OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-2 Monaco
Et merde...

Le Dimanche 12 Septembre 2010 par

Olympique de Marseille
Ah elle est pas passée bien loin celle-ci mes enfants, mais en même temps l'OM est au moins aussi près de sa déroute qu'aussi loin de son summum. Pourtant l'équipe, le club, au plus fougueux supporters a donné tout ce qu'il avait ce soir. Et ses Fadas ont donné de la voix de Lille à Besançon (DéDé de Montrapon est déjà moins pote avec ses voisins depuis le but refusé à la 93ème, c'est pas Jean-Phi qui me contredira) en passant par le Vél', mais il y a des soirs comme ça où finalement deux mots résument tout : Et merde...

Les hommes de Didier Deschamps ont livré une belle prestation, certes, mais... Il faut tout de même reconnaître que tout cela manque d'impact offensif. Les occasions étaient là, mais seul Mathieu Valbuena a transpercé le rideau défensif de l'AS Monaco. Et encore, sur une frappe pas croyable dont lui seul a le secret (42ème). Mais il a déjà à ce moment répondu à l'ouverture du score asémiste qui, si elle vient contre le cours du jeu, n'en n'est pas pour le moins légitime. Monaco a su faire le dos rond et prendre l'avantage par le biais de Niculae. Bénéficiant d'incroyables bévues dans la défense phocéenne, l'attaquant roumain suit de près une frappe de Mbokani pour mieux la mettre au fond (12ème).

Monsieur Lannoy, irréprochable ce soir jusque là et pour tout dire réconciliant les amateurs du beau jeu et le corps arbitral, renvoie les deux équipes aux vestiaires sur ce score de parité.

La seconde période commence à peine que l'OM cherche à imposer sa patte, c'est ça qu'on demande. Le Vél' rugit de plus belle lorsque Valbuena transmet à Gignac qui écrase malheureusement trop sa frappe (48ème). Ca continue dans la foulée avec Lucho qui, gêné par Niculae, frappe au-dessus du cadre (51ème)... Et j'en ai une pleine palette d'occasions comme ça mes enfants, mais y'a des soirs...

Sur un pauvre contre rondement bien mené, ça fait suer le bout de dire ça quand on est marseillais et qu'on est une nouvelle fois victime d'un grand moment de solitude signée de notre défense, Park permet aux monégasques de prendre l'avantage alors que nous sommes dans le dernier quart d'heure : Aubameyang tente le plein axe et Mbia se fait avoir (78ème).

Las, la ferveur ne retombe pas pour autant et le sursaut d'orgueil suscité par le public permet à l'OM d'égaliser aussitôt : sur un centre frappé fort devant le but, Mathieu Valbuena cherche Brandao. L'attaquant brésilien est devancé par Adriano qui égalise bien involontairement contre son camp (81ème). Dès lors, l'équipe de Didier Deschamps n'aura de cesse de monter le cuir pour prendre les trois points. Et cela va payer !

Sauf que sur cette action, l'arbitre voit une faute de Brandao alors que Gignac vient de propulser le ballon au fond des filets (93ème). Le score en reste là et l'OM peut légitimement nourrir des regrets tant sa domination était outrancière.

Mais à maintenant deux jours de recevoir le Spartak Moscou en Ligue des Champions, plus que de regrets c'est de remise en question dont il s'agit. Sans quoi, la saison risque d'être longue. Très longue...

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Monaco
Championnat - Journée 5
Dim 12/09 à 21H00/2010
Feuille de match - Historique