OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nancy 0-3 OM
Jokers de luxe

Le Lundi 19 Octobre 2009 par

Olympique de Marseille
Peu habitués à débuter les rencontres comme l'indiquent leurs statuts de remplaçants, les sept hommes cirant habilement les bancs de touches sont généralement plus proches des sept nains que des sept mercenaires. Mais l'OM a recruté juste, cet été, les Abriel, Cissé, Morientes destinés à être des solutions de dépannage pour club aisé, complètent les "incompris" de la saison passée, constitués des Hilton, Valbuena, Koné ou encore du surmédiatisé Ben Arfa (notez que j'y participe en le soulignant). Lors de ce déplacement en terre Lorraine, D.D la débrouille devait faire sans ses Argentins, trop occupés à s**** leur sélectionneur après l'acquisition d'une qualification dans la douleur pour la CM2010, ses mêmes argentins qui accompagnaient dans leurs forfaits Diawara et Rool, tout deux convalescents. Avec une équipe surtout remaniée en défense, les Marseillais devaient donc rassurer la famille Olympienne avec les moyens du bord.

Mandanda - Bonnart, Hilton, Mbia, Taiwo - Cissé, Abriel, Cheyrou - Niang, Valbuena, Brandao.

Avec 5 points pris sur 18 possibles, l'équipe de Pablo Correa apparaissait bien plus mal en point que l'équipe qu'elle recevait, même si leur duo Hadji-Efoulou semblait trouver ses marques lors des dernières journées de championnat. Les pensionnaires du stade Marcel Picot étaient donc sous pression avant d'affronter des Marseillais non moins attendus au tournant après leurs 3 défaites consécutives toutes compétitions confondues; Comme on dit dans ces cas là: "Malheur au vaincu".

Et le premier à avoir compris qu'il ne souhaitait pas être malheureux, il doit surement s'agir de Valbuena, lui qui ouvre le score à contre-temps après un service de Niang côté gauche, et qui n'a plus qu'à cadrer une frappe malgré le retour de Brison. (0-1 - Valbuena, 5')
Le toujours très souriant Brandao voulait par dessus tout continuer la tache débutée par son petit compère d'attaque, mais devra se résoudre à rejoindre les vestiaires avec le compteur à zéro, la faute d'abord à Sami sur sa ligne et son compère Scoobi-Doo qui... Bon Ok, c'était facile et nul, mais ne peut on pas décemment voir en Grégorini, un ami fidèle et gourmant? Là est la question, et vous avez 15 minutes pour y répondre, le temps pour les 22 acteurs de changer de camp, et surtout de se réchauffer là où les Olympiens préparent le climat de Zurich, pour mercredi. Dominateurs dans le jeu, les Olympiens peinent à conclure en ce début de 2e période, et les entrées en jeu de Kaboré et surtout Koné vont apporter un coup de fouet à la fin de cette rencontre, puisque le 2e lutin de l'équipe apporte sa touche personnelle au tableau des scores en alignant 2 passes décisives, l'une pour un encore plus souriant Brandao, l'autre pour un Abriel non moins méritant au vue de ses prestations cette saison. (0-2 - Brandao, 78' - 0-3 - Abriel, 81')

Emprunt à une solidité défensive avec la paire Hilton - Mbia, une exécution offensive effectuée par Brandao, mais surtout Valbuena et Abriel, qui a dit que les choix de Didier Deschamps seraient clairs comme de l'eau de roche ? Les apports des remplaçants en forme samedi soir constitueront-ils une solution durable pour la Dèche, ou bien le retour des internationaux est-il à prévoir dans les jours à venir ? Nous le saurons en partie Mercredi.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Nancy - Marseille
Championnat - Journée 9
Sam 17/10 à 19H00/2009
Feuille de match - Historique