OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-2 Toulouse
L'OM rate le coche !

Le Dimanche 10 Avril 2011 par

Olympique de Marseille
L'histoire est un éternel recommencement, le foot aussi, semble-t-il. Il y a 2 ans l'OM concédait le nul face à Toulouse 2-2 (doublé de Gignac), et laissait Bordeaux s'envoler vers le titre. Les Olympiens ont récidivé cette après-midi, ne profitant pas du faux pas Lillois à Monaco.

Pour affronter Toulouse (invaincu au Vélodrome depuis 2006), Deschamps choisit un 11 de départ sans surprise, préférant Rémy à Gignac en pointe : Mandanda - Fanni - Diawara - Heinze - Taiwo - M'Bia - Lucho - Cheyrou - Valbuena - Ayew - Rémy.
L'ex gardien de l'OM (souffre douleur de JPP à l'entrainement) Casanova aligne une équipe clairement défensive : Valverde - Congré - Cetto - Fofana - M'Bengue - Capoue - Didot - Devaux - Sissoko - Tabanou - Braaten.


Les premières minutes sont à l'avantage des Toulousains, qui semblent mieux supporter la lourde chaleur tombée sur Marseille. Pas de grosse occasion mais la défense de l'OM est mise sous pression et les hommes de Deschamps sont bousculés. Il faut se reprendre ! La première alerte intervient à la 12ème minute avec une frappe puissante de Sissoko qui passe de peu à côté.

Cette occasion a le mérite de réveiller les phocéens qui poussent à leur tour et occupent la moitié de terrain toulousaine. Comme souvent cette saison, le réalisme marseillais est désarmant : l'OM ouvre le score sur sa première occasion à la demi heure de jeu. Cheyrou adresse une magnifique passe à Rémy qui reprend de la tête. Valverde est à la parade mais repousse sur... Rémy qui avait bien suivi et marque le premier but du match.

8 minutes plus tard, les Olympiens s'offrent une grosse frayeur : après un joli déboulé côté droit, Sissoko centre impeccablement pour Didot dont la tête est déviée par Mandanda sur son poteau droit. L'OM temporise depuis son but et joue avec le feu...

... avant de se brûler juste avant la mi temps : la défense olympienne, trop attentiste, laisse Tabanou servir en profondeur Braaten. Le Norvégien bat Mandanda et remet les deux équipes à égalité.

Mi-temps : 1-1 ! Score logique, l'OM n'a poussé que par intermittence, et sa défense a été inhabituellement secouée. Sans doute légèrement blessé, Diawara laisse sa place à Cissé. M'Bia réintègre donc la charnière centrale en compagnie de Heinze.

L'OM, comme d'habitude, est dangereux sur les coups de pied arrêtés : après un corner de Lucho, M'Bia frappe en force et croit marquer mais c'est sans compter sur Capoue qui sauve son équipe et repousse le ballon sur sa ligne. On joue alors la 52ème minute de jeu.

Quatre minutes plus tard, l'OM est victime d'une erreur d'arbitrage : M'Bengué retient Rémy par le maillot dans la surface mais le penalty qui s'imposait n'est pas sifflé. Rageant ... et lourd de conséquences : dans la foulée Toulouse marque à nouveau et mène désormais 2-1. C'est Cetto qui inscrit ce but en reprenant de la tête un coup franc bien frappé par Machado.

Deschamps réagit immédiatement en lançant Gignac à la place de Cheyrou, pourtant auteur d'un bon match. Il ne reste que 25 minutes à l'OM pour marquer deux fois ! Peu après l'OM s'offre, enfin, une grosse occasion de but : après un bon déboulé de Taiwo, Ayew laisse le ballon à Valbuena qui reprend avec puissance... mais Valverde veille au grain.

La fatigue aidant, les lignes s'étirent et les occasions se multiplient : la frappe de Lucho est captée par Valverde, tandis que Mandanda boxe le tir de Didot. Jordan Ayew remplace Valbuena pour les cinq dernières minutes.

C'est justement à la 85ème minute que la délivrance intervient : déjà buteur, Rémy devient passeur. Il perce côté gauche puis centre en retrait pour Gignac dont la reprise ne laisse aucune chance à Valverde. L'OM égalise, 2-2 !

Hélas les Marseillais ne pourront faire la différence pour arracher les trois points, Toulouse repart avec un nul mérité. L'OM revient à 3 points de Lille mais ne profite pas vraiment de la défaite du leader. Sans compter que Lyon pourrait revenir à 2 points en cas de victoire ce soir face à Lens. Les hommes de Deschamps vont désormais affronter deux fois Montpellier : en championnat à la Mosson dans une semaine et au Stade de France en finale de la Coupe de la Ligue le 23 Avril.

Photo Europe 1


Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Toulouse
Championnat - Journée 30
Dim 10/04 à 17H00/2011
Feuille de match - Historique