prenant Steve Mandanda à contre-pied. OM 2-1 Ajax (35è).

La fin de cette première période n'est finalement pas très heureuse pour les Bataves puisque Gregory van der Wiel est expulsé après avoir reçu son second carton jaune (41è). Un second changement est opéré par Marco Van Basten peu avant la pause, sortie d'Urby Emanuelson pour Bruno Silva, et les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score à l'avantage des locaux.

Les Marseillais reprennent le match avec de bonnes intentions mais entre la défense Néerlandaise qui fait bonne garde et les approximations, le tableau d'affichage ne bouge pas malgré les centres de Bonnart pour Valbuena (58è) ou encore de Niang pour Koné (67è). Eric Gerets fait alors entrer Boudewijn Zenden pour remplacer un Hatem Ben Arfa quelque peu éteint (68è) puis Mamadou Samassa en lieu et place de Bakari Koné (75è). Malheureusement, hormis une terrible tête de Laurent Bonnart à la réception d'un centre de Zenden obligeant le portier de l'Ajax a une superbe parade (79è), le grain de folie n'y est plus. Pire encore, le Vélodrome voit Laurent Bonnart s'écrouler dans une immense douleur sur la pelouse (90è). Les visages du staff Marseillais reflètent une inquiétude qui est confirmée dans la soirée : victime d'une désinsertion des adducteurs, le latéral droit devrait être indisponible deux mois soit pour ainsi dire jusqu'à la fin de la saison...

Cerise sur la gâteau d'une soirée bien entamée qui finit malgré tout un peu en eau-de-boudin, bien que le plaisir de la victoire ne se boude pas, sur un mouvement d'humeur de Mamadou Niang qui pour répondre aux sifflets d'une certaine partie du public décide alors de rendre son brassard de capitaine à Eric Gerets. Un "non-incident" que le technicien Belge de l'OM relativise avec son habituel humour: "Je lui avais demandé le brassard de capitaine qu'il m'a ensuite dédicacé parce que je l'avais promis à un supporteur. Je ne veux pas mentir, mais ça ne sert à rien de parler de ça. Il y a eu de l'énervement, Mamadou a eu l'occasion de mettre un but de plus, qu'il soit un peu énervé on peut le comprendre. Ici on est à Marseille finalement...".

On y est certes, mais dans une semaine il va falloir préserver ce petit but d'avance puisqu'une défaite 1-0 renverrait direct les Olympiens à leurs études, mais entre-temps se profile l'alléchant PSG-OM qui verra s'affronter les deux poursuivants de Lyon. Un match à la saveur Européenne dans une semaine que les Phocéens doivent négocier au mieux pour rester en course tant en Ligue 1 qu'en Coupe de l'UEFA...

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Ajax Amsterdam
Coupe de l'UEFA - 1/8 A.
Jeu 12/03 à 20H45/2009
Feuille de match