OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-2 Toulouse
Niang, ce héros...

Le Dimanche 03 Mai 2009 par

Olympique de Marseille
Menés deux fois au score, les Marseillais ont su se remettre dans le sens de la marche mais ont malgré tout concédé deux points sur la pelouse du Vélodrome face à Toulouse. Une contre-performance dans la course au titre qui pourrait permettre à Bordeaux, lors de la réception de Sochaux dimanche soir, de revenir à égalité de point avec l'OM en cas de victoire. Mauvaise opération comptable donc pour l'OM qui confirme son incapacité à aligner trois victoires de rang à domicile cette saison...

Passons brièvement sur la première période où une équipe Marseillaise mal entrée dans son match a systématiquement buté sur un bloc Toulousain solide et bien organisé. Mathieu Valbuena se crée la première occasion digne de ce nom peu avant la demi-heure de jeu, mais sa tentative du gauche au point de pénalty est repoussée par Mauro Cetto à un mètre de la ligne de but alors que Cédric Carrasso semblait battu (27ème). L'équipe d'Alain Casanova répliquera juste avant la pause par le biais de Jérémy Mathieu qui reprend de la tête un coup franc de Didot, mais voit le cuir passer au-dessus de la transversale de Steve Mandanda (41ème).

Retour des vestiaires avec un double changement côté Olympien, Ronald Zubar remplacé par Boudewijn Zenden et Mathieu Valbuena par Hatem Ben Arfa, mais surtout une belle douche froide : André-Pierre Gignac, lancé sur le flanc droit de l'attaque Toulousaine, enrhume Vitorino Hilton avant de battre Mandanda dans un Vélodrome aphone (0-1, 48ème). Quelques instants plus tard, le meilleur buteur de la Ligue 1 est tout près de s'offrir un doublé mais fort heureusement, le portier Phocéen voit la tentative de Gignac frôler son poteau droit (52ème). On connait la capacité de réaction des Marseillais lorsqu'ils sont menés au score, et en effet la pression se fait de plus en plus forte sur le but de Carrasso qui réalise un grand match. Ainsi, à la réception d'un centre de Charles Kaboré, Mamadou Niang frappe au ras du poteau droit mais l'ex-gardien de l'OM détourne le cuir au prix d'une parade exceptionnelle (52ème). Omniprésent, l'attaquant Phocéen se crée encore une grosse occasion alors que l'heure de jeu est à peine entamée. Benoît Cheyrou, décalé par Brandao, frappe au but mais Carrasso repousse. Niang récupère le ballon et croit égaliser mais Etienne Didot sauve le TFC sur sa ligne (62ème). Ce n'est que partie remise pour l'international Sénégalais qui va être récompensé de ses efforts. Benoît Cheyrou, décalé sur le flanc gauche par Hatem Ben Arfa, adresse un centre parfait à destination de Mamadou Niang que ce dernier reprend d'une tête rageuse (1-1, 63ème).

Alors que l'on pense les hommes d'Eric Gerets totalement revenu, c'est au contraire Toulouse qui va faire bouger le tableau d'affichage. Daniel Braaten, parti sur le flanc droit à la limite du hors-jeu, sert froidement en retrait André-Pierre Gignac qui ne se prive pas d'inscrire son 21ème but de la saison (1-2, 73ème). On s'attend à un dernier quart d'heure des plus compliqués pour l'OM, mais dans la foulée l'intenable Niang adresse un centre du côté gauche qui trouve Mauro Cetto sur sa route. Le défenseur Toulousain prend son gardien à contre-pied, les Marseillais n'ont pas eu le temps de douter et le but est attribué à Niang par la LFP (2-2, 74ème). L'entrée en jeu de Sylvain Wiltord en lieu et place de Zenden (85ème) n'apportera malheureusement pas ce petit plus qui aurait fait basculer le match en faveur des Phocéens, et les deux équipes se quittent donc sur ce score de parité qui ne fait pas nécessairement les affaires Olympiennes.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Toulouse
Championnat - Journée 34
Sam 02/05 à 21H00/2009
Feuille de match - Historique