OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Rennes
Qui bourre la Rennes devient le roi !

Le Vendredi 09 Septembre 2011 par

Olympique de Marseille
"Roi" est peut être un peu excessif, et ce terme perd encore un peu plus de crédibilité quand on sait que le Jérôme de la même prononciation est parti de Bretagne cet été. Mais il fallait bien un titre qui claque, et puis la démesure, l'OM la connaît parfaitement : Marseille la ville des excès, tout ça, tout ça... Sans compter que ça faisait un bon bout de temps qu'une victoire n'avait pas été aussi importante !

Réveillez-vous, vous supportez l'OM légende du foot français par excellence et votre club de coeur est 16ème avec trois points pris en 4 matchs... vous allez vous écraser, attachez vos ceintures !
On n'en est pas encore là, mais le club provençal, après avoir enchaîné trois matchs nuls, a fait mieux dimanche dernier en allant s'écraser face à Lille dans un match fou (comme toutes les dernières rencontres opposant les deux derniers champions de France).

Vous l'aurez donc compris, l'OM a une obligation de victoire samedi soir face à Rennes pour enfin un peu remonter dans le classement et surtout prendre les points, une démarche déjà adoptée par ses adversaires potentiels aux places européennes qui eux n'ont pas traîné.
Ainsi, l'adversaire du soir, Paris et Lille possèdent 7 unités, Lyon une de plus et enfin Montpellier en compte 9. Alors rien d'alarmant en soi, vous me direz ce n'est "que" quatre points de retard. Sauf que l'OM est très bien placé pour savoir qu'à un moment donné on paye les entames catastrophiques. Pour cela pas besoin de remonter bien loin, la saison dernière en est le meilleur exemple : remué par le départ inattendu de Niang, l'OM perd ses deux premiers matchs. Les Phocéens traîneront comme un boulet toute la saison ces unités manquantes face à des équipes présumées plus faibles (Caen et Valenciennes). Résultat l'OM terminera second... 6 points derrière le LOSC !
Il devient donc impératif de l'emporter, qui plus est devant son public, des supporters qui d'ailleurs n'apprécieraient guère un nouveau faux-pas de leur équipe à domicile, parce que l'OM est en train petit à petit de griller un à un ses jokers !

Face à eux, les hommes de Didier Deschamps affronteront une solide équipe rennaise qui a déjà pris sept points et qui s'est également qualifiée pour les phases de poules d'Europa League.
Mais en ce début de championnat, pour les Bretons, les matchs à l'extérieur furent diamétralement opposés. Si pour la première journée, les hommes d'Antonetti se baladèrent à Dijon (1-5), ils prirent le bouillon (4-0) face à de valeureux Montpelliérains leaders du championnat. Le Stade Rennais reste donc assez difficile à cerner à l'extérieur : capable du meilleur comme du pire.

Dans l'équipe bretonne, le secteur qui fonctionne le plus en ce début de saison est le milieu de terrain. Autour de Yann M'Vila, le patron âgé d'à peine 21 ans, les recrues Julien Ferret (ex- Nancy) et le plus offensif Jonathan Pitroïpa (ex- Hambourg) révélations depuis le début de saison chez les rouges et noirs, s'imposent petit à petit comme un milieu de terrain assez dense et qui se complète relativement bien.
On pourra également souligner que l'attaque est la meilleure du championnat (même si à cette époque de l'année cela ne veut pas dire grand chose, boostée par ses cinq buts inscrits lors de l'ouverture du championnat.

Côté olympien, c'est difficile à admettre mais on a du mal à ressortir un secteur de jeu au dessus des autres tellement l'OM est médiocre en ce début de saison.
Par contre, pour trouver le secteur déficient pas de problème, la défense tient la corde.
Sept buts encaissés en quatre matchs, les chiffres parlent d'eux mêmes ! Comment une défense aussi hermétique les deux dernières saisons et composée à peu de chose près des mêmes joueurs peut-t-elle prendre l'eau de la sorte ? Ajoutez à cela un Diarra venu apporter une assurance supplémentaire défensivement parlant et vous restez encore plus abasourdi. Mais en fait le problème est plutôt d'ordre collectif !

Avant de conclure, petit rappel de la semaine Olympienne : comme si vous y étiez !
Vendredi, Alou Diarra était préféré à M'Vila au milieu de l'attaque tricolore, il hérite en prime du brassard de Capitaine : comme on dit, c'est bon pour le moral !
Pendant ce temps, Lucho rejoue pour l'équipe d'Argentine, son premier match albiceleste depuis 2008 ! Là aussi ça ne peut que lui faire du bien, question de mental !
Enfin, les frères Ayew jouent pour le Ghana.
Lundi et mardi soir on remettait ça et pour le coup, Lucho restait sur le banc (on ne s'en plaindra pas non plus, au vu des échéances à venir), quand aux fils d'Abedi Pelé, ils sont pressentis pour être titularisés face au grand Brésil. Mais l'aîné, André, victime d'une lésion de l'adducteur gauche ne pourra finalement pas participer à la fête en compagnie de Jordan. Il paraîtrait d'ailleurs que le cadet s'est plutôt montré à son avantage durant cette rencontre.
Côté bleu, Diarra est mis de côté (encore une fois on ne va pas s'en plaindre), Valbuena quand à lui est préféré à Malouda. Petit Vélo sera remplacé en cours de match par Loïc Rémy sans plus de réussite. Les Olympiens ne pourront pas empêcher la France de faire mieux qu'un modeste score nul et vierge en Roumanie.
André Ayew est quand à lui bel et bien forfait à cause de cette "blessure du footballeur" pour le match de Rennes (voir même le match à l'Olympiakos), et c'est bien évidemment la tuile de la semaine.
A part ça, Gignac déclare clairement que sa place est dans l'axe. Sinon ce sera à peu près tout...

Pour boucler la boucle, vous l'aurez compris, l'OM doit s'imposer ce soir devant son public, parce qu'il serait bien d'enfin prendre trois points de plus au classement et ainsi doubler le total engrangé en... quatre rencontres. Une victoire serait bien évidemment bonne également pour la confiance à l'orée de l'ouverture des phases de poules de Ligue des Champions dans le stade chaud bouillant de l'Olympiakos. Enfin, le prochain adversaire des Phocéens en L1 ne sera autre que Lyon à Gerland, d'où la nécessité de s'imposer samedi soir.

Les marseillais arrivent à nous faire perdre toute ambition, mais je me lancerai malgré tout dans le jeu de mot qui je l'espère aura un bon goût (au moins sur le plan gustatif) : sans pitié, ce soir il ne faut faire qu'une bouchée des Rennais !

  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Rennes
Championnat - Journée 5
Sam 10/09 à 21H00/2011
Feuille de match - Historique