OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Gabriel Heinze : Gaby n'est pas un ange !

Le Lundi 03 Août 2009 par

Olympique de Marseille
Malgré son visage angélique et séducteur Gabriel Heinze est loin d'être un tendre, non pas qu'il soit un gros bourrin sorti d'un pré à boeufs, mais c'est un filou qui connaît bien les ficelles du métier de défenseur. Eprise de tendresse, sa mère a du le bercer avec affection quand il était encore un tout petit bébé, elle le berçait sans se douter qu'un jour ses petits petons porteraient des crampons et qu'il jouerait de son esprit malin pour rendre chèvre les attaquants qui croiseraient sa route. Car « Gaby » a le don de retourner ses adversaires comme des crêpes et il sait abuser l'arbitre avec malice, d'ailleurs ce sont souvent les attaquants qui sont sanctionnés... Dommage pour eux. Le natif de Crespo est donc un défenseur plein de grinta, rusé, rugueux mais également doté d'une technique irréprochable comme tout bon joueur Argentin qui se respecte : sa relance est soignée et ses gestes défensifs pleins de maitrise.

Et il a commencé à apprendre tout ça au Newell's Old Boys où il évoluera de 1996-1997, mais il ne jouera pas énormément de matches (8 rencontres disputées sous les couleurs du club Argentin), il sera ensuite recruté par le Real Valladolid qui le mettra à maturation durant la 1997-1998. Dans la foulée il sera prêté par le club Espagnol au Sporting Portugal afin de s'aguerrir un peu, il n'y jouera que cinq matches (il marquera un but) lors de la saison 1998-1999 avant de retourner au bercail. Sa carrière prend enfin son envol au retour de ce prêt, il finit par s'imposer au Real Valladolid, mais la saison suivante fut la plus aboutie, au final il restera deux saisons en Espagne 1999-2001 et il y disputera 54 matchs pour un but inscrit. A l'issue de sa dernière saison réussie sous les couleurs du Real Valladolid, beaucoup de clubs toquent à la porte du club Espagnol pour se renseigner sur le défenseur Argentin et parmi cette foultitude de prétendants, un club émerge: le Paris Saint Germain, le club Parisien est entraîné à cette époque par le sémillant Luis Fernandez, cet homme de caractère aime les joueurs faits du même bois que lui et il a eu le nez creux en allant dénicher Gabriel Heinze en Espagne, alors qu'il n'était encore qu'un illustre inconnu.

« Gaby » Heinze arrive donc au PSG en 2001, d'ailleurs lors de sa première saison Parisienne il remportera son premier trophée en pro, ce n'est que la coupe Intertoto, mais faut bien ouvrir son palmarès un jour. Lors de la saison suivante, 2002-2003, il atteindra la finale de la coupe de France, Paris perdra 1-2 contre l'AJ Auxerre, à l'issue de ses deux premières saisons, l'Argentin aura récolté 20 cartons jaunes et 2 cartons rouges, son engagement sans retenue lui joue parfois des tours, mais ce n'est pas pour faire mal, c'est plus pour impressionner son adversaire direct, il n'est pas là pour briser des jambes, mais pour montrer toute sa fougue de latino. Il attaque la saison suivante motivé comme jamais, 2003-2004, cette année sera sa meilleure sous le maillot Parisien, autant individuellement que collectivement. Le PSG finit deuxième de Ligue 1, qualifié directement pour la Ligue des Champions et glane une coupe de France, en étant vainqueur 1-0 de Châteauroux. Malgré cette saison accomplie, il quittera Paris après trois saisons pleines, 2001-2004 (109 matchs joués et 4 buts marqués), car son coach, Vahid Halilhodzic n'est pas chaud pour le garder, même si l'Argentin est un pilier indiscutable de sa défense, un choix plus que curieux.

Alex Ferguson se frotte les mains et il accueille avec joie à Manchester United le défenseur Argentin, le montant du transfert sera de 10 millions d'euros, une belle somme pour un très bon défenseur. Gabriel Heinze débutera fort sous son nouveau maillot, il marque dès son premier match contre Bolton. Il réalisera un très bon premier exercice et lors de cette saison 2004-2005, il sera élu joueur de l'année par les supporters Mancuniens (Prix Sir Matt Busby), pas mal pour un début. Même si Manchester United gagna la Coupe de la League la saison suivante, 2005-2006, fut terrible pour Gabriel Heinze, une grave blessure (ligaments croisés), l'éloignera des terrains pendant 7 mois. 2006-2007 se déroulera mieux, un titre de Champion d'Angleterre viendra grossir un palmarès qui a déjà belle allure, petite ombre au tableau une finale de Cup perdue contre Arsenal, sans en jouer la moindre minute, le gaucher étant blessé il ne pourra disputer ce match capital. La saison suivante Alex Ferguson ne fait plus de l'Argentin un titulaire indiscutable, il préfère Patrice Evra à « Gaby » Heinze, le Français s'imposera dans l'équipe type en milieu de saison 2006-2007. Ce fait donnera des envies de départ à Gabriel Heinze, à l'arrivée il aura joué 82 matchs sous les couleurs Mancuniennes et il y aura inscrit 4 buts.

Il quitte la Premier League pour retourner en Espagne, pays de ces premiers amours footballistiques en Europe et signe au Réal madrid, le club Espagnol versera la somme de 12 millions d'euros pour acquérir l'international Argentin. Lors de cette première saison Madrilène, 2007-2008, il ne jouera pas régulièrement à cause de blessures à répétition, il gagnera la Supercoupe d'Espagne et le Championnat d'Espagne malgré ses pépins physiques. Lors de la période suivante, 2008-2009 il connaîtra une saison difficile à l'image du Réal Madrid qui finira dauphin d'un FC Barcelone qui marchera sur l'eau toute la saison, le club Espagnol sera aussi éliminé en huitièmes de finale de Ligue des Champions (pour la quatrième fois d'affilée), Florentino Perez revient au club et il décide de remettre en place sa politique des Galactiques et « Gaby » Heinze en fera les frais, il se retrouve à l'écart du groupe, cet état de fait le pousse à partir. Et il choisira donc l'Olympique de Marseille comme future étape, à trente et un ans, il décide d'aller dans un club ambitieux, qui joue aussi la Ligue des Champions, tout ça peut lui permettre de briller, car si l'Argentin brille il gardera sa place en équipe nationale, la Coupe du Monde approche et il n'a pas envie de louper le coche, au final le défenseur Argentin aura disputé 60 matchs et inscrit 3 buts sous les couleurs du Réal Mdrid.

Gabriel Heinze a aussi une carrière internationale de tout premier plan, 54 sélections et 2 buts marqués, avec deux finales de la Copa América (2004 et 2007). Il compte aussi 6 sélections et 1 but inscrit avec l'équipe d'Argentine qui remporta les Jeux Olympiques en 2004, contre le Paraguay 1-0.

Même si Paris reste dans son cœur, il a fait un choix professionnel et ça peut se comprendre, ne croulant pas sous les propositions, il a pris la solution la plus solide et l'OM lui propose, par l'intermédiaire de Didier Deschamps, un projet ambitieux qui peut lui apporter quelques titres de plus à un palmarès qui n'attend que ça. Pendant trois saisons il portera donc le maillot Olympien, souhaitons qu'il hisse haut nos couleurs.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook