OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-0 Saint Etienne
Verre plein je te vide...

Le Lundi 26 Avril 2010 par

Olympique de Marseille
Vert vide je te plains ! Ou pas... C'est toujours cette fameuse histoire qui revient, celle du verre à moitié vide ou à moitié plein. Doit-on se contenter de cette pénible victoire, confortant à nouveau l'OM de Didier Deschamps à la place du futur présumé champion de France, ou au contraire doit-on râler sur le finalement faible niveau de jeu affiché par cette équipe olympienne pendant la dernière heure ? En même temps, faible...

Tout est relatif. Oui, l'OM a ramé comme un Viking pour prendre ces trois points face à une équipe décomplexée. Mais dans le même temps, cet Olympique a aussi de nouveau prouvé, si besoin en était, qu'un sacre se conquiert aussi en provoquant Dame Chance...

Le premier frisson dans ce stade Vélodrome chauffé à blanc vient pourtant des Verts : Rivière oblige Steve Mandanda à une superbe parade sur une frappe en pleine surface (2ème). Mais les Marseillais ne vont pas tarder à régaler leur public : profitant d'une bonne passe de Brandao, Mathieu Valbuena efface Dabo et trompe Jéremy Janot d'une frappe croisée du droit qui finit sa course dans le petit filet du portier stéphanois (OM 1-0 ASSE, 6ème).

Et tout au long de cette première demi-heure, l'OM déroule en patron. Point d'orgue de cette domination, la tête du capitaine et infortuné Mamadou Niang, admirablement bien servi par Lucho Gonzàlez, qui termine sa course sur le poteau droit d'un Janot plus qu'archi-battu (28ème). Mais à partir de ce moment, le jeu de l'OM va s'étioler et les Stéphanois vont à nouveau faire se taire le Vélodrome sur deux occasions. Mais ni Gelson (33ème), ni Sako (39ème) ou encore Payet dans les arrêts de jeu ne trouvent le cadre et les sudistes rentrent ainsi aux vestiaires sur ce score à leur avantage.

La seconde période est une longue agonie pour qui n'est pas cardiaque. L'équipe de Christophe Galtier, qui bénéficie de la défaite du Mans à domicile face à Lille (1-2) dans la course au maintien pour jouer sans complexe, pose et appose une patte toute féline sur la rencontre. Mais n'est pas Alex qui veut et les tentatives successives de Matuidi (64ème hors-jeu de Rivière), Benalouane de la tête sur le poteau d'un Steve Mandanda aux fraises (77ème) et Ndaw (90+2) ne changeront le cours d'un match qui s'inscrit d'ores et déjà comme un des plus durs que les Marseillais aient eu à disputer ces dernières semaines.

En témoigne le visage pourtant heureux mais défait de Stéphane Diawara à la fin de la rencontre, qui affirme encore une fois, comme pour mieux lui-même s'en persuader, que l'OM prend ses matchs un par un. Comme ils arrivent. Sans penser plus loin, pour ne pas tout gâcher comme le dirait si bien Guy R...

C'est justement sur les terres de l'icône absolue de la Bourgogne que l'OM va jouer gros vendredi prochain à 21 heures. Peut-être LA finale du championnat, car avant cette rencontre le club sudiste compte cinq points d'avance sur Auxerre*. Ensuite, il n'en restera que neuf à distribuer...

* Classement de la Ligue 1


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Saint Etienne
Championnat - Journée 34
Dim 25/04 à 21H00/2010
Feuille de match - Historique