OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Toulouse 0-0 OM
Pas si nuls que ça !

Le Samedi 15 Octobre 2011 par

Olympique de Marseille
C'est une semaine décisive que les hOMmes de Didier Deschamps entamaient ce soir à Toulouse. En effet après les toulousains, l'OM affrontera Arsenal mercredi et Ajaccio samedi. Sept jours pour, au choix : se relancer ou bien s'enfoncer un peu plus. La première ascension de cette étape faisant halte à Toulouse.

Pour ce match, et au vu des nombreux absents, cinq au total (Azpi, Valbuena, Diarra (suspendus), Mbia, Traoré (blessés)), Deschamps n'a pas trop le choix mais aligne tout de même une équipe "pas dégueulasse" sur le papier. Gignac est de retour dans le groupe mais est trop juste pour débuter la rencontre ; la Desche fait ainsi confiance au onze suivant : Mandanda - Fanni - Diawara - Nkoulou - Morel - Kaboré - Cheyrou - Lucho - Amalfitano - Rémy - André Ayew.

La visite de la propriétaire Margarita Louis Dreyfus, venue remonter les bretelles des joueurs semble avoir porté ses fruits. Ainsi, après une domination toulousaine en début de match, ce sont les olympiens qui semblent les plus enclins à faire la différence. Cependant ni la tête d'Abdennour sur sa propre barre (13ème), ni la frappe croisée d'André Ayew repoussée tel un gardien de handball par Ahamada (40ème) ne permettent aux phocéens d'ouvrir la marque. Toulouse se créé également deux occases chaudes : Tabanou lancé en profondeur par Capoue fait le contrôle de la poitrine qu'il faut mais tire au dessus (29ème). Nkoulou (33ème) et Diawara (44ème) font le boulot et réussissent de superbes interventions dans leur surface qui permettent à l'OM de ne pas encaisser de but. Le score est donc de 0-0 à la pause.

Le tournant de la rencontre arrive à la 58ème minute, lorsque Kaboré déjà averti prend Braaten par derrière, carton jaune. Et en sport, jaune + jaune = rouge ; l'équation est simple, la fin de match marseillaise apparaît plus complexe...
Quelques minutes plus tard, c'est pourtant l'OM qui se procure les meilleures occasions. Cheyrou déclenche une frappe enveloppée mais Ahamada veille au grain (69ème). Une dizaine de minutes plus tard, l'argentin Lucho Gonzàlez reprend une balle provenant d'un corner, sa repirse passe de près à côté. Dommage.
Le score reste nul et vierge et ni la rentrée de Gignac (82ème), ni l'exclusion de Capoue (90ème), ni même la reprise de la tête de Bulut dans le temps additionnel (rentré quelques minutes auparavant) modifieront la donne.
Les deux équipes se quittent donc sur un score de parité qui ne les arrange pas.

Si de nets progrès ont été entrevus ce soir avec plus d'envie, de prises de risques, de choix justes ou un plus gros combat, l'OM qui ne réussit toujours pas à être discipliné (rappelons que trois joueurs étaient suspendus ce soir) s'enlise dans le ventre mou du championnat. Bien loin des trois premières places...
Place désormais à Arsenal mercredi en ligue des Champions et à Ajaccio samedi prochain. En espérant deux victoires devant leur public qui permettraient aux olympiens de reprendre réellement du poil de la bête.


  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Toulouse - Marseille
Championnat - Journée 10
Sam 15/10 à 19H00/2011
Feuille de match - Historique