OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nice 1-0 OM
Mais où va cet OM ?

Le Dimanche 05 Décembre 2010 par

Olympique de Marseille
Les olympiens ne mériteraient même pas qu'on parle d'eux ! Ce soir comme communément depuis le début de la saison ils n'ont pas été entreprenants et ce but niçois à la dernière minute est peut être là pour enfin leur ouvrir les yeux. Les olympiens sont passifs, alors oui ils sont sur la pelouse mais leur esprit n'y est qu'en partie. Aujourd'hui arrive le coup de gueule qui aurait pu venir bien plus tôt sans que les olympiens réussissent, toujours auparavant, à ramener des points malgré des matchs médiocres. Mais voilà aujourd'hui même le résultat ne suit plus et il est temps de tirer la sonette d'alarme. S'ils croyaient que leur saison était finie après le premier objectif de la Ligue des Champions atteint, eh bien ils se trompent royalement. Ils oublient bien vite le deuxième objectif, être dans les trois premiers, et cela malgré un niveau de la L1 médiocre est loin d'être fait tant nos phocéens sont mauvais dans le jeu. Outre le fait qu'il ne soient pas séduisants un autre problème notable fait son apparition, la détermination, les marseillais pourtant plus que bien payés ne jouent pas avec leur tripes sur le terrain. Alors on est en droit de s'inquiéter avant la réception, mercredi, de Chelsea pour un match sans enjeu mais qui pourrait bien être une correction si les olympiens ne sont pas meilleurs.
Voici donc le récit d'une soirée à oublier .... ou pas.

Après une minute d'applaudissement consacrée au fils du président niçois Stellardo, décédé dans la semaine le match pouvait démarrer. Les marseillais pourtant commencèrent bien la rencontre et, Valbuena fit une première offensive avant de donner le cuir à Lucho qui ne parvint pas à frapper (2ème). Puis ce fut au tour de Lucho, qui, après avoir effacé l'ex-olympien Civelli, fit une frappe manquée (gêné par Sablé) (8ème). Ensuite, sur un corner niçois, Mandanda mit les poings pour dégager le ballon (11ème). A la 22ème minute, Benoît Cheyrou après avoir éliminé Sablé tenta sa chance mais le tir n'était pas cadré. Deux minutes plus tard, Kaboré bien décalé par Valbuena centrait en première intention et Cheyrou reprit le ballon de volée mais Civelli contra le ballon du dos (24ème). Une nouvelle occasion olympienne allait faire son apparition et bien servi par André Ayew, Lucho seul, manqua son contrôle dans la surface du coup Ospina put s'interposer (30ème). Dix minutes plus tard, sur un corner, c'était au tour de M'Bia de se mettre en évidence, effectivement il reprit le ballon de la tête sous la barre qui était capté par Ospina (40ème). Puis dans le "money-time" de la première mi-temps, Mouloungui débordait côté droit avant d'éliminer Taiwo puis il décocha ensuite une frappe alors que Ljuboja était seul dans la surface. Les olympiens, malgré une première mi-temps dominée, n'arrivent pas à concrétiser les opportunités qui leur ont été offertes.

Les marseillais souffrent en début de première période. Peu avant l'heure de jeu, les olympiens sont d'attaque, N'Diaye servit par Brandao remit sur Valbuena, qui, à l'entrée de la surface décoche une reprise en ciseau mais sa tentative cadrée n'inquiètera pas Ospina (58ème). Puis Ljuboja jouait l'oportuniste, effectivement ayant vu Mandanda légèrement avancé, il tentait un lobe qui allait passer en dessus de la barre (67ème). C'était au tour de l'ancien niçois Loîc Rémy de faire son apparition et son entrée sur la pelouse fut copieusement sifflée par le public rouge et noir (70ème). Les marseillais allaient "pousser" dans les dernières minutes mais ce furent finalement les niçois qui trouvèrent la faille. Ben Saada accélérait avant d'effacer un défenseur puis de donner le ballon à Mounier, ce dernier fit une passe en retrait pour Faé seul qui faisait trembler les filets (90+2min). Cette frappe était la seule cadrée côté niçois preuve des problèmes olympiens à concrétiser face à une équipe niçoise loin de la perfection.

Les marseillais pointent désormais à la quatrième place du championnat. Sur le plan comptable, n'étant qu'à deux point du leader Lillois il n'y a pas lieu d'être inquiet mais dans le jeu et l'envie vous l'aurez compris l'OM n'atteint pas des sommets. Les olympiens doivent se ressaisir et vite. Pouquoi pas pour le retour de Drogba au Vélodrome mercredi ?


  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Nice - Marseille
Championnat - Journée 16
Dim 05/12 à 17H00/2010
Feuille de match - Historique