OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Lens
Le chemin le plus court vers l'Europe

Le Lundi 24 Octobre 2011 par

Olympique de Marseille
Eh bien oui on en est là, à vouloir se qualifier à tout prix pour le prochain tour de coupe de la Ligue au cas où au terme de sa saison notre OM ne terminait pas dans les cinq premiers. La coupe de la Ligue offre ainsi au même titre que la coupe de France une place pour l'Europa League, c'est pas terrible mais c'est mieux que rien.

Rien pour un club tel que l'Olympique de Marseille traduisez cela par se classer en dessous des cinq premières places, chose qui n'est pas arrivée au club depuis la saison 2003/2004. D'accord, on est peut être un peu alarmiste mais à un moment donné il faut nous servir de la chose qu'on a entre les deux oreilles pour essayer de sauver les meubles à savoir se qualifier pour l'Europa League.

La coupe de la Ligue, dont l'OM est le double tenant du titre, paraît ainsi être la trajectoire la plus rapide pour se qualifier pour cette coupe d'Europe : quatre matchs suffisent pour obtenir le précieux sésame.
Mais attention, comme nous le disions ne tombons pas non plus dans le pessimisme ambiant, raccrochons nous à certains éléments encourageants : l'OM vient de gagner samedi face à Ajaccio certes mais avec la manière, une équipe enfin délestée des chouchous du coach et un nouveau schéma de jeu.

Samedi, l'OM affrontait ainsi la très faible équipe corse sans Lucho et Diarra cirant le banc et riche d'un nouveau système de jeu, le 4-4-2 qui semble déjà avoir porté ses fruits ce week-end. Dans un match plus plaisant qu'à l'accoutumée, le club phocéen proposait un jeu plus léché ou tout du moins moins médiocre que lors des matchs précédents. Par ailleurs à force de tirer sur les nerfs de ses supporters, ces derniers ont répliqué par une grève des encouragements pour servir d'électro-choc à leurs olympiens qui, force est de contater semblaient jouer avec plus d'envie, de gniac que lors de leurs précédentes sorties.

Mardi, face à des "Sangs et Or" plus que mal en point (ils sont effectivement 15èmes de L2), Didier Deschamps a tout intérêt à persister dans ce schéma de jeu prometteur qui semble mieux correspondre à Morgan Amalfitano mais également à André Ayew (retrouvant son poste favori de milieu) et enfin à Loïc Rémy qui doit se trouver moins seul sur le front de l'attaque olympienne. Ce schéma permet également une palette plus importante de possibilités pour le milieu et l'attaque. Ainsi, si samedi c'était Jordan Ayew qui avait pour rôle de servir d'électron libre autour de Rémy, on peut tout aussi bien imaginer un Gignac enfin revenu à 100% dans ce registre. Et pourquoi pas un Deschamps faisant quelques tests pour trouver la meilleure équipe dans ce système, une titularisation de Gignac ne surprendrait guère que ce soit comme électron libre ou en tant qu'avant-centre pour faire souffler un peu Loïc Rémy qui en a bien besoin. En milieu de terrain les titularisations de Lucho, Diarra ou Kaboré ne sont pas à exclure également pour tout d'abord faire reposer certains joueurs grandement utilisés (André Ayew, Cheyrou) mais aussi pour les tester dans ce nouveau système. Cette rencontre pourrait même constituer en l'une des dernières chances pour l'albicete et l'internantional bleu.

Face à lui, l'OM affronte une équipe également en plein doute, dans le dernier wagon de L2 et qui a vu cet été ses gros salaires - on pense à Maoulida ou Akalé notamment - quitter la maison "sang et or". Les arrivées de Ducasse ou Maurice en prêt, le recrutement de Ben Saada, ou les quelques cadres tels Aurier, Demont ou Bérenguer ne changent tout de même pas la donne : le RC Lens possède un effectif relativement pauvre.

Si rien n'est simple à l'OM - en témoigne les tacles dont se sont livrés Deschamps et Anigo par presse interposée après la rencontre face aux Corses - la donne semble assez simple pour mardi et c'est vers une victoire que l'OM doit se diriger. Mis à part l'éventuelle qualification pour l'Europa League en cas de troisième victoire consécutive dans cette coupe en carton, c'est aussi pour la confiance qu'une qualif' apparaît primordiale. Après la victoire face à Ajaccio, deux matchs à la portée du club provençal pointent leur nez : Lens et Dijon, et on en attend autant de victoires qui seraient bien évidemment bénéfiques pour la suite de la saison. Une saison pouvant se terminer qui sait en apothéose avec un OM dans les trois premiers, la coupe de la Ligue n'ayant ainsi plus cet intérêt européen, pourquoi pas. Mais cette confiance retrouvée pourraît également être décisive à plus faible échéance pour le déplacement qui a son importance la semaine prochaine à l'Emirates Stadium d'Arsenal.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Lens
Coupe de la Ligue - 1/8
Mar 25/10 à 20H45/2011
Feuille de match