OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-1 Le Mans
The show must continue !

Le Jeudi 21 Janvier 2010 par

Olympique de Marseille
Toujours en l'absence des internationaux africains disputant la CAN, Didier Deschamps devait faire face au forfait de Gabi Heinze, blessé contre Bordeaux, ajouté à celui moins important de Fernando Morientes. Hilton prenait donc la place du défenseur argentin, tandis que Bonnart et Bocaly occupaient les ailes de la défense. Ces choix par défaut ne constituent pas réellement une surprise, au détriment du duo Ben Arfa - Valbuena, alignés ensemble pour animer l'activité offensive de l'OM sur les côtés, eux qui sont annoncés partant depuis plus d'un mois du club olympien. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la titularisation des 2 joueurs annoncés partant des rives de la Méditerranée n'était pas usurpée.

Côté Marseillais : Mandanda - Bocaly, Diawara, Hilton, Bonnart - Cissé, Cheyrou - Ben Arfa, Valbuena - Niang, Brandao

Côté Manceaux : Roche - Corchia, Paulo, Cerdan, Baal - Goulon, Thomas - Abdi, Lamah - Helstad, Le Tallec

Après un nul face à Bordeaux, les ciel et blanc avaient donc pour objectif de s'imposer face à de modestes Manceaux, dans l'antre du Vélodrome, afin de continuer le bon début d'année 2010 de l'équipe. La chose semble bien engagée quand l'OM frappe une première fois par Valbuena des 20 mètres plein axe, mais malheureusement sur le poteau d'un Roche circonspect dès la 6e minute. Mais Le Mans, par l'intermédiaire de ses ailiers Lamah et Abdi, s'amusèrent à défier la défense new look de l'OM, grâce à leurs qualités de vitesse et de percussion, sans oublier le travail de fixation d'un Helstad bien en jambe. Et c'est ce dernier qui, à la limite du hors-jeu, servit Le Tallec laissé seul aux 6 mètres par une grossière erreur d'Hilton, et qui s'en alla ouvrir le score d'un plat du pied dans le but vide. (0-1). Mais la gueule de bois concédée par cette ouverture du score de dura pas longtemps, puisque par Ben Arfa, les hommes d'Arnaud Cormier furent inquiétés une première fois sur coup-franc, avant que Mamadou Niang n'inscrive le but de l'égalisation de l'épaule, après une remise de Brandao au second poteau. (1-1). Sur ce, dos à dos, les 2 équipes rejoignirent leurs vestiaires respectifs et M'bow, de laisser sa place sur la banc à un Bocaly à l'envers.

En début de 2e période, une passe lumineuse d'Hatem envoya Brandao buter sur Roche, ce qui valu à l'OM d'obtenir un pénalty ultérieurement transformé par Niang. Le Sénégalais inscrivit donc au passage un doublé (2-1). 2 buts pour Niang, la statistique est d'autant plus flatteuse que l'attaquant olympien est transparent dans le jeu. A contrario, Brandao, Ben Arfa et Valbuena redonnèrent à l'OM des couleurs, à l'image du célèbre "Droit au But" censé être le leitmotiv de l'institution Olympique de Marseille. De bien bonne augure donc pour la suite des évènements, et le déplacement chez le dauphin, Montpellier, qui s'annonce comme un match charnière mathématiquement parlant. Aux joueurs donc de continuer sur leurs lancées, et de prouver que l'OM peut réellement donner du plaisir dans le jeu, même au détriment d'un hypothétique sacre de Champion de France toujours plus loin à mesure que les Girondins remportent leurs confrontations.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Le Mans
Championnat - Journée 21
Mer 20/01 à 19H00/2010
Feuille de match - Historique