OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Une période charnière

Le Samedi 22 Janvier 2011 par

Olympique de Marseille
Le football est un éternel recommencement. C'est une histoire de cycles, qui débutent et se terminent au gré des compétences des uns et des autres et/ou d'une génération de joueurs plus ou moins talentueux. Si certains clubs parviennent à durer, comme Manchester United ou le Real Madrid, ils n'échappent pas à cette "règle", et ont connu des périodes de disette en termes de trophées. Nous pouvons exiger d'un club une stabilité permanente. Mais pas de gagner des titres chaque année, sans interruption. Le déclin de Lyon ne s'explique pas autrement.

Cette saison 2010-2011 est beaucoup plus importante pour l'avenir de l'Olympique de Marseille qu'il n'y paraît. Le titre de Champion de France obtenu la saison dernière était l'aboutissement de cinq ans de travail, le point culminant d'une montée en puissance amorcée par l'arrivée au club des Niang, Ribéry, Cana, Taiwo en 2005. L'OM débute une nouvelle ère, une période de transition. Pourquoi transition ? Tout simplement Parce que dans quelques mois vont débuter les travaux de rénovation du Stade Vélodrome. Des travaux qui ont un coût pour le club. Outre le prix annuel de location du stade qui devrait être multiplié par quatre, les travaux, qui devraient durer près de trois ans, provoqueront inévitablement une baisse de fréquentation au stade et donc une diminution des recettes. Il faut donc s'attendre à ce que le club se serre la ceinture, que ce soit au niveau des salaires ou des indemnités de transferts, pendant trois ou quatre ans. Comme Arsenal l'a fait dans l'attente de son Emirates Stadium, et comme Lyon a commencé à le faire l'été dernier... Terminés les transferts à 18 ou 16,5 M€. Marseille va devoir recruter malin. Les jeunes joueurs prometteurs à bas prix et les joueurs confirmés en fin de contrat seront sans doute les cibles privilégiées durant les trois années qui viennent. Puis, n'oublions pas que l'effectif actuel de l'OM est principalement composé de joueurs trentenaires ou sur le point de le devenir (Andrade, Fanni, Diawara, Heinze, Hilton, Cissé, Cheyrou, Lucho, Abriel, Brandao...). Des joueurs qui possèdent donc une valeur marchande en baisse, mais qu'il faudra bientôt remplacer malgré tout.

Les trois à quatre années qui viennent devront donc être celles de l'indulgence, de la prudence et de la patience. L'OM ne luttera pas avec toutes ses armes face à ses concurrents nationaux. Le club va passer un test, celui de la stabilité. Nous ne devrons pas, pendant cette période, nous empêcher d'être ambitieux. Cependant, il ne faudra pas non plus demander la lune. Il ne faudra pas parler de crise et réclamer des changements en profondeur si l'Olympique de Marseille n'est pas champion de France. Et cela commence dès cette saison. Ce qui reste impératif, en revanche, c'est une participation à la Ligue des Champions, chaque année. C'est indispensable. Pour des raisons financières bien sûr, mais aussi pour conserver de l'attrait auprès des joueurs et permettre à ceux-ci d'accumuler de l'expérience, si précieuse au plus haut niveau. Il n'y a que de cette façon que le club pourra traverser cette période sereinement. Si l'OM est en relative difficulté dans la course au titre cette saison, il doit donc absolument accrocher une place sur le podium. Sinon, nous pourrions bien emprunter le même chemin que des clubs comme Liverpool, Newcastle, Parme, La Corogne ou Leverkusen. Les supporters de Saint-Etienne et du Paris SG ne me contrediraient pas : la cour des grands clubs européens, nous savons à quel moment on la quitte. Mais jamais à quel moment on y revient.

Réagir sur le forum

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook