OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Paris - OM
Un match de foot...

Le Vendredi 05 Novembre 2010 par

Olympique de Marseille
Une guerre ? Un classico ? (Allez voir Barça Real hein...) Le duel de l'année ? Une question d'honneur vitale ? Un combat Nord-Sud, Paris-Province ? Non rien de tout ça !

Grâce (à cause plutôt !) de l'inconscience de Tapie et de Canal+ au début des années 90, un PSG-OM ressemble à tout sauf à un match de foot. Depuis, on a oscillé entre jeu de massacre (10-12 cartons jaunes par match, avec Boli, Mozer, Di Meco, Ricardo, Le Guen en super stars) et affrontements entre supporters, quand on n'était pas dans la rubrique combat de rue comme l'an dernier à Marseille... On a aussi régulièrement quelques passe d'armes ou anecdotes, tantôt amusantes, tantôt (souvent !) ridicules.

Cette année, c'est psychodrame autour de la fermeture de la tribune visiteur au parc. Au programme : démonstration magistrale d'incompétence de la ligue et de son président, recherche désespérée de la crédibilité de Dassier (un conseil dans ce domaine : ne pas dire tout et son contraire à quelques semaines d'intervalle ça aide...), sans oublier déclarations démagogiques et disproportionnées de certains clubs de supporters (vais me faire des amis sur ce coup là). Oui, le draaame absolu est de ne pas voir de supporters visiteurs. La fin du monde à côté ? Une blague... A moins de 48h du match on est encore en pleine guérilla juridique. Du très grand n'importe quoi dans les coulisses en somme, bien dans la tradition des PSG-OM... Pour se changer les idées et prendre un bol d'oxygène, il vaut beaucoup mieux retourner sur la pelouse, le rectangle vert ya que ça de vrai au fond...

Le terrain donc ! L'an dernier, l'OM se déplaçait (déjà !) sans ses supporters au Parc des Princes. Le futur champion a offert une magnifique démonstration en s'imposant aisément, 3-0 ! Après l'ouverture du score en première période de Ben Arfa, Lucho puis Cheyrou (après un petit pont sur Armand !) se sont chargés de corser l'addition.
Le club phocéen réussit d'ailleurs très bien au Parc ces dernières saison, où il est invaincu depuis 2004, le... 7 Novembre précisément ! A l'époque, Fiorèse recevait un accueil abominable du public et d'Armand (exclu à la 20ème minute) mais le PSG s'imposait 2-1 avec un magnifique 2ème but... d'Edouard Cissé.

Depuis, les Marseillais ont enchainé les bonnes prestations : Un fameux 0-0 avec les minots en Mars 2006 d'abord. Un brillant 1-3 en Septembre de la même année ensuite : 1 peno de chaque côté en début de match puis un OM qui s'envole avec un Ribéry de gala et des buts signés Nasri puis Pagis.
Le 1-1 de Septembre 2007 ne restera pas dans les mémoires (but de Cissé, Djibril cette fois). A l'inverse, les deux dernières victoires sont d'une toute autre qualité : en Mars 2009, les deux clubs sont au coude à coude en haut du classement. Le PSG, pourtant favori, s'incline 3-1 : Zenden ouvre le score après une magnifique talonnade de Brandao, Giuly égalise mais après le repos Koné et Cana permettent à l'OM de triompher. Le succès de l'an dernier est de la même veine, avec un OM sûr de sa force et convaincant.

Et cette saison à quoi peut-on s'attendre ? Côté parisien le bilan est globalement positif : malgré l'absence de recrue en défense centrale, l'équipe est solide. Edel a relégué Grégory « moi je l'aurais arrêté » Coupet sur le banc de touche, et la charnière Armand-Sakho assure. Sans compter que Jallet reste excellent à droite. Au milieu la concurrence est rude mais bénéfique entre Makélélé, Clément, Chantôme et Bodmer. A droite, un Giuly renaissant (et en pleine forme !) a relégué l'inconstant Sessegnon sur le banc. Bonne pioche à gauche où l'ex monégasque Néné a déjà marqué de nombreux buts. Le hic ? Le hic c'est en attaque où le séduisant (sur le papier) duo Erding-Hoarau traverse une grosse crise de confiance et marque le pas à défaut de marquer des buts.

Didier Deschamps a sportivement souhaité que les attaquants parisiens retrouvent la réussite au plus tôt... mais après le match de Dimanche évidemment. Question réussite, les olympiens ont été servis cette semaine : 7-0 à Zilina ! La faiblesse de l'adversaire n'empêche pas de faire le plein de confiance et de constater les progrès de l'équipe. Les trois passes décisives de Cheyrou et les trois buts de Gignac sont éloquents à cet égard : tous les deux auteurs d'un début de saison moyen, ils reviennent en grande forme et avivent la concurrence, pour le plus grand plaisir de Didier Deschamps.

Le coach olympien devra faire sans M'Bia suspendu et Cissé encore blessé. Il devrait replacer Heinze dans l'axe et confier à Kaboré le poste de milieu défensif. Pour le reste, si Lucho, Rémy et Gignac devraient être titulaires, Cheyrou, Ayew et Valbuena sont 3 pour 2 places... Côté parisien, après le 0-0 concédé face à Dortmund, les hommes de Kombouré seront plus que jamais à la recherche de réalisme.

Entre ces deux belles équipes tout est réunit pour qu'on assiste à un beau spectacle et à un bon match de foot.
Parce que PSG-OM c'est aussi ça, accessoirement...


Réagir sur Facebook

La rencontre
Paris - Marseille
Championnat - Journée 12
Dim 07/11 à 21H00/2010
Feuille de match - Historique