OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Toulouse - OM
Ne pas se mélanger les pinceaux !

Le Vendredi 14 Octobre 2011 par

Olympique de Marseille
Voilà un conseil d'actualité pour une équipe dont les joueurs ont souvent été comparés à des peintres ces derniers temps. Comme on est gentil sur OM Passion (fin pas tous) on va leur parler de couleurs à nos joueurs. Parce qu'on les a toutes vues ces derniers temps et qu'on espère voir la lumière d'une victoire pour changer un peu. Ptit mémo pour nos peintres préférés :

Blanc : Laurent. Ancien capitaine de l'OM. Accessoirement sélectionneur de l'équipe de France ces derniers temps. Une équipe loin de soulever l'enthousiasme. Qualifiée de façon capilo tractée pour l'Euro 2012 cette semaine (peno de Nasri permettant d'égaliser face à la Bosnie 1-1 à 15 minutes de la fin). Faut dire que Lolo déroute un peu, entre le tapis rouge déroulé aux bannis ou autres capricieux (Ribéry, Evra, Malouda, Nasri... la liste est longue) et le choix des joueurs qui voit... l'OM être le club le mieux représenté avec 4 joueurs. Va comprendre Charles.

Noire : La colère. Celle de Margarita Louis-Dreyfus était visible jeudi, jour d'une visite éclair à la Commanderie. Le message est clair : Deschamps a toute sa confiance et elle n'a aucune envie de vendre le club. Les joueurs sont ciblés par contre, par MLD et par son (hum caniche ? trop méchant pour nos amis à 4 pattes. Amant ? Non plus, on n'a pas les moyens d'affronter leurs avocats. Va pour bras droit alors) bras droit Vincent Labrune. En gros le début de saison est décevant (sans blague...), la place actuelle de l'OM indigne et ces Messieurs les joueurs sont priés de rapidement enchainer les bons résultats, sinon... Sinon quoi d'ailleurs ?

Bleu : Alors qu'on se demande ce qui ne tourne pas rond à l'OM en ce moment, difficile de ne pas dire 2 mots des Rugbymen qui joueront également demain, mais dans un match dont l'enjeu est tout autre. C'est une demi finale de Coupe du Monde qui les attend, et il faudra battre le Pays de Galles pour aller en finale et affronter la Nouvelle Zélande ou l'Australie. Peut-être que la résurrection aperçue face aux anglais pourra inspirer les hommes de Deschamps ?

Rose : La ville. Toulouse bien sûr. Et comme on vient de parler de rugby (tu noteras l'art de la transition cher lecteur) il faut rappeler que Toulouse c'est aussi le TFC. Une équipe qui réalise un bon début de championnat, comme en témoigne son classement (5ème). Une équipe solide surtout, avec des défenseurs tels que Congré, Fofana ou Mbengué et un très bon milieu de terrain où règnent Capoue, Didot et Sissoko (ce dernier sera heureusement suspendu face à l'OM). L'attaque est plus hésitante, les recrues Rivière et Umut Bulut tardent à convaincre et à enchainer les buts.

Bleu et blanc. Les couleurs de notre OM. Un OM mal en point actuellement mais qui réussit souvent bien au stadium de Toulouse où sa dernière défaite remonte à 2007 (3-0). Trois nuls ont suivi les années suivantes, deux fois 0-0 et une fois 1-1. L'an dernier l'OM s'était imposé 1-0 grâce à un but dans les derniers instants d'André Ayew. On signerait pour un scénario identique...

Blanc. Pour le fond. Avec une croix rouge dessus. L'infirmerie. Côté Marseillais Mbia et Traoré continuent de la fréquenter tandis que Gignac vient de la quitter et fait partie du groupe retenu par Deschamps. Ah Gignac. Il revient sur la terre de ses exploits passés et déjà lointains, tandis que les supporters olympiens attendent de lui qu'il enchaine 4-5 bons matchs et plusieurs mois de compétition sans caprice, blessure ou période de doute. On y croit. Ou pas.

Jaune. Comme la couleur des cartons qui se sont accumulés côté phocéen ces derniers temps. A un moment donné il faut payer la note et hélas ça tombe sur le délicat déplacement à Toulouse. Azpi, Diarra et Valbuena se retrouvent suspendus. Un drôle de casse tête pour Deschamps, obligé d'inclure le défenseur Rolland et le jeune milieu Azouni dans le groupe. Le 11 de départ probable a quand même de la gueule : Mandanda - Fanni - Diawara - Nkoulou - Morel - Kaboré - Lucho - Cheyrou - Amalfitano - Rémy - A.Ayew. On fait pire.

Vert. Parce que c'est la couleur de la pelouse et que, finalement, tout se passe là. Loin des spéculations sur la revente du club, loin de la visite éclair de Margarita, des déclarations de Labrune, de la grogne des supporters. Tout se passe sur le terrain et les joueurs doivent prendre leur responsabilité. Le vert est bien la couleur de l'espoir aussi...












Réagir sur Facebook

La rencontre
Toulouse - Marseille
Championnat - Journée 10
Sam 15/10 à 19H00/2011
Feuille de match - Historique