OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 3-0 Paris
Le soulagement...

Le Lundi 28 Novembre 2011 par

Olympique de Marseille
Ils l'ont fait. Alors que nous pouvions légitimement craindre le pire, tant leur prestation contre l'Olympiakos mercredi fut catastrophique, les olympiens ont fait le match qu'il fallait pour non seulement battre, mais aussi humilier le Paris Saint Germain (3-0). Et avouons-le, ça fait du bien. Au coup d'envoi, Didier Deschamps décide de se passer des services de Mathieu Valbuena et Benoît Cheyrou, pitoyables contre les grecs. Il aligne une équipe pour jouer le contre, avec Stéphane Mbia et Alou Diarra devant une défense classique composée d'Azpilicueta, Diawara, Nkoulou et Morel. Devant, Loïc Rémy est positionné seul en pointe avec André Ayew et Morgan Amalfitano sur les ailes. Lucho Gonzàlez est chargé de faire le lien entre tout ce beau monde.

Le début de match est totalement à l'avantage des parisiens. Les marseillais sont acculés dans leurs 30 mètres et ne parviennent pas à relancer proprement. On se dit alors que la soirée va être longue et douloureuse. Jusqu'à la première incursion olympienne dans le camp parisien : César Azpilicueta adresse un centre parfait, que Loïc Rémy reprend d'une tête imparable au ras du poteau gauche de Sirigu. 1-0 pour Marseille à la 9 ème minute, contre le cours du jeu. Ce même Loïc Rémy doit abandonner ses coéquipiers à la 28 ème minute. Blessé, il est remplacé par Jordan Ayew. La première véritable occasion parisienne survient à la 34 ème minute : Sissoko reprend du droit le ballon à l'entrée de la surface. Steve Mandanda est sauvé par son poteau. Plus rien n'est à signaler des deux côtés jusqu'à la pause, si ce n'est une frappe de Sylvain Armand et une autre de Cesar Azpilicueta, les deux ne provoquant aucun frisson dans le camp adverse. Les phocéens rentrent au vestiaire sur ce score de 1-0.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Didier Deschamps sont tout de suite entreprenants. Dès la 46 ème minute, Lucho tente de reprendre un centre en retrait parfait de Cesar Azpilicueta, mais un défenseur parisien écarte le danger in-extremis. A la 52 ème minute, nouveau centre en retrait venant de la droite, de Jordan Ayew cette fois. Le ballon traverse la surface et Stéphane Mbia arrive comme une fusée pour le reprendre du gauche, mais son tir passe largement au dessus. Morgan Amalfitano choisit la 62 ème minute pour s'illustrer : après avoir récupéré le ballon dans les pieds parisiens, il est lancé en profondeur par Jordan Ayew. Il se présente seul à l'entrée de la surface, et adresse un tir croisé du droit qui trompe Sirigu. Marseille fait le break et mène 2-0. Cinq minutes plus tard, Alou Diarra se montre dangereux en reprenant de la tête un corner bien frappé par Amalfitano. André Ayew tente aussi sa chance du gauche à la 72 ème minute, en vain. L'OM plie définitivement le match à la 83 ème minute lorsque, sur un centre parfait de Morgan Amalfitano, décidément très bon, André Ayew place une tête à bout portant mal captée par Sirigu et qui rentre de peu dans les cages. 3-0 pour Marseille !

C'est donc une bonne bouffée d'oxygène que s'offrent les olympiens avec cette victoire contre leur ennemi intime, après une semaine mouvementée sur le terrain et en coulisses. Les joueurs marseillais n'ont pas réalisé un très grand match, loin de là, mais ont réuni les ingrédients nécéssaires pour remporter ce type de rencontre et ont su profiter de la faiblesse hallucinante des parisiens. Il faut maintenant confirmer et faire le plein de points jusqu'à la trêve hivernale. Et ça commence dès vendredi, sur la pelouse de Caen.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Paris
Championnat - Journée 15
Dim 27/11 à 21H00/2011
Feuille de match - Historique