OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Caen - OM
Termine sa drôle de saison...

Le Dimanche 29 Mai 2011 par

Olympique de Marseille
Ouais alors nécessairement, c'est un jeu de mot qui passe mieux à l'oral. Vas-y lecteur, ferme les yeux et lis le titre d'un coup d'un seul ! Heu... Non en fait, garde les globuleux à l'allumette parce que c'est plus simple pour lire quand même. Toujours pas ? Mince, y'a rien de plus triste que d'avoir à expliquer une vanne. Tant pis, puisqu'il le faut : quand l'hOmme termine sa drôle de saison. On est d'équerre là ? Pour un 29 mai de triste mémoire, ça commence fort tu en conviendras aisément... ou pas.

Il est bien loin ce vendredi 6 août 2010 où Bab Joo inaugurait la saison des éditos avec un simple mais efficace : "C'est la reprise !". Elle est à des années-lumières cette heureuse époque où, auréolés d'un doublé Coupe-Championnat, nous étions les rois du pétrole. Du moins nous nous prenions pour tels, galvanisés par le dépoussiérage de la vitrine aux trophées en oubliant de regarder la fôret qui se cachait derrière l'arbre de l'euphorie. Dès le lendemain pourtant, le Vélodrome étouffait dans la chaleur sudiste et les coups de butoir du promu caennais. Le trou Normand dans toute sa splendeur, juste entre l'entrée Seube et le dessert El Arabi : et bim, prends ça dans ta pOMme !

Oh bien sûr, les clampins de mes connaissances se sont gaussés de ma faculté à être le chat noir parfait, allant même jusqu'à en appeler à l'insurrection : on doit interdire Flex de stade, c'est plus possible ! Au-delà de la plaisante plaisanterie, je n'y suis pour rien. Ne vous-en déplaise...

L'on s'est alors dit que cela n'était que le raté d'une équipe en rodage, quand bien même le Trophée des Champions cher à notre ami Le Farfadet, que je salue bien bas en résille, ait été une purge de match et qu'il aurait déjà du nous mettre la puce à l'oreille. Cette équipe manquait de chien, rien n'était au poil, et on a fini par prendre des gamelles : retour à la niche, qui promène son chien est au bout de la laisse comme le disait si bien le grand Serge à la tête de chou.

Il avait aussi coutume de dire que lorsque Gainsbourg se barre, c'est que Gainsbarre se bourre. Chez nous c'est plutôt, rien à voir avec le chien de Mickey, le DAD qui se goure. Le DAD ? Le Duo Anigo-Dassier. L'heure n'est pas aux comptes, pas encore tout du moins : n'oublions pas que ce n'est qu'à la fin du bal que l'on paye l'orchestre. Et justement, on commence à ranger les tables de ce feu de paille qui nous a fait vachement plaisir l'an dernier mais qui ne fut qu'éphémère. En définitive, c'est nous qui sommes dans les choux...

Ce dimanche soir, un OM qui n'a plus rien à gagner ou à perdre tentera donc de ne pas sortir rouge de honte dans une antre caennaise chauffée à blanc pour recevoir ses protégés en bleu. Car l'équipe de Franck Dumas va jouer sa saison sur ce match, le spectre de la relégation étant plus présent que jamais. Avec 45 points, les Normands ne comptent en effet qu'une petite unité d'avance sur le premier non-relégable monégasque qui reçoit Lyon. Dans le même temps, Nancy reçoit une équipe lensoise totalement démobilisée et devrait donc assurer son maintien, d'autant qu'un match de la peur aura aussi lieu à Nungesser entre Valenciennes et Nice.

Le seul suspens dans le haut du tableau résidant sur cette troisième place que se disputent Lyonnais et Parisiens, lesquels se déplacent à Sainté, tous les regards seront nécessairement focalisés sur la dernière équipe qui fera la navette avec Lens et Arles-Avignon au profit d'Evian, Dijon et Ajaccio. Si les Marseillais n'ont rien à gagner outre le fait de ne pas terminer en looser, Caen a au contraire tout à perdre. Autant dire que ça va tout être sauf une partie de plaisir pour l'équipe de Didier Deschamps.

L'idée finalement est juste de ne pas commémorer ce 29 mai en schématisant ce triste soir de 1991 au stade San Nicola de Bari dans la cité des Pouilles, histoire de ne pas être la dépouille des Normands.

Et après, seulement après, on fera les cOMptes...

Le match est diffusé en Multiplex sur Canal+ ainsi que sur Orange Sport à 21 heures. Vous pouvez aussi vous mettre à l'écoute de la fine équipe du Club Foot Marseille sur France Bleu Provence qui couvrira comme d'habitude et avec talent la rencontre à la radio et sur le net.

Le groupe caennais

Le groupe olympien

Les équipes probables

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Caen - Marseille
Championnat - Journée 38
Dim 29/05 à 21H00/2011
Feuille de match - Historique