OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 0-0 Bordeaux
Après l'euphorie, l'ennui !

Le Samedi 10 Décembre 2011 par

Olympique de Marseille
Pas le temps de souffler pour les hommes de Didier Deschamps, qui quatre jours après une victoire épique à Dortmund, affrontent les Girondins de Bordeaux au Stade Vélodrome. Le coach olympien aligne une équipe sans surprise compte tenu des blessures de Morel (forfait) et de Mbia (sur le banc) : Mandanda – Azpi – Diawara – Nkoulou – Traoré – Diarra – Cheyrou – Amalfitano – Valbuena – Ayew – Rémy.
Les Girondins se présentent dans un 4-4-2 classique devant leur gardien et ex olympien Cédric Carrasso : Carrasso – Sané – Henrique – Planus – Trémoulinas - Nguémo – Plasil – Saivet – Maurice Belay – Gouffran – Bellion.

Les Olympiens entrent bien dans le match et se procurent une première occasion nette après 5 minutes de jeu. Amalfitano, l'hOMme en forme actuellement, en est à l'origine. Il adresse un centre parfait pour Cheyrou dont la reprise, presque à bout portant, a la mauvaise idée de filer au-dessus de la transversale de Carrasso.

L'OM domine nettement mais peine à se créer des occasions franches, face à des Bordelais très regroupés et vigilants. Tout juste peut-on signaler à la 20ème minute cette tête de Diarra qui passe au-dessus après un bon centre de Valbuena. C'est maigre...

La mi-temps est sifflée sur le score de 0-0. La domination de l'OM est stérile. Si les 20 premières minutes étaient encourageantes, le reste de la première période a été franchement ennuyeux. Bordeaux est venu pour prendre un point et l'OM devra changer de rythme pour se sortir de ce piège.

La physionomie du match ne varie pas après le repos. Il faut attendre un quart d'heure pour voir, enfin une occasion. Suite à un coup franc de Plasil, l'OM mène une contre-attaque à 200km/h avec Rémy en action. Le Marseillais se débarrasse finalement de Trémoulinas et adresse une belle frappe qui passe de peu à côté. Dans la foulée Deschamps lance dans le bain Jordan Ayew qui succède à son frère. L'OM va passer en d'un 4-2-3-1 à un 4-4-2 avec Valbuena côté gauche et Jordan Ayew en pointe aux côtés de Rémy.
Cinq minutes plus tard, Kaboré remplace Alou Diarra. Les occasions sont toujours aussi rares...

Le match s'emballe enfin (mieux vaut tard que jamais) dans les 10 dernières minutes de jeu. C'est d'abord Maurice Belay qui accélère côté gauche et centre pour Jussie. La reprise à bout portant du Brésilien a la très bonne idée de filer au-dessus de la transversale de Mandanda. Le hold up n'était pas loin...
Tandis que Lucho est rentré à la place d'Amalfitano, c'est bien Bordeaux qui est tout près d'arracher la victoire. Steve Mandanda sauve l'OM en remportant son duel avec Modeste, au prix d'un double arrêt de très grande classe !
Carrasso n'est pas en reste et multiplie les arrêts dans les dernières secondes en repoussant successivement une frappe de Cheyrou puis des têtes de Valbuena et Lucho.

Fin du match ! Malgré une domination globale, l'OM n'a jamais trouvé la faille pour marquer un but aux Girondins. Les occasions ont été beaucoup trop rares et ce match s'est révélé très ennuyeux, souffrant de la comparaison avec la formidable victoire à Dortmund ou le classico qui se déroule au même moment de l'autre côté des Pyrénées...

Voir aussi les notes du match : OM 0-0 Bordeaux : l'oeil de cOMPanero

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Bordeaux
Championnat - Journée 17
Sam 10/12 à 21H00/2011
Feuille de match - Historique