OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Rennes
Retour vers le futur ?

Le Jeudi 28 Octobre 2010 par

Olympique de Marseille
5 Mai 2010 : Après 18 ans d'une interminable attente, l'OM décroche enfin son 9ème titre de champion de France. Les hommes de Didier Deschamps sont officiellement sacrés après une victoire face à Rennes. 3-1. Inoubliable. Heinze ouvre le score à la 4ème minute sur... coup franc ! Braind égalise à la demi heure de jeu. A un quart de la fin tout bascule : montée rageuse de Bonnart à droite, frappe de Valbuena repoussée dans les pieds de Niang qui marque le but du sacre. Dans la foulée Lucho enfonce le clou. Joie, fête et fierté sont de retour.

Et aujourd'hui où en est-on ? Sautons dans la Delorean et retournons vers le... présent.

Près de 6 mois après cette rencontre mémorable, c'est un match au sommet qui aura lieu au Vélodrome Samedi soir. En effet Rennes rendra visite aux Marseillais dans les habits du leader de la ligue 1. Les Marseillais, de leur côté, présentent un bilan contrasté :

En championnat l'équipe a bien redressé la barre après 2 défaites initiales face à Caen et à Valenciennes. L'équipe est invaincue en Ligue 1 depuis le 14 Août et reste sur 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues. Hier c'est une équipe largement remanié qui a obtenu la qualification pour les quarts de finale de la Coupe en carton (officiellement appelée coupe de la Ligue). Mieux même la 2ème mi-temps à Lille avec 3 buts inscrits est une référence en la matière, dans la lignée des bonnes performances réalisées à Bordeaux ou Saint-Etienne (malgré 2 nuls).

L'OM est aujourd'hui calé à la 2ème place du classement, juste derrière Rennes et avec 6 points d'avance sur Lyon dont le président montre sans surprise qu'il ne sait pas perdre avec classe (il ne savait pas gagner avec humilité non plus, pas étonnant finalement...). Si le bilan comptable est bon, pourquoi l'OM suscite autant de réserves et de critiques ?

Le hic vient du fond de jeu, de la manière, du spectacle proposé (ou non proposé d'ailleurs). Après un départ médiocre début Août, l'OM a redressé la barre en enchainant victoires et nuls convaincants, au moins en championnat. Mais depuis quelques semaines les Olympiens jouent une autre partition, en mode « je gagne en jouant mal avec pas mal de réussite ».

Les exemples sont nombreux : 1-0 face à Nancy avec un arbitrage pour le moins favorable (but litigieux et 2 peno oubliés pour les Lorrains), même score face à Zilina, au terme d'une rencontre particulièrement terne avec 1 occasion d'après les manifestants et -4 d'après la police... Dimanche dernier à Lille si les Marseillais se sont brillamment repris après la pause, ils ont frôlé le naufrage en première période, maintenus à flot par un Mandanda 5 étoiles.

Et hier à Guingamp, Deschamps a certes quasiment rempli ses objectifs (se qualifier, faire reposer certains joueurs et ne pas avoir de blessés*) mais pour les supporters olympiens on n'était pas loin de la purge.

*M'Bia et Cissé ont été légèrement touchés, si le deuxième subira des examens complémentaires, le premier est OK.

Quand on hésite entre le verre à moitié plein (l'essentiel est de gagner dit Deschamps et il a bien raison !) et le verre à moitié vide (regarder l'OM et vibrer pendant un match entier c'est trop demandé ?!) quoi de mieux qu'un test face au leader pour y voir plus clair ? Ca tombe bien, Rennes débarque au Vélodrome avec le statut de patron de la Ligue 1. Rennes leader ? L'équipe qui avait déçu l'an dernier en finissant laborieusement dans le ventre mou du championnat ? L'équipe qui n'a quasiment plus d'attaquant après avoir vendu Briand, Gyan et Bangoura cet été ?

Eh bien oui, Rennes est bel et bien leader. Comment, pourquoi ? D'abord parce que le club Breton est entrainé par Frédéric Antonetti. Si le Corse est surtout connu pour ses coups de gueule mémorables, c'est aussi et surtout un coach compétent qui a obtenu de bons résultats partout où il est passé, et ce n'est pas un hasard. Après une année d'adaptation l'an dernier, il a pris ses marques et réalisé un mercato judicieux en recrutant rapidement Carrasso (le frère, pas Cédric), Apam, Dalmat et Montano, une belle colonne vertébrale.

Ces joueurs se sont rapidement imposés, à l'image de Dalmat qui rajeunit et de Montano, très régulier avant de se blesser il y a quelques semaines. L'attaquant Colombien a repris l'entrainement en début de semaine et sera sur la pelouse du Vél Samedi. Ajoutez à ces recrues d'excellents jeunes tels que M'Vila ou Marveaux sans oublier le capitaine Mangane (exclu face à Montpellier il pourrait être blanchi a posteriori et tenir sa place Samedi) et vous obtenez une équipe très solide qui mérite sa place de leader. Son point faible ? Un banc assez limité, surtout en attaque, et les dirigeants Rennais ne se démènent pas par hasard pour trouver un attaquant supplémentaire, au plus tard cet hiver.

Bref, même s'ils le voulaient dans un calendrier démentiel (9 matchs en 27 jours entre mi Octobre et mi Novembre) les Olympiens ne pourront pas gérer et devront tout donner face aux Bretons pour obtenir une victoire qui les propulserait en tête du championnat. Certes on est loin du 5 Mai 2010 et de la fin du championnat, mais être premier après une victoire face à Rennes au Vél ça nous rappellerait de sacrés bons souvenirs. Un retour vers le futur en somme... alors monte dans la voiture Marty, on décolle non de Zeus !

  • Olympique de Marseille
  • Avant et après le match face à Rennes, n'hésitez pas à passer faire un tour chez notre partenaire la Boutique des supporters de l'OM ! 15% de remise pour tous les abonnés !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Rennes
Championnat - Journée 11
Mer 01/12 à 19H00/2010
Feuille de match - Historique