OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Saint Etienne 0-3 OM
Net et sans bavure

Le Lundi 06 Avril 2009 par

Olympique de Marseille
Au terme d'une rencontre globalement maitrisée, les Marseillais ont donc récupéré leur seconde place au classement en s'imposant 3-0 sur la pelouse des Stéphanois. Un succès important dans la course au titre puisque cette 30ème journée de championnat a aussi vu les victoires de Lyon au Mans (3-1), de Bordeaux face à Nancy (1-0), de Paris face à Nice (2-1) et de Lille à Nantes (2-0). Tous ces résultats, conjugués au 0-0 de Toulouse à Caen ainsi qu'à la lourde défaite de Rennes à Sochaux (3-0), dessinent les contours d'un "Top Cinq" qui se rendra coup pour coup jusqu'à la dernière minute de cette passionnante saison.

Présenté en 4-2-3-1 (Mandanda - Mears, Civelli, Hilton, Taïwo - Cheyrou, Cana - Koné, Valbuena, Niang - Brandao), l'OM se fait la première frayeur du match : sur un centre-tir de Mirallas, le portier Phocéen montre l'étendue de son talent en claquant le cuir (5ème). Moins de dix minutes plus tard, Brandao voit Janot s'interposer sur une jolie frappe tentée par le Brésilien (13ème). La grosse occasion de cette première période est à mettre à l'actif de Mamadou Niang qui, sur un corner de Mathieu Valbuena, place un bon coup de tête au point de pénalty. Malheureusement, la tentative de l'attaquant Marseillais passe au-dessus des buts Stéphanois (33ème). Retour aux vestiaires sur ce score nul et vierge qui ne fait pas nécessairement les affaires des hommes d'Eric Gerets.

La seconde période débute avec l'entrée en jeu d'Hatem Ben Arfa qui remplace Bakari Koné, et surtout un gros coup d'accélérateur qui manque de faire mouche à deux reprises mais les tentatives de Valbuena après un raid solitaire (47ème) et de Taye Taïwo auteur d'une frappe surpuissante (49ème) ne trompent pas le dernier rempart des Verts. C'est au coeur de cette vague bleue que Saint-Etienne va se créer sa plus belle occasion : surpris par un long dégagement de Janot, Hilton voit Bafé Gomis récupérer le ballon et tenter un lob sur Mandanda mais sans conséquence pour les Olympiens (51ème).

L'heure de jeu se profile lorsqu'un coup de sifflet va faire basculer le match : ceinturé en pleine surface par Kevin Mirallas, Mamadou Niang obtient un pénalty qu'il se charge de transformer en prenant Janot à contre-pied (ASSE 0-1 OM, 60ème). Alors que les hommes d'Alain Perrin ont l'égalisation au bout des pieds sur une double tentative d'Ilan puis Mirallas (64ème), ce sont bien les Marseillais qui vont doubler la mise : sur un caviar de l'inusable Benoît Cheyrou, Brandao catapulte de la tête le cuir dans les filets sans demander son reste (ASSE 0-2 OM, 73ème). Cerise sur la gâteau quelques minutes plus tard avec un nouveau coup de boule signé Niang : Ben Arfa frappe un coup-franc repris de la tête par Renato Civelli, le cuir est détourné par Tavlaridis mais revient sur Mamadou Niang qui trompe Janot (ASSE 0-3 OM, 76ème). A noter au passage les entrées en jeu de Modeste M'Bami à la place de Mathieu Valbuena (71ème), et Mamadou Samassa qui a supplée Mamadou Niang (86ème).

C'est donc sur ce large score en faveur des Marseillais que la fin du match est sifflée par Philippe Kalt. Huit buts marqués lors des trois derniers matchs de Ligue 1 contre un seul encaissé, il semblerait bien que le club Phocéen soit en pleine bourre alors que nous venons justement d'entrer dans le sprint final. Un plaisir qui ne se boude pas...

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Saint Etienne - Marseille
Championnat - Journée 30
Dim 05/04 à 21H00/2009
Feuille de match - Historique