OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Deschamps : l'intouchable et pourtant...

Le Lundi 29 Août 2011 par

Olympique de Marseille
Et pourtant, et pourtant on a envie de le pointer du doigt, pointer n'est pas toucher on est d'accord ? Bon alors ça va. Pourquoi ? Parce que si, cette saison, on ne peut que se réjouir de cette amélioration dans le jeu qui n'était vraiment pas du luxe, désormais DD doit équilibrer son équipe. On peut bien produire un jeu un peu meilleur que la saison précédente et gagner, ça doit être possible non ?


Et ça passe peut être par un excès de générosité, un match un peu fou. Alors que non, la Desche a clairement fait preuve de frilosité...

Quand ?

Contre les Verts, après avoir essuyé deux nuls avec une défense pas au rendez-vous, Deschamps a fait preuve d'une bonne frilosité. Il en est capable, on le sait, en faisant jouer six monstres à vocation défensive (Morel, Nkoulou, Diawara, Azpi, Diarra et Kaboré). Verrouiller de la sorte surtout devant son public et en donnant en plus comme consigne aux latéraux de ne pas monter, pour faire qui plus est encore un score nul, avouez que c'est pas terrible. C'est même un refus clair de jouer, on préfère d'abord ne pas encaisser de but puis ensuite voir si on peut pas en planter un, bref ce n'est pas conforme avec la devise du club : "Droit au but".

Une semaine plus tard, son choix de faire sortir l'homme le plus en forme de la soirée en attaque (Valbuena) au profit d'un Gignac pas encore à 100% surtout face à une équipe comme le champion en titre peut également être critiqué : Bref, peut être qu'il n'y a pas que les joueurs qui doivent se remettre en question. Simple suggestion...

Pour conclure, la rencontre contre Lille passée, l'OM après la trêve internationale disputera trois matchs en huit jours face à de grosses équipes (Rennes, Olympiakos, Lyon) : l'occasion de relever la tête hors de l'eau, ou de commencer à chavirer avant de peut être couler.

En même temps, quand on a raté l'île...


Réagir sur Facebook