OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-1 Monaco
Nous revoici en demis

Le Jeudi 11 Novembre 2010 par

Olympique de Marseille
Voilà une bonne chose de faite, en effet l'OM s'est imposé face à Monaco ce soir et est par la même occasion qualifié pour les demi-finales de la coupe de la Ligue. Après la défaite concédée face au PSG au Parc les olympiens avaient à coeur de se reprendre après cette déception mettant ainsi fin à une série de cinq victoires consécutives (toutes compétitions confondues) pour l'Olympique de Marseille. Et les phocéens ont réussi à s'imposer face à une moyenne équipe de Monaco ce soir.

Voici donc le récit de cette soirée victorieuse. Tout d'abord ce match, le premier au Vélodrome depuis 15 jours, n'a pas été accomodé d'une forte affluence. Effectivement les virages étaient presque vides, les supporters montrant ainsi leur mécontentement face à la LFP. Ainsi dans diverses tribunes on pouvait voir les phrases suivantes : "Thiriez notre obsession ta démission" ou "Ligue du Front Parisien".

Mais revenons plutôt au foot. La première occasion de la rencontre fut monégasque, Coutadeur tirant un coup-franc au dessus des cages de Mandanda (12ème). Le club du rocher ne va pas s'arrêter là, puisque dix minutes plus tard, sur un coup-franc monégasque, Brandao toucha le ballon de la main. Il alla se plaindre a-t-il redit sa célèbre citation "J'ai pas touché" ? Toujours est il que la main était bien réelle et le pénalty ausi. Coutadeur se fit un bonheur de rentrer le ballon au fond des filets en prenant Mandanda à contre pied (22ème). Marseille 0-1 Monaco. Les marseillais menés au score n'avaient d'autres choix que de prendre le jeu à leur compte pour égaliser. Ainsi Jordan Ayew fit une frappe captée sans grande difficulté par Ruffier (26ème) puis ce fut au tour de d'Abriel sur une remise en retrait de Brandao mais sans plus de réussite puisque le ballon fila au dessus des barres (33ème). Cinq minutes plus tard Abriel retenta sa chance mais ce n'était toujours pas décisif, ainsi son coup-franc atterrit dans les bras du gardien monégasque (38ème), mais l'OM était sur la bonne voie. Effectivement à la 42ème minute, sur une passe de Brandao, Cheyrou centra pour André Ayew ,qui par ailleurs sera élu homme du match et qui reprit donc victorieusement le ballon de la tête face à Ruffier. Les compteurs étaient remis à zéro. Rappelons au passage qu'André Ayew était l'artisan du succès au tour précédent face à Guingamp grâce à sa réalisation. A la mi-temps le score était donc de parité, 1 à 1.

De retour des vestiaires, l'OM reprena tambour battant la seconde période, effectivement André Ayew l'aîné centra pour son frère cadet Jordan qui fit malheureusement une tête hors du cadre (45ème). Ce dernier tira une nouvelle fois au but mais son tir n'était toujours pas cadré mais de peu à côté (49ème). Mais voila qu'une minute plus tard le club entrainé par Guy Lacombe failli prendre l'avantage grâce à une frappe très puissante de Gakpe qui alla s'écraser sur le poteau (50ème). Et ce n'est pas fini, quelques minutes plus tard, Gakpe tira une nouvelle fois au but et sa frappe repoussée par Mandanda fut reprise à l'entrée de la surface par Aubameyang mais Kaboré vigilant détourna en corner (56ème). Oui mais voila, à la 60ème minute, sur un centre de Brandao, César Azpilicueta reprit victorieusement le ballon au deuxième poteau, marquant ainsi son tout premier but avec le club provençal. A.Ayew encore lui aurait pu agraver la marque quelques instants après mais sa tête provenant d'un corner de Lucho (rentré à la 50ème minute pour remplacer Cheyrou souffrant des adducteurs) passa de très près à côté du cadre (64ème).

Puis deux énormes occasions furent au profit de l'ASM et plus particulièrement de Bulot. Tout d'abord sur la reprise d'un centre à ras de terre, fort heureusement Azpi (auteur d'un match très intéressant) sauva sur sa ligne (69ème). Puis une minute plus tard, il reprit a bout portant un centre mais "el fenomeno" sortit un arrêt de grande classe (70ème). La dernière grosse occasion fut au profit de Monaco et c'est Haruna qui d'une frappe limpide imposa à Mandanda de détouner la balle en coup de pied de coin (81ème).

Le club provençal devra aller s'imposer à l'Abbé-Deschamps (tient donc ?) d'Auxerre s'il veut aller au stade de France pour y affronter le MHSC ou le PSG qui s'affronteront à la Mosson de Montpellier. L'OM est donc en demi-finale de la coupe dont-il est tenant du titre ainsi nous revient en mémoire ce printemps de folie avec ce titre qui sera accompagné quelques semaines plus tard de celui de champion de France.
Espérons pareil dénouement pour cette saison olympienne.

(Photo L'Equipe.fr)

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Monaco
Coupe de la Ligue - 1/4
Mer 10/11 à 20H45/2010
Feuille de match