OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-1 Olympiakos
Désespérant !!!

Le Mercredi 23 Novembre 2011 par

Olympique de Marseille
L'OM, à la peine en championnat, réussit mieux en LDC où les Phocéens sont en bonne position pour se qualifier pour les 1/8ème de finale. L'affiche du soir n'est cependant pas la plus prestigieuse et cela se ressent avec un Vélodrome à moitié vide (les optimistes répliqueront "à moitié plein").

Les Ultras Marseillais présents ont néanmoins pris le temps de préparer des banderoles à l'effigie de l'"autre" club Athénien, l'AEK, rival de l'Olympiakos.

Dès le début du match, Traoré centre dans la surface grecque, le ballon est repoussé plein axe. Diarra reprend en demi-volée mais c'est loin du cadre. L'Olympiakos semble alors prendre le dessus au milieu de terrain. Mirallas prend alors plusieurs fois les espaces mais Nkoulou veille. Heureusement car les Phocéens laissent de gros trous dans leur camp.

Le rythme de la rencontre est assez soutenu, les deux équipes tentent d'aller rapidement vers le but, et Mellberg pense même ouvrir le score, mais son but est refusé pour hors-jeu. On se rend alors compte que si l'OM a davantage de maîtrise pour la conservation du ballon, l'Olympiakos reste dangereux en contre là ou les Marseillais tentent régulièrement sa chance de loin.

Néanmoins, au fur et à mesure, les Marseillais ont plus de mal à conserver le ballon et jouent plus bas. Malgré tout, sur la première demi-heure, l'Olympiakos n'a pas encore tiré au but. La seule tentative est ce but refusé à Mellberg, signalé hors-jeu. De son côté l'OM a tenté quatre fois, sans toutefois cadrer.

Vers la 35ème minute, Mandanda sort le grand jeu devant Djebbour. Ce dernier s'est joué de Diarra et Diawara et a frappé. Le capitaine olympien repousse le ballon qui revient sur Mirallas, dont la frappe est déviée. Mandanda se détend encore pour claquer le cuir. Il était pourtant pris à contre-pied. Trois minutes plus tard, Mandanda effectue un nouvel arrêt. Maniatis arrive à se mettre en position de frappe, le gardien marseillais plonge cette fois au sol pour dévier le ballon. Merci Steve.

La fin de la première mi-temps est compliquée pour les Phocéens et la charnière Nkoulou-Diawara souffre, mais tient. C'est bien le principal, non? En seconde période, la rencontre repart sur un petit rythme. André Ayew centre fort devant le but, deux Marseillais profitent d'un contre favorable mais le ballon passe à côté. Dans le même temps, à la 52ème minute, Arsenal ouvre le score.
L'OM est alors qualifié à ce moment.
Pendant ce temps au Vélodrome, on assiste alors à une série de frappes hors cadre ou contrées de Valbuena, J. Ayew et Remy. Les Marseillais ne sont plus vraiment mis en danger et jouent davantage dans le camp adverse. Ils peinent malheureusement toujours à inquiéter Megyeri.

A force de ne pas être dangereux, les Marseillais permettent à Mirallas de se rappeler à leur bon souvenir : le Grec se présente face à Mandanda. Heureusement, le portier de l'OM a la main ferme.
Deschamps décide alors à l'heure de jeu de faire entrer Gignac en remplacement de Jordan Ayew. Dans les minutes qui suivent, Valbuena et André Ayew tentent de nouveau de trouver le cadre, mais toujours sans succès. Enfin, à la 73ème le gardien grec s'offre sa première intervention en sortant d'une manchette une tête de Diarra sur un centre de Rémy. Quelques minutes plus tard, Lucho remplace Valbuena, sous les sifflets.

Vient alors un vrai temps fort pour les Grecs : Mirallas centre, ce-dernier est repoussé par Nkoulou mais Yeste récupère et frappe, sans danger. Par la suite, Modesto tente sa chance à l'entrée de la surface mais est contré. Et à force de subir, ce qui devait arriver arriva. Suite à une erreur de Kaboré, l'Olympiakos ouvre le score grâce à Fetfazidis. La situation est alors complètement différente car les marseillais vont devoir se qualifier lors de la dernière journée.

Les dernières tentatives phocéennes sont trop désordonnées pour être dangereuse. L'OM s'incline dans les dernières minutes,.d
Décidément, la saison va être longue...

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Olympiakos
Champions League - 5
Mer 23/11 à 20H45/2011
Feuille de match - Phase de groupes