OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Paris
La Fièvre du Vendredi Soir

Le Jeudi 19 Novembre 2009 par

Olympique de Marseille
Le Clasico OM-PSG qui a beaucoup fait jaser ces dernières semaines doit enfin avoir lieu demain soir. Mais les enjeux sont pour l'heure bien différents. Pour la rencontre initiale, les Parisiens auraient dû être amputés de bon nombre de leurs joueurs majeurs pour diverses raisons (Clément, Hoarau, Giuly, Z. Camara...) mais demain la donne aura changé. Fini le temps des masques et des parties de cartes dans le hall de l'hôtel, fini aussi le spectre de la Grippe A qui avait poussé les instances dirigeantes à repousser la rencontre sous couvert du principe de précaution. Tout le monde s'était étonné, au moment des faits, du timing de ce choix qui avait provoqué des affrontements tout au long de l'après midi dans les rues de la cité phocéenne. A croire que la température dont souffraient les grippés du PSG s'étaient répandues sur les supporters des deux camps, justifiant ainsi la psychose de la contagion.
Demain le mercure sera descendu d'un cran, espérons-le, pour ce qui doit rester une simple partie de football. Certes un Marseille – Paris n'est jamais un match tout à fait comme les autres. Certes c'est l'opposition de la Capitale et de la Province. Certes la rivalité a toujours existé. Certes les légendes sont nées de tous ces à-côtés qui donnent une saveur particulière à ce match. Mais sachons raison garder. Nous ne parlons que de football. Un sport, un jeu à la base, et non un moyen de régler des contentieux par la violence.

Surtout que depuis quelques années, les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie. Lorsque les Olympiens se bagarraient pour jouer les premiers rôles, les Parisiens, eux, luttaient dans les profondeurs de la Ligue 1. De plus, il semble loin le temps des années Tapie où les déclarations hostiles se multipliaient pour faire monter une tension qui était déjà à son paroxysme. En ce qui concerne le plan strictement sportif, on remarque que joueurs, entraîneurs et dirigeants ont mis de l'eau dans leur vin afin d'éviter tout type de débordement. Mais sera-ce suffisant ?

Parce qu'avant d'être une excuse aux dérapages de certains énergumènes qui se prétendent supporter, la rencontre de demain est avant tout un match de football importantissime pour les deux formations. Frustrés par le nul ramené de Gerland après le match anthologique qui a vu l'OL et l'OM se quitter sur un score hallucinant de cinq buts partout, les Olympiens voudront prendre les trois points indispensables pour ne pas être décrochés par le wagon de tête du championnat. L'essentiel est là et pas ailleurs.
Pour les joueurs du PSG, l'équation est sensiblement la même. Prendre trois points pour espérer tutoyer les cimes de la L1.
Aucune des deux équipes ne semble avoir de joker supplémentaire et si elles veulent prétendre au podium, il faudra prendre le maximum de points dans ce championnat plus ouvert que jamais où les faux-pas des leaders actuels se font rares.

Les Parisiens se présenteront donc au Vélodrome avec ce qui ressemble à leur équipe type. Ils ont pu bénéficier de l'actualité bouillante de l'Equipe de France pour préparer cette rencontre plus sereinement qu'à l'accoutumée. Les Marseillais sont un peu dans la même situation sauf que, sans incidents Marseille ne serait pas Marseille. Cette fois-ci c'est Hatem Ben Arfa, le mystère perpétuel de cette saison qui s'est signalé, mais toujours pas grâce à ses prouesses. Le discours des dirigeants phocéens se veut rassurant quant à l'altercation qui a opposé l'ex-future étoile du football français à son Champion du Monde d'entraîneur, et on affirme que l'incident est clos. Mais derrière cette façade de langue de bois habituelle, on commence à ressentir la lassitude de tout un club à l'égard d'un joyau que l'on a souvent, très souvent (trop souvent ?) tenté de protéger malgré ses frasques à répétition. Il faut avouer que les performances de Ben Harfa ont de quoi interpeller. Il n'a quasiment jamais justifié les sommes astronomiques et la confiance accordée par les dirigeants. Pis, il a fait preuve d'un dilettantisme et d'une nonchalance inacceptable pour un sportif professionnel et l'on parle déjà d'un transfert au mercato. Quid de sa présence demain sur la pelouse où Gabi Heinze pourra enfin fêter ses retrouvailles avec son ancien public et où Lucho devrait faire son retour après la blessure qui l'avait éloigné des terrains. Le Comandante, qui adore ces matches à enjeu pourrait bien être la facteur déterminant pour les Olympiens.
Laurent Bonnart a annoncé haut et fort « qu'il fallait gagner » et côté parisien, on débarquera sur le Vieux Port avec beaucoup de confiance. Espérons juste que les deux équipes nous offrent un spectacle à la hauteur de leur potentiel et surtout à la hauteur de l'événement. Mais croisons les doigts par-dessus tout pour que les affrontements entre supporters ne soient plus qu'un mauvais souvenir. Il y en a assez de cette violence aussi gratuite qu'injustifiée qui salit toujours plus l'image du football. Loin de l'épidémie de Grippe A qui fait trembler la France, la température doit absolument redescendre d'un cran, histoire, cette fois-ci, d'éviter la rechute et de faire tomber définitivement la fièvre du vendredi soir.

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Paris
Championnat - Journée 10
Ven 20/11 à 21H00/2009
Feuille de match - Historique